370
Sortie en kiosque
le 15 novembre 2017

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 26 octobre 2017

Canard PC 370 : Y en a un peu plus, je vous le mets quand même ?

News du CanardPC N°363

Quand on est concept pour la vie

Quand on est concept pour la vie À force d'accumuler les suites et autres remakes HD, les jeux estampillés « Metro » sont en train d'épuiser notre stock de jeux de mots. Riez si vous le voulez, mais ça devient difficile de ne pas faire une blague une fois qu'on a fait trois fois le tour du vocabulaire de la RATP. Pire encore, nos supplications de scribouillards ne semblent pas dissuader 4A Games, puisqu'un nouvel épisode baptisé Metro Exodus vient d'être révélé à l'E3, avec un « trailer conceptuel ». Sans grande surprise, nous apprenons que le joueur incarnera encore Artyom qui, cette fois-ci, partira vers l'est avec un groupe de rangers dans l'espoir d'y trouver une vie meilleure. Et côté gameplay ? Rien à se mettre sous la dent, en dehors d'une vague odeur de STALKER qui n'était pas pour nous déplaire. Et tout ça pour 2018 sur PS4, Xbox One et PC. Ouaip.

 


Les développeurs de Battle Brothers, l'excellent et impitoyable jeu de combat tactique sorti en mars, ont annoncé que la récente mise à jour 1.1 serait la toute dernière. Dommage, malgré le suivi exemplaire, on ne retiendra au final que l'absence du modding, longtemps et vainement attendu par la communauté.

T'es un jeu vidéo ? T'as des baskets ? Tu rentres pas.

Une nouvelle ère s'ouvre dans ce grand bordel à ciel ouvert qu'est Steam. Désormais, les milliers de jeux indés qui inondaient Greenlight n'auront plus à courtiser les votes des joueurs : le système est abandonné au profit de Steam Direct. En gros, ce sera désormais Valve qui, après une période d'évaluation interne qui prendra deux jours dans la plupart des cas, autorisera ou non le jeu à être vendu sur sa boutique. Les minions de Gabe Newell vérifieront que le produit tourne correctement, qu'il est conforme à sa description et qu'il ne contient pas de cheval de Troie ou autres joyeusetés. Les développeurs devront payer 100 dollars, une somme qu’ils se feront rembourser si le jeu génère par la suite plus de 1 000 dollars de ventes. Il est encore un peu tôt pour savoir si cette mesure radicale permettra d'assainir un peu Steam. L'année dernière, 4 000 nouveaux titres ont été publiés sur la plateforme, dont probablement 3 592 jeux tellement merdiques que personne n'en a parlé. Espérons que Valve se livrera à un sévère tri sélectif.

La bohème

La bohème Une nuit, j'ai rêvé qu'Eugen Systems avait récupéré la licence des Léa Passion. Le jeu nous était présenté par un sous-officier en képi et tutu rose qui, d'une voix un peu semblable à celle du Stallone des « Guignols de l'info », nous expliquait que « là c'est le moment où Léa doit s'occuper de bébé buratino » devant de belles images d'un minuscule TOS-1 en layette. Eh bien, mon rêve vient presque de se réaliser, puisque Bohemia Interactive, connu pour les fort peu enfantins Arma, DayZ et Take On, vient d'annoncer que son nouveau projet est un jeu de survie cartoon et coloré. Il s'appele Ylands et les joueurs pourront y faire tout et n'importe quoi, comme fabriquer des bâtiments et catapulter du bétail, voire créer leurs scénarios. Pour concevoir les vôtres, avec des buratinos enchantés, vous devrez attendre l'arrivée de l'accès anticipé, prévue pour le 13 novembre prochain.

