371
Sortie en kiosque
le 1 décembre 2017

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 21 novembre 2017

Canard PC 371 : Édito

News du CanardPC N°360

Plus c'est petit, mieux ça se vend

Plus c'est petit, mieux ça se vend Noël dernier fut le théâtre d'un drame national. Nous avons tous vu, dans les magasins de jouets, des parents en larmes supplier les employés de leur trouver une Nintendo Classic Mini. Ils ont dû se résoudre à offrir à leur progéniture une boîte de coton-tiges ou, pire, une Ouya... Des rêves d'enfants ont été brisés, des familles ont souffert, et tout ça pour quoi ? Parce que Nintendo n'avait pas prévu que la réédition de sa première console rencontrerait un tel succès commercial. Afin de ne pas revivre de telles scènes d'ici quelques mois, sachez que le constructeur japonais prévoirait – ça n'est pour l'instant qu'une rumeur – de sortir une version Super Nintendo à la fin de l'année. On imagine que le principe sera le même : la console en taille riquiqui accompagnée d'une flopée de jeux préchargés et d'un gamepad. Espérons d'ailleurs cette fois-ci que le fil fera plus de 30 centimètres. Et prions pour que Nintendo produise un nombre de machines à la hauteur de la demande car la France, qui sera déjà à feu et à sang après un coup d'État mené par Nadine Morano, n'aura vraiment pas besoin d'une nouvelle crise majeure.

 


Télex Il y a des séries qui survivent à tout, sans qu'on ne comprenne bien pourquoi. Cinq ans après Darksiders 2, THQ Nordic vient d'annoncer un troisième épisode, prévu pour 2018 et développé par une partie des créateurs de la série. On y dirigera Fury, partie dompter à coups de fouet les sept péchés capitaux qui, les sagouins, ont profité de l'Apocalypse pour s'échapper.

A liké !

Pendant les semaines qui ont précédé le premier tour de l’élection présidentielle française, Facebook a supprimé plus de 30 000 faux comptes utilisés par des cercles militants. Conscient de rester, malgré sa perte de vitesse, l’une des plateformes qui véhiculent le plus grand nombre d'idées et d'articles, le réseau de Mark Zuckerberg a décidé de ne plus se contenter de lutter contre les spams mais de s’ériger en rempart de la démocratie. Les comptes francophones supprimés étaient utilisés par leurs auteurs à des fins d’amplification artificielle : en reprenant et partageant certains articles, destinés à influencer l’opinion, ils leur donnaient plus d’importance qu’ils n’en avaient réellement. Facebook a commencé à se pencher sur le phénomène avec l’élection américaine et compte bien poursuivre ses efforts pour « façonner l’écosystème informationnel émergent de manière constructive en s’assurant que la plateforme demeure un environnement sûr et sécurisé pour un authentique engagement civique ». C’est tellement beau, on dirait du Derrida.

Le programmeur de l'extrême

Le programmeur de l'extrême Ah, vous croyez que vous êtes un programmeur hardcore old school de la mort parce que vous codez toute la journée en assembleur sous MS-DOS avec un clavier IBM Model M et un écran CRT de 14 pouces en noir et blanc ? Honnêtement, vous faites pitié... Dans le temps, les vrais programmeurs, ils n'utilisaient même pas de clavier. Enfin en tout cas, c'est comme ça que Masahiro Sakurai, le créateur de Kirby's Dream Land sur le tout premier Game Boy, a dû procéder pour coder l'intégralité du prototype du jeu. À l'époque, il a dû bosser sur un kit de développement Twin Famicom sans support clavier. Il a donc écrit son programme en utilisant un trackball et en sélectionnant chaque caractère sur un clavier à l'écran... Jeune programmeur à l'époque (il avait 20 ans), il a juste pensé que c'était « la façon dont les choses se faisaient » et a accompli patiemment sa tâche, sans sombrer dans la démence. Une histoire à méditer la prochaine fois que vous vous énerverez parce que Visual Studio 2015 met un peu trop de temps à se lancer.

