386
Sortie en kiosque
le 1 septembre 2018

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 22 août 2018

Canard PC 386 : Édito

News du CanardPC N°376

Asylum Forever

Asylum Forever A

nnoncé à l'été 2010, kickstarté début 2013 pour une sortie à l'origine prévue en fin d'année (on savait rire en ce temps-là), le jeu d'horreur Asylum, sorte de suite spirituelle de Scratches, n'est toujours pas sorti. La dernière fois qu'on a pu mettre les mains dessus, c'était à la Gamescom 2014, et à l'époque, naïf que j'étais, j'écrivais « Senscape espère pouvoir sortir le jeu au premier semestre 2015 ». Ah, on savait rire en ce temps-là ! Aux dernières nouvelles, Senscape prévoit désormais une sortie d'Asylum en septembre 2018 au mieux, mais on a le droit de ne pas partager leur optimisme. Verrai-je les couloirs sombres de cet asile hanté avant mes vieux jours ? Rien n'est moins sûr. N.

 


Vous ne saviez probablement pas qu'il existait, mais le nouvel épisode de la saga Fable est sorti ce 22 février. Fable Fortune. Avec une surprise : il ne s'agit pas d'une aventure en monde ouvert, mais d'un jeu de cartes qui ressemble très (d'aucuns diraient trop) fort à Hearthstone. N.


Loup yéti ?

The Information, site web d'information anglophone, a vu le Yeti. Derrière ce nom de code se cache un service de streaming de jeux vidéo sur abonnement. Et derrière ce service se cache... Google. À l'instar du Playstation Now de Sony, les usagers paieraient pour avoir accès à un catalogue de jeux qui s'exécuteraient à distance et qui, par la magie de l'Internet et du petit boîtier multimédia Chromecast, deviendraient jouables sur leur télé. Selon The Information, cela fait maintenant deux ans que ça turbine chez Google, sous la houlette de Mario Queiroz et Majd Bakar, deux spécialistes maison des questions de matos. Il se trouve que Phil Harrisson, passé par la division Playstation de Sony (15 ans) et celle de Xbox chez Microsoft (3 ans) vient de se faire recruter par Google. Pas impossible qu'en 2056, le successeur de Canard PC s'appelle Canard Yeti. M.K.


En 2020, vous installerez encore des mods pour Skyrim

En 2020, vous installerez encore des mods pour Skyrim P

ete Hines, vice-président de Bethesda et visage de la compagnie depuis quelques décennies, a confirmé ce que les gros obsédés d'Elder Scrolls craignaient : nous ne devrions pas voir un nouveau jeu de la série avant... pfiouu... longtemps. À l'E3 2017, il avait déjà annoncé qu'aucun successeur de Skyrim n'était en développement, précisant que les fans allaient devoir « gérer l'attente ». Il vient récemment de confirmer que, sur le planning top-secret des studios Bethesda, deux titres majeurs étaient prévus avant la sortie d'un nouvel Elder Scrolls. Ces jeux mystères ne sont même pas encore annoncés, mais il serait étonnant qu'on ne trouve pas un Fallout ou un Prey dans le lot. Bien sûr, on peut se demander pourquoi Besthesda ne s'active pas pour sortir un successeur à Skyrim. Un début de réponse : le jeu continue de se vendre par charrettes entières grâce à ses mods et ses rééditions. A.


Les rumeurs de la mort du marché des consoles ont été exagérées

Les rumeurs de la mort du marché des consoles ont été exagérées S

i vous vous demandez comment se porte le marché de la console, sachez que tout roule. La Playstation 4 de Sony continue de se vendre comme des chocolatines et devrait bientôt dépasser les 80 millions d'unités écoulées de sa petite sœur la Playstation 3. Il lui reste quand même un peu de chemin avant de battre la Playstation 2 (Sony en a vendu 150 millions, c'est le record du marché console). Chez Nintendo aussi les thunes rentrent à toute vitesse, puisque après seulement 10 mois d'existence, il s'est déjà vendu plus de Switch que de Wii U (14 millions). Chez Microsoft, la Xbox One ronronne gentiment (36 millions de machines vendues), mais j'ai entendu dire qu'ils avaient un peu de sous de côté, donc pas d'inquiétude pour eux. A.

 


Logan Paul, le youtubeur qui avait filmé un cadavre, a récidivé dans le mauvais goût en tasant un rat mort. Youtube a coupé toute publicité sur son compte. Et annoncé de nouvelles mesures contre les usagers qui postent du contenu « offensant », qui n'apparaîtront plus dans les suggestions. L-F. S.


Grande stratégie

Le nom de Fredrik Wester ne vous dit peut-être rien. Et pourtant, il s’agit de l’actuel PDG de Paradox Interactive, éditeur suédois de jeux de grande stratégie et de petits tableaux Excel sans lesquels ackboo serait un homme malheureux. Eh bien, Fredrik a annoncé son désir de se retirer de son poste dès le mois d’août pour se concentrer sur ce qu’il sait faire, l’acquisition de jeunes boîtes prometteuses en jeux très complexes au tour par tour. Il devrait confier les rênes de l’entreprise à Ebba Ljungerud, qui est pour l’heure directrice commerciale d’une entreprise de paris en ligne et membre depuis plusieurs années du conseil d’administration de Paradox. Elle espère poursuivre la croissance de la boîte – qui compte désormais 300 salariés – en consolidant la fanbase et en préservant la culture d’entreprise. M.K.