Un saut dans l'inconnu

Un saut dans l'inconnu Avec 3,5 millions d'unités vendues en moins de trois mois, PlayerUnknown's Battlegrounds est probablement l'un des plus gros succès commerciaux de l'année sur Steam, le Rocket League de 2017. L'annonce d'un portage sur Xbox One et Xbox One X lors de l'E3 n'a donc pas vraiment été une surprise. Profitant de se retrouver sous les projecteurs de la conférence Microsoft, le studio Bluehole en a profité pour caresser ses fans PC dans le sens du poil en dévoilant qu'un patch apporterait bientôt une amélioration majeure : la possibilité de sauter ou grimper au-dessus des obstacles. Tous ceux qui se sont déjà pris une rafale d'AKM dans le bidou en essayant de franchir un muret de 50 centimètres apprécieront. Un tas de nouvelles animations seront ajoutées au jeu et il sera même possible de sauter en roulé-boulé par les fenêtres. J'avais essayé de décrocher un peu ces derniers temps à cause de problèmes de santé (le jeu propulse ma pression sanguine à 22/16 quand j'arrive dans le top 10), mais après tout, les artères, ça se remplace.

 


Télex À l'E3, Electronic Arts a annoncé un nouveau DLC pour Battlefield 1. In the Name of the Tsar permettra de jouer avec des soldats de l'armée russe (dont des femmes, une première dans Battlefield) et ajoutera six cartes, onze armes et un nouveau mode de jeu baptisé Supply Drop. Sortie prévue en septembre.

GTA deux doigts du procès

D'un côté, Wildcard paye des moddeurs pour les aider à bosser convenablement. De l'autre, Bethesda se fait tabasser par les joueurs pour avoir tenté à nouveau de transformer les mods Skyrim et Fallout en DLC payants. Et au milieu de tout ça, vous avez Take-Two, qui chasse les moddeurs à la chevrotine sans poser de questions. Les derniers à en avoir fait les frais sont les créateurs d'Open IV, un outil de modding pour GTA IV et V, qui ont décidé de tout arrêter face à la menace d'un procès pour « modifications et violation des systèmes de sécurité du logiciel ». Et Rockstar dans tout ça ? Le studio, qui semblait encore récemment se satisfaire de l'existence de cet outil, allant jusqu'à en parler régulièrement sur son site, n'a pour le moment pas osé ouvrir la bouche.

Quand les cubes ne tournent pas rond

Quand les cubes ne tournent pas rond La colère monte depuis longtemps contre Minecraft, un jeu de plus en plus différent selon les plateformes. L'annonce toute récente de l'arrivée d'un crossplay dont les PlayStation seront exclues n'a pas aidé à calmer la situation. Sur PC, où la version classique de Minecraft écrite en Java est concurrencée par la mouture Windows 10 du jeu – qui n'accepte pas les mods –, on a eu droit à l'annonce de nouveautés exclusives à cette dernière version. D'ailleurs, l'inquiétude monte quant à un possible abandon de la version Java par Microsoft. C'est vrai que l'éditeur n'a pas l'air de porter la culture des mods gratuits dans son cœur : alors que les joueurs PC utilisent des shaders gratuits depuis des années (pour avoir des reflets et de superbes effets de lumière), Microsoft a annoncé un pack de shaders officiel pour les versions Windows 10 et Xbox One du jeu. Un pack payant, bien entendu.

E = mc2 Trooper

E = mc2 Trooper C'était l’événement majeur de l'E3 : Microsoft Studios a annoncé un nouvel Age of Empires. Ha ha, non, pas un Age of Empires IV, comme vous y allez. Tant mieux, d'ailleurs, vu que le III était une bouse infâme tout juste bonne à moisir dans les oubliettes de l'histoire. Puisque Age of Empires II bénéficie déjà d'une version HD de bonne facture, il ne reste plus qu'un seul épisode à moderniser : le tout premier, celui qui explore l'antiquité. Au programme : un champ de vision plus large, des graphismes entièrement retapés et compatibles 4K mais aussi, allez c'est cadeau, du multijoueur sur le Xbox Live. Bon, on se moque, mais il y a aussi de très bonnes nouvelles : Microsoft a promis que l'excellente bande originale du jeu serait réenregistrée avec un vrai orchestre, l'occasion de se laisser happer une fois de plus par son ambiance inquiétante et primitive.

 


Big up à tous les déglingos du périphérique de luxe, Thrustmaster a dévoilé deux nouveaux gadgets à l'E3. Le premier est un volant PlayStation 4 spécialement étudié pour Grand Turismo Sport. Il est annoncé autour de... 800 dollars. Le second est un nouveau manche pour le HOTAS Thrustmaster Warthog. Il s'agira d'une réplique de celui du F/A-18, en vue de l'arrivée prochaine du chasseur américain dans Digital Combat Simulator.