Post-apocakubrick

Post-apocakubrick D'après ses développeurs, Wasteland 3 avance bien. Les dernières nouvelles en provenance du studio nous apprennent que le jeu – toujours prévu pour fin 2019 – sera plus sombre que ses deux prédécesseurs. Pour appuyer ses propos, l'équipe a présenté l'hôtel Stanley, un grand complexe isolé dans la campagne coloradienne et, surtout, hanté. Oui, bon, c'est une grosse repompe de l'Overlook Hotel de Shining, mais les développeurs assument. Vu la tendance des jeux post-apo' à avoir une ambiance banale ou comique, on salue bien bas ce pas vers la noirceur. Avec une certaine confiance : si le jeu s'avère du même acabit que la deuxième moitié de Wasteland 2, ce sera effectivement une horreur.

 


Blizzard annonce qu'il y a désormais plus de 70 millions d'utilisateurs enregistrés sur Hearthstone. C'est environ 20 millions de plus que l'année dernière à la même date. Pour fêter ça, l'éditeur offre un paquet de cartes gratos aux joueurs qui se connecteront au moins une fois au jeu avant la fin mai.

Votez Mengsk

Pendant qu'en France, la campagne de l'entre-deux-tours se durcit tellement qu'on en vient à se demander si les électeurs ne vont pas finir par régler ça au fleuret, les Coréens sont eux beaucoup plus cools. Les Coréens du Sud, hein, ceux du Nord sont eux aussi un peu tendus en ce moment. Tout ça pour dire que Moon Jae-in, candidat du principal parti de gauche, a offert aux électeurs, dans le cadre de sa campagne, deux cartes pour Starcraft 1 qu'il a bricolées pendant son temps libre, ce qui est quand même plus classe qu'un beat-them-all tout pourri.

Le détour à la terre

Le détour à la terre PC Gamer a trouvé un Américain qui a tellement été ému par Stardew Valley qu'il a quitté son appartement en centre-ville pour aller s'acheter une ferme à retaper, cultiver des radis et dragouiller ses voisines. Il se dit heureux de son choix, même s'il ne s'attendait pas à ce que travailler la terre soit si difficile. Bon, en même temps, on sent qu'il n'a pas trop fallu le pousser pour qu'il quitte la ville, le gars : on finit par découvrir dans l'article qu'il n'a accumulé que 120 heures dans le jeu qui a bouleversé sa vie et que son existence citadine ne lui plaisait pas parce que « dehors, ce n'est que du béton. Qu'est-ce qu'il y a à faire ? Aller dans un bar, j'imagine. Je pouvais devenir un alcoolique ou rester planté dehors (à regarder du béton). » Franchement, pourquoi pas les deux ? Un peu d'audace, que diable !

Gorilles-girafes dans la brume

Gorilles-girafes dans la brume Le nouveau XCOM par le créateur des X-COM a un nom : Phoenix Point. Bon, en fait, il a surtout une campagne sur le site de financement participatif Fig, parce que son nom on le connaissait déjà. Pas que le nom, d'ailleurs. On vous en avait parlé l'an passé : Phoenix Point, c'est un simili-XCOM qui pioche dans The Mist de King, où une mystérieuse brume provoque d'atroces mutations dans tout ce qu'elle touche. On s'y battra donc contre des ornithorynques munis de tentacules ou contre un rat d'égout croisé avec René, mon pharmacien revêche – ça ne le changera pas trop. Comme le jeu a d'ores et déjà réussi sa campagne Fig (qui se finit pourtant le 8 juin), il débarquera normalement à la fin de l'année 2018 sur nos machines du futur.

 


Télex Vous vous souvenez de Bully, le simulateur d'écolier sociopathe de Rockstar sorti en 2006 ? Une rumeur, lancée par un utilisateur très bien informé du site GTAForums.com, affirme qu'une suite serait déjà en développement, et qu'elle sera le prochain gros jeu du studio à sortir après Red Dead Redemption 2.

Les clochards célestes

Afin de promouvoir ses voitures électriques, la branche suédoise de Renault a équipé l'un de ses véhicules d'un Raspberry Pi sur lequel tourne Watson, l'intelligence artificielle d'IBM, à qui les ingénieurs de Renault ont préalablement fait lire Sur la route de Kerouac. Aidée par la flopée de capteurs dont elle a également été lestée, la voiture est capable de raconter ses voyages à la manière de Kerouac. Enfin, d'un Kerouac qui aurait un peu trop forcé sur la drogue, mais bon, ça reste un exploit technique. De toute façon, le but n'était pas d'écrire un chef-d'œuvre mais de prouver que les véhicules électriques sont aujourd'hui assez autonomes pour alimenter une IA en plus du moteur. Une IA qui tourne sur un Raspberry Pi, donc. Un Raspberry Pi à 5 volts. Moui moui moui...