Luffy du tourisme

Luffy du tourisme U

n petit mot d'amour pour vous dire que oui, oui, on a bien vu passer l'annonce, le trailer et les images de One Piece : World Seeker et que oui, oui, nous aussi on s'est moqués au début, par habitude. Mais après une inspection plus minutieuse, le premier open world de la série a quand même l'air plus appétissant que ses ancêtres. Bien qu'on reste méfiants (là aussi par habitude, mais également parce que ces personnages très cartoon associés à des décors plus réalistes sont un peu bizarres), la perspective d'un monde ouvert dans lequel se balader à coups de membres élastiques promet beaucoup. Et arrêtez de pouffer, c'est pas ce que j'entendais par là et vous le savez très bien. P.


On était tous les deux Destiny

On était tous les deux Destiny S

i vous avez passé la Saint-Valentin à jouer à Destiny 2, eh bien tout d'abord j'espère que les choses vont s'arranger pour vous. Vous aurez peut-être au moins eu la chance de gagner l'une des skins offertes pendant les Crimson Days. Du 13 au 20 février, Destiny 2 proposait en effet des séries de matchs en 2v2 durant lesquels les deux membres d'une même équipe bénéficiaient d'avantages (comme des cooldowns plus courts) tant qu'ils restaient à proximité l'un de l'autre. À l'inverse, s'ils s'éloignaient trop de leur partenaire, un marqueur venait indiquer leur position sur la carte, afin que l'équipe adverse converge sur leur position et leur marave la gueule. Un événement qui nous prouve non seulement que les développeurs de Destiny 2 ont de l'humour, mais aussi qu'il y a encore au moins quatre personnes qui ont envie de jouer à leur jeu. L-F. S.

 


Mû par le désir de faire son intéressant, Blizzard a annoncé très officiellement que non, il n'y avait pas de projet de porter Hearthstone sur Switch. Gears for Breakfast lui a emboîté le pas : A Hat in Time non plus. Bon ben voilà, ça fait deux. M.K.


Ils se sont bien fait nuker

Dans Metal Gear Solid V, la stratégie la plus efficace en multijoueur consiste à construire des installations dans sa base, afin de la défendre pendant qu'on essaye de prendre celle des autres. Chacun ayant par ailleurs la possibilité de fabriquer des armes radioactives pour optimiser sa protection, cela a entraîné l'apparition de deux camps qui opposent les adeptes de la menace nucléaire à ceux qui souhaitent l'éradiquer. Aux dernières nouvelles, ces missiles se comptaient encore par milliers sur les serveurs du jeu, mais les joueurs ont eu récemment la surprise de découvrir une petite cinématique qui annonçait leur éradication totale. Une joie qui, hélas, fut de courte durée puisque Konami a admis qu'un bug venait de déclencher par erreur la cinématique, obligeant ainsi les joueurs à reprendre cette lutte sans fin. K.L.


La Cage aux faux

La Cage aux faux D

ans le cadre de sa politique « Donnons à ce site une image respectable auprès des investisseurs », Reddit vient de bannir le subreddit /r/deepfakes, où les utilisateurs postaient de faux films pornos de célébrités. Rien de neuf, me diriez-vous, ça fait longtemps que des gens photoshopent d'une main la tête d'Emma Watson ou de Ron Perlman sur des corps d'actrices X. Les créations de /r/deepfakes étaient toutefois beaucoup plus élaborées : des IA de retouche d'image étaient utilisées pour modifier les vidéos elles-mêmes, et créer des faux parfois assez convaincants. Par sécurité, Reddit a décrété qu'aucun faux mettant en scène des actes pornographiques ne serait plus toléré. Heureusement, /r/deepcage, qui utilise la même technologie pour donner à Nicolas Cage tous les rôles de l'histoire du cinéma, est toujours là. L-F. S.


Blockchain de solidarité

Blockchain de solidarité O

n a passé assez de temps à se moquer de l'engouement irrationnel pour la blockchain et de la magnifique bulle spéculative qui l'accompagne pour ne pas signaler une initiative originale : l'Unicef propose aux possesseurs de GPU de miner de l'ethereum au profit des enfants syriens. Il suffit pour cela de télécharger le logiciel ad hoc sur le site www.chaingers.io. À l'heure où j'écris ces lignes, près de 2 500 euros ont été collectés. Bien sûr, on est tenté de faire remarquer que : 1) 2 500 euros c'est rien et que 2) ce n'est pas très rentable de faire chauffer à mort tous ces GPU alors que les gens pourraient simplement envoyer un chèque. Mais comme le fait remarquer l'Unicef, le but n'est pas tant d'amasser des fortunes que de sensibiliser une nouvelle génération de donneurs, les contributeurs réguliers aux ONG ayant tendance à se faire vieux. L'opération dure jusqu'au 31 mars. L-F. S.