L'évolution finale

DLC honteux, tentative d'acheter des votes auprès des joueurs en leur promettant du contenu supplémentaire... On a souvent eu l'impression que les développeurs d'ARK : Survival Evolved étaient dirigés par un poulet sans tête. Mais Wildcard est aussi connu pour la rémunération versée par le studio à certains moddeurs, ce qui lui permet de redorer un peu son blason plein de boue. Ce beau geste a d'ailleurs permis il y a peu l'arrivée d'une nouvelle carte, dont l'annonce fut accompagnée d'une nouvelle inattendue : ARK sortira d'accès anticipé le 8 août prochain. Comme ça, paf, d'un coup. Pour l'heure, la suite du programme n'est pas encore communiquée mais quelque chose me dit que « optimiser le moteur 3D » doit être écrit au feutre rouge sur tous les tableaux du studio.

Négoce à moelle

Négoce à moelle Un enquêteur doit savoir repérer les indices les plus subtils. Ainsi, quand Guy Moquette a levé les bras et s'est mis à beugler en breton, quand les conduits de ventilation nous ont projeté des myriades de confettis dans les yeux et qu'un Pipomantis presque aveugle mais ivre de joie a embrassé l'affreuse peinture de Sonic qui trône au-dessus de son bureau, j'ai tout de suite compris ce qui se passait. Le site officiel de Klei a confirmé mon intuition : les développeurs de Mark of the Ninja et Don't Starve venaient de dévoiler leur nouveau projet, Griftlands. Pendant ce temps, Izual s'était mis à danser la lambada sur son bureau, m'apprenant qu'il s'agirait d'un jeu de rôle. « Tout sera négociable : l'argent, la loyauté et même l'éthique », clamait une courte vidéo qui montrait des combats de JRPG et un univers onirique peuplé de mercenaires bizarroïdes. Et comme un bon enquêteur travaille sur le temps long, je compte bien vous reparler de Griftlands très bientôt : après tout, il doit sortir dans six mois.

Préquelle la vie

Préquelle la vie Les Français de Dontnod nous ont laissés sans nouvelles de Life is Strange 2, la suite – pourtant annoncée en mai dernier – du merveilleux jeu qui a fait pleurer plus d'un rédacteur de Canard PC. Leur éditeur Square Enix vient toutefois de révéler qu'un jeu dérivé du premier épisode était en développement chez les Américains de Deck Nine Game. Life is Strange : Before the Storm est une courte préquelle en trois épisodes qui sera centrée sur l'adolescence de Chloé Price, l'amie aux cheveux bleus de l'héroïne de LIS. On pourra y jouer dès le 31 août sur PC, Xbox One et PlayStation 4. Malgré des textures dégueu' et des modèles 3D rudimentaires, les premières vidéos de ce spin-off sont de très bon augure. Parce qu'il faut bien râler, on déplorera quand même l'absence de la doubleuse officielle de Chloé, actuellement en grève comme bon nombre de voix du jeu vidéo.

 


Je vais vous annoncer quelque chose, mais il faut me promettre de ne pas exploser de rire. Vous le jurez sur la tête de votre labrador ? OK. Alors voilà : nous n'avons pas beaucoup de détails, mais Atari prépare une nouvelle console, l'Ataribox. Voilà, j'en étais sûr, vous ricanez... Bon bah je me casse alors, ce mauvais esprit, ça m'énerve.

Cloner n'est pas jouer

Cloner n'est pas jouer P

illars of Eternity II : Deadfire n'est plus tout seul sur le créneau du jeu de rôle médiéval-fantastique qui repompe Baldur's Gate. Depuis début juin, il faut aussi compter sur Pathfinder : Kingmaker, qui a atteint son objectif en récoltant 500 000 dollars sur Kickstarter. Combats en temps réel pausable, magie, donjons, dragons, choix, conséquences... pour l'instant, le jeu coche toutes les cases du RPG tendance nouvelle vague post-2012. Vu sa ressemblance avec Pillars of Eternity, c'est presque un problème, d'autant que ce clone en devenir utilise l'univers générique à souhait de Pathfinder. Le jeu a quand même le temps de se bonifier d'ici sa sortie à l'été 2018. Surtout si ses développeurs, des vétérans russes de l'industrie accompagnés de Chris Avellone, décident de se lâcher et de faire autre chose que copier les Californiens d'Obsidian.