Kangourou échaudé...

Kangourou échaudé... On sait que le monde commence à déraper quand l’autocensure prend des proportions grotesques. Dernier exemple en date : le casting de Tekken 7, dont la version occidentale est attendue en juin prochain. À l’origine, il y a une vidéo, devenue virale, d’un type qui colle une droite à un kangourou pour sauver son chien. Puis il y a le tollé qu’elle a provoqué chez les défenseurs des animaux – parmi lesquels la célèbre PETA, qui prouve chaque jour que les causes les plus nobles peuvent compter les plus tristes guignols parmi leurs défenseurs. Les développeurs de Tekken 7, soucieux de couvrir leurs petits séants délicats, ont avancé cet argument pour justifier le retrait de la liste des combattants de l’iconique Roger le kangourou, ce marsupial qui se prend des beignes (et n'en donne pas moins, mais bon). Mais l’ours Kuma, lui, reste. Parce qu’il est « clairement plus fort qu’un être humain », explique sans rire Katsuhiro Harada, grâce à qui cette news n’a même plus besoin de chute.

Dans l’espace, on les a entendus crier

Dans l’espace, on les a entendus crier « Pas contents ! Pas contents ! » Figurez-vous que des moddeurs d’Elite : Dangerous se sont récemment mis en grève (en coupant leurs sites web) pour manifester leur mécontentement vis-à-vis du studio Frontier. Ce dernier s’est montré coupable, selon eux, de récurrents manques de communication et de considération à l’égard de leur travail, pourtant très apprécié par la communauté, en plus de ne pas mettre beaucoup de bonne volonté pour leur faciliter la tâche. Frontier n’a pas tardé à réagir, à entrer en contact avec les frondeurs et les caresser dans le sens du poil comme un candidat à la présidentielle flatte l’électeur indécis. À peine six heures plus tard, en effet, les sites étaient de nouveau en ligne et les moddeurs ravis d’avoir été entendus. Bien joué. Personnellement, je fais la grève de jeu – plus d’un an sans y toucher – pour réclamer plus de consistance et de profondeur à l’univers, mais visiblement, Frontier s’en cogne complètement.

 


À en croire un document interne récupéré par le journal The Australian, Facebook utilise des algorithmes pour détecter quand ses utilisateurs se sentent abattus, tristes ou stressés. Or, s'il s'avérait que la boîte à Zuckerberg utilise ce genre d'informations pour fournir de la publicité aux adolescents lorsqu'ils se sentent vulnérables, elle tomberait sous le coup des lois australiennes sur la protection des mineurs, ce qui ne fait pas très propre sur le CV.

Modes et travaux

Vous avez deux cents dollars mais pas d'amour-propre ? Vous aimez la mode mais pas l'intimité ? Alors vous voudrez peut-être faire partie des chanceux qui seront invités à essayer Echo Look, le nouveau gadget d'Amazon. L'appareil, qui ressemble à un chausse-pied, ne se contente pas de vous prendre en photo et de partager les clichés avec vos amis. Il utilise également des algorithmes de machine learning pour mémoriser les tenues que vous avez récemment portées et vous recommander de nouveaux looks que vous voudrez peut-être acheter sur Amazon, je ne sais pas, je dis ça comme ça, rien ne dit qu'ils fassent ça pour l'argent.

