417
Sortie en kiosque
le 2 avril 2021

S'abonner
Numéro actuel
Par Kahn Lusth | le 16 mars 2021

Canard PC 417 : Édito

News Online du CanardPC N°416

Coup de dur chez les mous

Pour un oui ou pour Aion

Si vous vous posiez la question : tout va bien chez NCsoft, dont la pandémie aura permis une hausse des revenus de 40 % en 2020, comparés à ceux de 2019. Enfin, quand je dis « tout va bien », ça dépend pour qui, puisque le géant du MMO aura surtout brillé en Corée avec Lineage M et Lineage 2M, deux titres à destination des smartphones. Mais lorsqu'on se penche sur les MMORPG plus traditionnels – enfin pas trop quand même, n'allez pas tomber –, nous découvrons également que les revenus générés par Guild Wars 2 en 2020 restent relativement stables, tandis que Blade & Soul continue de dégringoler et que Aion fait un carton plein. Oui, ce même Aion sorti en 2008 qui, après un passage au free-to-play, revient une fois de plus d'entre les morts grâce à une formule « Classic ». Formule qui, comme son nom l'indique, suit les traces des World of Warcraft et autres EverQuest en permettant de redécouvrir le jeu avec « un bon goût d'autrefois ». Enfin ça, ce serait dans l'éventualité où vous seriez du genre à lécher vos jeux. Restera donc pour les autres la possibilité de redécouvrir le « gameplay d'antan » et visiblement, ça marche plutôt bien.


Magic Legends, le Diablo-like basé sur le jeu de cartes de Richard Garfield sera en bêta ouverte à partir du 23 mars. Ce qui vous laisse 23 jours pour vous préparer si vous lisez cette news le premier mars. Et si vous la lisez bien plus tard, genre en 2035, eh bien : ¯\_(ツ)_/¯


Valheim

Et ça vous Fenrir ?

V

ous ne le saviez peut-être pas, alors on vous le dit quand même : Valheim est en train de tout péter. Si vous venez de lire ce début de news en vous disant « Val quoi ? », un petit descriptif s'impose : imaginez un jeu de survie – oui, encore – chez les Vikings. Dit comme ça, ça ne paie pas de mine et pourtant, il n'aura pas fallu longtemps à ses développeurs pour annoncer fièrement un million d'exemplaires vendus, avant de revenir vers nous quelques jours plus tard avec un errata qui dit sommairement « Oups, c'était pas un mais deux millions, haha désolés ;p ». Plus dingue encore : les courbes de fréquentation du jeu sur le site Steam Charts indiquent clairement une pente montante, avec des records de fréquentation régulièrement pulvérisés, à pratiquement 400 000 joueurs au moment d'écrire cette news. Pour l'heure, ackboo et ses amis imaginaires seraient sur le coup, afin de vous ramener un article et bonne et due forme dans notre prochain numéro.

 


On a beaucoup ri lorsqu'on a découvert Minecraft Dungeons en live sur Twitch avec la rédaction. Mais maintenant, avec plus de dix millions de joueurs, on imagine que ce sont les développeurs qui doivent bien rire. Le karma, sans aucun doute.


Chez les cols blancs

Une embauche de moyens

G

ros mouvements chez ZeniMax Online, qui embauche à tour de bras. Du designer de quêtes, de l'ingénieur audio, des spécialistes en effets spéciaux... Il devrait y en avoir pour tous les goûts mais sans doute pas pour tous les niveaux d'expérience, à en juger par la quantité impressionnante de postes qui impliquent le terme « senior ». Bref, ZeniMax veut du solide, mais pas seulement pour The Elder Scrolls Online, puisque tout ce beau monde sera ventilé sur tout un tas de « projets non annoncés » et d'ores et déjà décrits comme « AAA ». Notons également qu'il ne s'agit pas d'une première, puisque le studio avait déjà fait parler de lui en octobre dernier, en embauchant du personnel pour travailler sur un hypothétique MMO qui serait en projet depuis 2018. C'est dire si les développeurs ont eu le temps bien réfléchir ou de passer complètement à autre chose. Ben oui, on meuble comme on peut quand on n'a plus rien à dire et que Toto attend la news avec une batte de baseball à la m


Comme NCsoft, Nexon a fait un joli score en 2020. Mais pas comme NCsoft, Nexon ne doit pas son succès aux smartphones puisque l'essentiel de ses revenus seraient portés par Fifa Online et MapleStory. On se console comme on peut, hein.