Cyberpunk 2017

Cyberpunk 2017 On a beau tout ignorer ou presque de Cyberpunk 2077, le prochain jeu des créateurs de The Witcher 3 nous titille déjà avec ses histoires de corporations aux projets mystérieux qui luttent contre des hackers tout-puissants. Et on ne parle pas là du scénario du jeu, mais de la lointaine Pologne, d'où le studio a annoncé qu'il était la victime d'un odieux chantage auquel il ne céderait pas. Apparemment, un petit malin a réussi à mettre la main sur de vieux documents de design de Cyberpunk 2077 et essaye depuis de faire cracher de l'oseille à CD Projekt RED. La menace : que des détails (plus ou moins obsolètes) soient révélés au public si jamais le studio ne payait pas de rançon. C'est merveilleux, on se croirait déjà en 2077.

Veillée de larmes

Veillée de larmes L

ors de sa conférence, Ubisoft a officialisé l'existence de Beyond Good & Evil 2 dans une cinématique avec un porc, un singe, une femme sur une moto volante et une autre, dotée de grands yeux verts, qui semble être la mère de Jade, l'héroïne du premier opus*. On a donc eu envie de sauter à pieds joints sur le jeu en hurlant « QU'EST-CE QUE VOUS AVEZ FOUTU PENDANT QUINZE ANS ! », mais Michel Ancel est arrivé sur scène, a dit trois mots et s'est mis à pleurer comme un gosse. Visiblement très ému du fait que son jeu puisse enfin voir le jour, le directeur créatif est presque parvenu à nous faire oublier qu'il s'est pointé sans gameplay ni date de sortie. On s'apprêtait à sortir la lacrymo quand, à quelques instants du bouclage, a débarqué une vidéo de quatorze minutes dévoilant un moteur de jeu capable d'impressionnantes transitions entre déplacements à la surface d'une planète et voyage interstellaire, avec des échelles parfaitement respectées. Bon, ça ira pour cette fois.

*Hey ho, on résume comme on peut.

 


Perfect World a annoncé un nouveau jeu Magic : The Gathering mais calmez-vous les nerds, il ne s'agira pas d'un jeu de cartes imbitable. À la place, on nous promet un « action-MMORPG free-to-play » et... attendez, on peut avoir un jeu de cartes finalement ?

Comics troupier

Comics troupier En 2006, le studio Rebellion sortait Rogue Trooper, un jeu inspiré du comics du même nom. Onze ans plus tard, les développeurs en reparlent et se plaignent que leur œuvre n'ait pas été comprise. On peut confirmer : le matériau de base n'était guère plus qu'une publication obscure pour public de niche – n'en déplaise aux trois du fond qui agitent leurs petits bras et protestent – et le jeu un TPS lambda, si bien que personne n'a jamais vraiment compris pourquoi le studio avait tant tenu à le développer. En sortant Rogue Trooper Redux, le remaster de leur œuvre incomprise, le studio veut visiblement réparer cette injustice. Présenté à Los Angeles, il s'agit toujours d'un TPS lambda, très vilain graphiquement, dont le gameplay, inaltéré par respect pour le titre original, a pris en plus un gros coup de vieux. Onze ans plus tard, on ne comprend toujours pas...