Les aventures de Bollosoft

Les aventures de Bollosoft Cela fait un moment que l’on n’a pas eu de nouvelles de la guéguerre entre Bolloré et Ubisoft, vous ne trouvez pas ? Lors des derniers épisodes, en décembre 2016, on s’était arrêté à un contrôle d’un peu plus de 25 % du capital de l’éditeur breton-franco-québecois par Vivendi. Depuis, plus rien ou presque. Que les amateurs de drames et de combats en costumes à 7 000 balles se rassurent : à en croire les sources citées par Reuters, 2017 sera l’année où tout se jouera entre les deux protagonistes. Les informations confirment que la suite logique de la stratégie de Bolloré est le lancement d’une OPA sur Ubisoft et qu’elle aura bien lieu cette année. Selon ces mêmes sources, l’opération ne se fera toutefois pas à n’importe quel prix et si celui-ci s’avérait trop élevé, Vivendi irait chercher de quoi combler son appétit de jeux vidéo ailleurs, comme en Chine. À ce moment, on pourra retourner à des sujets plus cruciaux, comme l’annonce d’un nouveau report de Star Citizen ou la sortie d'une PlayStation 4,75.

Il voulait revoir sa Normandie

Il voulait revoir sa Normandie On commence à en savoir un peu plus sur le prochain Call of Duty, également connu sous le nom de « Kollof 14 » ou bien « on est tellement allé loin dans le futur qu’on a fait un tour complet pour revenir à la Seconde Guerre mondiale ». Le jeu, développé par Sledgehammer et dont la sortie est fixée au 3 novembre, sera de toute évidence, et dans la grande tradition, un FPS couloir… mais… certains éléments, comme l’absence d’autoregen – le joueur sera amené à appeler ses camarades IA pour réclamer un medikit, mais également des munitions, voire des tirs de suppression – ou la possibilité de jouer en coopératif dans une campagne différente du solo, permettent d’espérer qu’une petite brise de nouveauté soufflera sur la vieille licence. On trouve même des promesses intéressantes du côté du multi, avec un mode asymétrique attaque/défense sur une plage normande. Qui sait ? peut-être que cette année, on n’aura pas besoin de tirer à la courte paille pour savoir qui écopera du test…

 


Télex Alors là, je n'en reviens pas. Après son cinquante-troisième retard consécutif, Underworld Ascendant devait sortir une démo début avril, croix de bois, croix de fer, cette fois c'était la bonne. Et voilà qu'Otherside Entertainment vient d'annoncer un report de ladite démo aux calendes grecques. C'est émouvant d'assister en direct à la naissance d'un vaporware…

C'est l'histoire d'un fake

Vers la fin du mois d'avril, les contrées anglaises d'Internet ont dégagé une épaisse colonne de fumée noire. Nous nous sommes donc équipés d'extincteurs et de fusils de chasse Note : 1 pour découvrir, un peu déçus, que tout ceci avait été provoqué par la fausse annonce d'Alien Isolation 2. Dans leur dernier numéro, nos confrères de PlayStation Magazine UK ont en effet révélé que le développement du titre pourrait débuter lorsque Creative Assembly aurait terminé de bosser sur Halo Wars 2. Des propos irresponsables qui font le jeu des extrêmes, que les intéressés se sont empressés de démentir, en affirmant que Total War : Warhammer 2 était déjà sur le feu avec un autre Total War « historique » et que, sans être exclu, Alien Isolation 2 n'était clairement pas à l'ordre du jour.

Note 1 : Hey, ce serait dommage de rendre visite aux Anglais et de revenir sans un trophée.

Gaston la Casse

Gaston la Casse Tous ceux qui ont déjà joué au mode crash des premiers Burnout vous le diront : « Je préfère bouffer du verre pilé plutôt que de jouer à ces suites toutes merdiques où il faut faire la course. » Défoulant au possible, ce mode de jeu consistait à lancer sa voiture dans une rue pour y provoquer un maximum de dégâts, en s'aidant des explosions et d'une physique généreuse. C'est donc tout naturellement que les développeurs de Dangerous Golf qui, rappelons-le, sont dirigés par des anciens de Criterion, ont décidé d'arrêter leurs conneries et de sortir un vrai Burnout dans le courant du mois de mai. Baptisé Danger Zone, le titre s'annonce comme une reprise du mode crash, où une barre de smash breaker permettra de reprendre le contrôle du véhicule, une fois remplie. La rédaction a déjà formé une file d'attente pour le test.