Ashes of Creation

En cendres, tout est possible

V

ous ne connaissez peut-être pas très bien Ashes of Creation et pour cause : ce MMORPG se montre relativement discret, avec quelques phases d'alpha en 2020 et, visiblement, quelques autres pour 2021. Bref, mieux vaut ne pas être pressé et ses fans tuent le temps comme ils peuvent en attendant la sortie du jeu. Dernier exemple en date, avec ce joueur particulièrement motivé, qui vient de créer un jeu de cartes entièrement basé dessus. Enfin, je vous dis « un jeu de cartes » mais j'aurais aussi vite fait de vous dire « les prémices d'un futur jeu de plateau », puisque celui-ci ne contient actuellement « que » 64 cartes « très inspirées par Magic : The Gathering » et sera étoffé au fil du temps. Voilà qui devrait faire un joli parallèle avec le développement du titre dont il s'inspire. Si vous êtes curieux, faites donc un tour à l'adresse suivante : cpc.cx/CartesAshes

 


Selon certaines rumeurs, Tencent aurait commandé le développement d'une version mobile d'Apex Legends. Ce qui, en soi, n'aurait rien de surprenant, puisque l'entreprise est également à l'origine des projets PUBG Mobile et Call of Duty Mobile.


Coup de plus dur chez les plus mous

Robot pour être vrai

W

ow. Attendez. Laissez-moi le piquer avec un bâton pointu pour voir si... Oui, c'est bien ça. MechWarrior Online bouge encore. Selon les dernières nouvelles, ses développeurs viennent de partager une feuille de route pour 2021 et surprise, celle-ci ne se termine pas par « Coronavirus » puis « Tout le monde meurt ». En vérité, Piranha Games y croit à mort, au point de présenter quatre thèmes qui seront développés au cours de l'année. Bon, en réalité la plupart de ces thèmes se résument à « on va ajouter des trucs », mais notons que l'enthousiasme du studio fait quand même plaisir à voir. Ça et le fait que les développeurs semblent bien décidés à diminuer fortement l'aspect grinding de leur jeu. Un point qui, à l'heure où tout le monde sait qu'un titre multijoueur peut s'apprécier sans y passer 40 heures par semaine, pourrait être un véritable plus.


À l'heure où les MMORPG crèvent tous les uns après les autres comme autant de petits vieux coincés dans un Ehpad où sévit le coronavirus, voilà une nouvelle qui fait chaud au cœur : Allods vient de rouvrir un serveur. Oui, un vrai de vrai. C'est fou, non ?


Hearthstone

Il est passé par ici

Fut un temps où les jeux en ligne mourants – et de préférence payants – étaient ressuscités à l'aide d'une formule free-to-play. Puis les gens se sont lassés de ce modèle économique, devenu peu à peu synonyme de « vieux jeux gratos mais pas trop quand même ». Mais en 2021, le nouveau free-to-play, qui permettra aux studios et éditeurs d'essorer un peu plus les anciens joueurs nostalgiques sera, à n'en pas douter, le mode « classic ». Initialement connu comme l'apanage des MMORPG, avec des serveurs privésNote : 1 qui sont nés d'une absence d'offre officielle, la formule « classic » semble d'ailleurs déjà prête à évoluer. C'est en tout cas ce que semble prouver Hearthstone, sur le point de proposer sa version classique à lui parce que, merde, il n'y a pas de raison qu'on réserve de tels sorts aux MMORPG. Au programme : une sélection de 235 cartes issues des premières années de fonctionnement du titre, à utiliser dans un mode de jeu spécialement conçu pour l'occasion, et tout ça pour pas un rond de plus. Pour l'heure, aucune date n'est encore annoncée, mais il ne serait pas impossible que Blizzard ait déjà patché Hearthstone lorsque vous lirez cette news, juste pour le plaisir de ruiner tout mon travail.
Edit : Ah ben non, Izual s'en est déjà chargé tout seul, comme un grand.

Note 1 : Autrefois appelés « vanilla ».


Voilà, c'est fait : Battleborn est définitivement fermé. Suite à ses mauvaises performances, Gearbox n'a eu d'autres choix que de l'approcher dans son sommeil pour l’étouffer avec un coussin en forme de cœur. Je sais, c'est bizarre mais c'est comme ça.