Du rab' de xéno à la cantine

Du rab' de xéno à la cantine À l'annonce d'une extension pour XCOM 2, le rédacteur de Canard PC ne s'émut pas le moins du monde. Tout juste pensa-t-il : « J'espère que ce sera rapidement compatible avec le mod Long War. » Car, en fin gourmet, il ne sortait désormais plus sans son mod Long War. Puis le rédacteur de Canard PC se pencha sur le contenu de War of the Chosen. Il eut vent des nouveaux extraterrestres à affronter, des factions de résistants avec lesquelles collaborer et, surtout, des fameux Chosen, des créatures uniques outrageusement puissantes qui évoluent, comme le joueur, sur la carte stratégique et s'invitent de temps en temps dans les missions de routine pour semer le désordre. Puis il apprit que, de l'aveu même du studio, l'évolution de ces nouveaux ennemis s'inspirait du génial système de nemesis de L'Ombre du Mordor et que l'extension sortait le 29 août. Sans plus guère songer à Long War, il se dit alors qu'il pourra bien pleuvoir ce jour-là, il n'en aurait cure.

Déshonneur et demi

Déshonneur et demi Dans une bande-annonce aussi jolie que dénuée de la moindre séquence de gameplay, Bethesda a annoncé la sortie de Death of the Outsider, un DLC payant pour Dishonored 2. À en croire la vidéo, on y jouera Meagan Foster, un PNJ du jeu original qui, dans la plus pure tradition lyonnaise (en tout cas depuis qu'Arkane Studios s'y trouve), se téléportera à travers les murs et tranchera la gorge de tout un tas de pauvres gens qui ne demandaient qu'à marcher tranquilles dans un couloir. Peut-être qu'elle mangera des bugnes aussi, avec les Lyonnais c'est toujours possible. Pour en être certain, il faudra attendre le 15 septembre.

 


C'est officiel, Forza Motorsport 7 prendra 100 Go d'espace disque lors de son premier téléchargement, sans même compter les patchs ou les DLC. Autrement dit, personne dans la Creuse ne jouera à Forza Motorsport 7, et c'est bien dommage, amitiés aux Creusois.

T'as le look, OK K.O.

T'as le look, OK K.O. Quelles nouvelles de Below ? Comme à chaque E3 depuis quatre ans, les Canadiens de Capy Games ont profité du salon pour promettre que « si si, ça y est, c'est pour la fin d'année, juré ». À la différence des années précédentes, ils n'ont cependant pas osé l'amener à Los Angeles, préférant montrer leur autre nouveau jeu : OK K.O. Let's Be Heroes. Celui-là, tiré d'un dessin animé de Cartoon Network, devrait aussi sortir pour cette fin d'année, bien aidé par son manque d'ambition fièrement affiché. Pas question, comme pour Below, de redéfinir à la fois le rogue-like d'exploration et les jeux à la Dark Souls : il s'agit ici d'un petit beat-them-all gentillet et tout mignon, tout en rondeurs et belles couleurs. Moi, toute cette joliesse trop roudoudou, ça m'attriste.

Avec des Konami comme ça, on n'a pas besoin d'ennemis

Avec des Konami comme ça, on n'a pas besoin d'ennemis Résumé des épisodes précédents : Hideo Kojima, concepteur de Metal Gear et idole des jeunes, est viré par son employeur Konami, qui de son côté prépare un nouveau Metal Gear sans grand rapport avec les précédents. Dans l'épisode de cette semaine, présenté par le sérieux journal japonais Nikkei, Hideo découvrira qu'on ne se moque pas impunément de Konami : le paiement de ses indemnités serait retardé ! Quant aux employés souhaitant quitter la boîte, ils paieront au prix fort leur liberté : interdit de mettre Konami sur leur CV, impossible pour certains d'adhérer à la mutuelle de leur secteur (à la direction de laquelle siège un des patrons de la société) et même de travailler dans une autre boîte de jeu vidéo ! S'en sortiront-ils ? Hideo parviendra-t-il à s'en tirer ? La suite au prochain épisode.

Les Français ont le droit de savoir

Les Français ont le droit de savoir Les faits avant tout : selon le tout dernier sondage Facebook de Menton Magazine, les millennials ne prennent plus autant que leurs aînés une pose pensive en se tenant le menton. En cause, bien entendu : leur attitude un peu cavalière, sinon complètement yolo, devant toutes les choses de la vie. Et pourtant, il y a de quoi s'inquiéter ! Par exemple, pourquoi diable Level-5 (développeur des jeux Layton et Yo-Kai Watch) s'est-il embêté à racheter Comcept (développeur du minable Mighty n°9) ? Car la voilà, la réalité dans laquelle nous vivons ! Et ça n'inquiète personne ? Quelle tristesse. Une raison de continuer à vivre, tout de même : le prochain Layton devrait sortir dès le 20 juillet sur iOS et Android, et en fin d'année sur 3DS.