0 % sarcasme

0 % sarcasme Alors je sais bien que la mode dans ces pages, quand il est question d’émojis, est plutôt à la rigolade, à la moquerie, parfois même à la plus pure condescendance. Et pourtant. Loin de n’être qu’une émanation de la lie de réseaux sociaux bêtifiants, les émojis peuvent aussi devenir un puissant vecteur de communication. C’est en tout cas le pari que fait Wemogee, une application de messagerie accessible à des personnes atteintes d’aphasie, une grande famille de troubles du langage aux causes variées. Selon les cas, les aphasiques ne peuvent pas parler, écrire ou articuler des idées, alors que le reste de leurs capacités intellectuelles est souvent intact. De ce fait, ils sont plus à l’aise pour exprimer ou comprendre des idées avec des dessins. L’application, pour l’instant non disponible en français, propose aux aphasiques et à leur proches de communiquer grâce à des phrases traduites en émojis et immédiatement compréhensibles. Et au reste du monde de remballer ses jugements à l’emporte-pièce.

 


Inspiré par Breath of the Wild, un fan de Zelda a décidé de se lancer dans le développement de Breath of the NES, un simili-Zelda en deux dimensions. Après un mois de travail, la version disponible sur itch.io se montre déjà digne d’intérêt. Mais il y a encore du pain sur la planche, notamment pour expliquer le principe aux avocats de Nintendo.

Après la NES Mini, la 2DS Maxi

Combien de fois Nintendo peut-il sortir la même console ? Après la 3DS, la 3DS XL, la 2DS, la New 3DS et la New 3DS XL, le constructeur japonais sortira la New 2DS XL. Comme son nom l'indique, il s'agit plus ou moins de la même chose que la New 3DS XL (qui date tout de même de 2014, n'espérez pas un monstre de puissance, même si ça sonne comme une évidence avec une console Nintendo) dans un boîtier un peu plus fin et doté d'un écran supérieur qui n'affiche pas de 3D stéréoscopique. Bon, comme les jeux qui utilisent cette fonction de la console se comptent sur les doigts de la main, ce n'est pas une grosse perte. La machine sortira fin juillet, en même temps que deux des prochains gros jeux 3DS de Nintendo, Hey Pikmin ! et Miitopia... Mais bon, ceux-là tout le monde s'en fiche, la vraie question en suspens c'est : à quand le prochain Picross ?

Le phénix qui refusait de renaître

Le phénix qui refusait de renaître Retour en arrière : en septembre 2013, Project Phoenix levait 1 million de dollars (pour 100 000 demandés) sur Kickstarter, avec la promesse d'un JRPG indé prévu pour mi-2015 et conçu par des anciens de Valkyria Chronicles, Final Fantasy XII, Tenchu et Crysis 3 (ah ?). Et puis nous voici désormais fin avril 2017 et le développement du jeu n'a toujours pas vraiment commencé, au point que ses créateurs ont décidé de l'annuler « pour le moment » et de s'assoir sur les thunes des 17 000 backers. Mais pas de panique ! Les développeurs sortiront (promettent-ils) un petit jeu prochainement qui, s'il se vend bien, pourrait peut-être financer Project Phoenix. Dans le doute, et parce que ce serait dommage de se priver de l'argent de quelques pigeons supplémentaires, les développeurs ont laissé les précommandes ouvertes sur leur site.

Il était une fois dans l'Web

Il était une fois dans l'Web Ils étaient jeunes, pleins d'envie, d'idées et d'ambition, et ils étaient partis s'installer dans le Far West du jeu vidéo. Arrivés en ville, ils se rendirent au saloon, et après un verre ou deux pour prendre du courage, ils montèrent sur une table et dirent : « Les amis ! Aujourd'hui c'est votre jour de chance ! Voici une vidéo de notre nouveau projet : un mod pour intégrer la carte de Red Dead Redemption dans Grand Theft Auto V ! » Et bien sûr, la foule les acclama. Mais quelques heures plus tard, alors qu'ils sortaient du saloon, le terrible desperado Rockstar Bill les alpagua : « Dites donc les p'tits gars, c'est chez moi ici ! Alors vous prenez vos clips et vos claques et vous décampez fissa, je veux plus entendre parler de vous ! » Pour accentuer l'effet, Rockstar Bill pointa ses revolvers vers eux. Alors, penauds, ils annulèrent tout, s'excusèrent et partirent en silence dans le soleil couchant.