 


Vous avez aimé Pokémon GO ? Vous allez détester Garfield GO, qui entend vous faire participer à une chasse aux trésors en compagnie du célèbre chat roux. Le twist ? Les joueurs chercheront... des coupons de réduction valables dans de grandes enseignes. Heureusement que le jeu est réservé à l'Amérique du Nord et à l'Australie, un test aurait été au-dessus de nos forces.

Optimiste Prime

Optimiste Prime À côté d'un Fire Emblem Warriors et un Xenoblade Chronicles 2 déjà annoncés, Nintendo a profité de cet E3 pour dévoiler quelques titres plus ou moins enthousiasmants. Un Kirby et un Yoshi (oui oui, ils ont des noms de reboots) aux faux airs de marchands de sable, l'annonce officielle qu'un Pokémon pur et dur est en développement sur Switch et que Rocket League y arrive pour la fin d'année, ce qui est toujours une bonne nouvelle. Du côté des licences oubliées dont on n'attendait plus rien, notons l'arrivée d'un remake du tout premier RPG Mario & Luigi, sous-titré Superstar Saga + Bowser's Minions (qui a l'air très chouette) et l'annonce que plus personne n'osait espérer : un Metroid Prime 4 sur Switch et un remake de Metroid 2 sur 3DS (oui !) développé par Mercury Steam (ah). En ce qui concerne le très sexy Super Mario Odyssey, vous trouverez notre avis manette en mains dans la rubrique E3.

Qui va à la chasse perd son schlass

Qui va à la chasse perd son schlass Oyez oyez, chers lecteurs et néanmoins camarades ! La série des Monster Hunter, également surnommée « les jeux de chasse pas maniables, patauds et un peu foutus n'importe comment mais qui se vendent quand même par palettes entières » débarque pour la première fois sur PlayStation 4, Xbox One et, plus étonnant, PC. Prévu pour début 2018, Monster Hunter World devrait toujours permettre d'aller chasser des sauriens géants avec un arsenal varié et jusqu'à trois amis dans des décors dépaysants et paradisiaques (si votre vision du paradis est pleine de moustiques et de terres désolées). Pour la première fois, la série devrait bénéficier d'une sortie mondiale simultanée et permettra de jouer en ligne avec des chasseurs japonais ou américains, parfait pour apprendre à dire « c'est ta faute » dans de nouvelles langues.

Blergl et Sebastian

Blergl et Sebastian Alors que certaines rumeurs pressentaient son annonce à l'E3 dernier, Bethesda a enfin dévoilé The Evil Within 2. Selon les premières images, le héros sera toujours le fringant beau gosse Sebastian Castellanos, qui se retrouvera dans des lieux aussi glauques que des villages en feu, des forêts sombres et des toilettes de bar à quatre heures du mat', une fois de plus aux prises avec des zombies purulents et lui-même victime d'hallucinations totalement perchées. Si le premier The Evil Within était un titre moyen mais rattrapé par de nombreuses idées de mise en scène absolument brillantes, espérons que ce nouvel épisode (toujours développé par Tango Gameworks) réhausse un peu le niveau, même si le trailer dévoile déjà quelques moments bien bourrins. Rendez-vous le 13 octobre pour voir qui dans la rédac' a perdu au grand jeu du « non je teste pas ça fait trop peur ».

 


Télex D'après une étude fort officielle de l'institut Calvitium de Bourg-Saint-Maurice, les Français manquent d'occasions de se gratter régulièrement le cuir chevelu. Alors en voici une : les Espagnols de Pendulo Studios turbinent en ce moment pour transformer en jeu 3D générique les magnifiques dessins de la bande dessinée Blacksad.

 


Sony a annoncé un vrai remaster de Shadow of the Colossus sur PlayStation 4 (pas leur upscale nunul sorti sur PS3) et, depuis, Pipomantis menace de « démembrement au grappin, gaffe ça fait mal » tous les rédacteurs qui se sont proposés pour le test.