 


Capcom a vendu 3,5 millions de Resident Evil 7, toutes plateformes confondues, et même si ce n’est pas mal, c’est moins que prévu (l’éditeur japonais espérait en écouler 500 000 de plus). Cela dit, à côté du camouflet reçu par Dead Rising 4, qui n’atteint pas le million d’unités, la famille Baker peut encore bomber le torse.

Des roues chaudes dans ta région

Des roues chaudes dans ta région Dans un paradoxe temporel que n'aurait pas renié H.G. Wells, je vous écris cette brève depuis le passé. Car au moment où je tape ces lignes, le DLC Hot Wheels pour Forza Horizon 3 n'est pas encore sorti et nous n'avons pas eu l'occasion de tester ses courses sinueuses pleines de loopings débiles et de pistes orange fluo. En revanche, quand vous lirez ce magazine, il sera déjà disponible (le 9 mai) et vous aurez eu tout loisir de lire louanges ou insultes sur ce contenu additionnel qui, vu de l'ancien temps (c'est encore l'entre-deux-tours ici, imaginez), nous paraît plutôt alléchant. Oh et pendant que j'y suis, j'aimerais dire à mon moi du futur qu'il n'y a plus de papier toilette à la maison, qu'il a bien fait de me prévenir pour le pâté en train de pourrir au frigo et que non, je n'ai finalement pas réussi à tuer bébé Hitler.

Nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas

Nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas Les plus vieux d'entre vous (et les plus chelous, bizarres, étranges et pénétrants) se souviennent peut-être de Night Trap, sorti en 1992 sur Mega CD, 3D0 et autres consoles dont on parle aujourd'hui en rigolant. À cette époque où vous ne payiez pas d'impôts et où votre peau était encore toute douce, le studio Digital Pictures exploitait le support CD pour lancer la mode des films interactifs. Dans Night Trap , le joueur devait protéger un groupe de jeunes femmes en vacances (dont feu Dana Plato, actrice dans la série Arnold et Willy, encore un coup de vieux) de la menace des méchants vampires encagoulés en activant divers pièges dans leur bungalow. Pas vraiment bon ni inoubliable, Night Trap fête ses 25 ans en ressortant (en HD s'il vous plaît, c'est peut-être là le plus impressionnant) sur Xbox One et PlayStation 4. Et autant dire que même si j'ai vu un paquet d'anniversaires débiles où tout le monde est bourré et raconte n'importe quoi, celui-ci trouve aisément sa place au panthéon des plus improbables.

Vanquish, lorraine, peu servi

Vanquish, lorraine, peu servi Les heureux possesseurs de l'édition deluxe de Bayonetta sur Steam (10/10 dans le Canard PC précédent, vous devriez y jouer si ça n'est toujours pas fait) ont eu une petite surprise après une mise à jour de quelques kilo-octets. Aux côtés des avatars représentant les différents personnages du titre est arrivé un nouveau fichier à l'image de Sam Gideon, héros de Vanquish. Et Vanquish, c'est à peu de choses près le Bayonetta du third-person shooter. Un jeu complètement fou, magnifique et sous acides, qui pourrait donc bien arriver sur Steam avec le même traitement que Bayonetta. Et sincèrement, s'il y a un moyen d'y jouer à 60 FPS et en 4K, on fera l'impasse sur sa durée de vie famélique pour prendre une énorme claque dans la gueule avec grand plaisir. Et s'il sort entre l'écriture de ces lignes et notre parution en kiosque, eh ben tant pis pour nous, et tant mieux pour vous.

 


Belle performance de Nintendo pour le lancement de la Switch, qui s'est écoulée à 2,74 millions d'exemplaires dans le monde. Et encore plus beau score du nouveau Zelda, vendu à 2,76 millions sur Switch. Non, nous non plus on ne sait pas qui sont ces 20 000 personnes à avoir acheté un jeu Switch mais pas la console. Quant à 1-2-Switch, pas de chiffres, mais selon Nintendo, il « génère du buzz ». Ça rapporte, ça, le buzz ?

 


La vie est belle, les oiseaux chantent et, malgré tout ce qui vous rend triste ici ou là, sachez que bientôt tout ira mieux. Jackbox Games a confirmé officiellement l'existence de Jackbox Party Pack 4 et on sait déjà qu'il contiendra Fibbage 3.