 


Ça y est, Nintendo vient d'écouler plus de 13 millions de Switch et Miyamoto perd contact avec la réalité : « Notre ambition ultime est qu'une Nintendo Switch soit possédée non seulement par chaque famille, mais aussi par chaque personne. » Doucement, mon cher Shigeru, ça va bien se passer. K.L.


Chaos technique

En avril 2017, Relic sortait son troisième Dawn of War, sous les « euh, vous êtes sûrs là ? » des joueurs. Il faut dire qu'à défaut d'être enthousiasmante, cette recette qui entendait mélanger la stratégie temps réel aux moba avait le mérite de se montrer plutôt originale. Tellement originale que le jeu peine aujourd'hui à dépasser les 700 âmes aux heures de pointe, au point de pousser Relic à revoir sérieusement ses plans. Dans un communiqué qui a le mérite d'être clair, le studio annonce que les performances du titre n'ont pas atteint les objectifs escomptés et que les développeurs remettent désormais le sort du jeu entre les mains de Sega et Games Workshop, afin de tourner vers un autre projet. Dawn of War est donc officiellement devenu le plus gros bide de la série, limité qui plus est à trois factions jouables. K.L.


Pécule spéculé

Pécule spéculé Q

ue préparent les fripons créateurs d'Offworld Trading Company, jeu de spéculation financière stratégique qui a collé des migraines à toute la rédac ? Un simulateur de cryptomonnaie ? Que nenni : pour éviter toute rechute, Soren Johnson (qui était également le lead designer de Civilization IV) et sa petite bande de Mohawk Games ont décidé se lancer dans 10 Crowns, un 4X médiéval. Un jeu qui se déroule avant l'avènement des banques, malin. Le projet, qui n'en est encore qu'à ses prémices, sera édité par Starbreeze pour une date de sortie lointaine et mystérieuse. Entre ça, System Shock 3 (repoussé à allez savoir quand), Psychonauts 2 (repoussé à 2019) et le gros bide commercial de Raid : World War 2, l'éditeur suédois aime décidément beaucoup jouer avec son argent. N.


Les banlieues en jeux

Les banlieues en jeux A

près la Mediajam en fin d'année 2016, qui mêlait durant un week-end des créateurs de jeux à des journalistes de Mediapart (voir Canard PC no 348), La Belle Games a récidivé en février 2018 avec une nouvelle game jam. Lors de l'Urban Jam, organisée aux Magasins généraux à Pantin, en banlieue parisienne, des créateurs de jeux indés se sont donc mêlés à des artistes et à des spécialistes des cultures urbaines. Résultat : huit jeux très variés, de la balade au pied des tours au street art en réalité augmentée, en passant par un entretien d'embauche interactif en vidéo et un outil de graffiti en 3D. Les prototypes (pas tous complètement terminés, et certains demandent une configuration bien particulière pour fonctionner) sont accessibles gratuitement sur itch.io. N.

 


La Pax, gros salon de jeu (vidéo et de plateau) jusqu'alors surtout anglophone, aura une édition parisienne les 21 et 22 avril à la Villette. Sont prévus : jeux en accès libre, concerts, conférences, tournois... Mais à 39 euros le week-end, et par l'organisateur de la peu convaincante Comic Con Paris. N.


Passage en review

Fin décembre, un utilisateur du subreddit dédié à Steam partageait un mail dans lequel le patron du studio maltais Insel Games exhortait ses employés à acheter leur dernier jeu, puis à écrire une critique flatteuse sur la plateforme de tonton Gabe. Beau joueur, le boss invitait ceux qui s'opposaient à cette décision à « venir en discuter en tête à tête » tout en promettant aux autres un remboursement immédiat par note de frais. Or, la date dudit mail coïncidait précisément avec un pic de commentaires élogieux. Valve a donc décidé de se pencher sur la question. Dans la foulée, il a banni tous les jeux Insel Games de Steam en affirmant que le studio était abonné aux fausses reviews. Une accusation, naturellement démentie par le directeur d'Insel qui affirme que son objectif était d'obtenir des critiques, bonnes comme mauvaises. Mais bien sûr. K.L.


Raison et financement

Raison et financement Q

uand on pense jeu de rôle, que ce soit sur table ou sur écran, on imagine volontiers des dragons, des chevaliers et parfois un aventurier cyberpunk ou un lieutenant galactique. Il faut désormais compter avec la gentry britannique de la fin du XVIIIe siècle. Après Ever, Jane, MMORPG toujours en développement, le monde ludique assiste désormais à la naissance sur Kickstarter de Good Society, un jeu de rôle sur table situé dans l’univers de la romancière anglaise Jane Austen. Les Storybrewers, le duo d’Australiennes à l’origine du projet, avaient déjà financé de la même manière, et sorti, un jeu de rôle intitulé Alas for the Awful Sea, une histoire de marins anglais et de forces mystérieuses. Mine de rien, à trois semaines de la fin de la campagne, elles ont déjà pas loin de 50 000 euros. Cela mérite bien une petite révérence. M.K.


THQ Nordic avait la dalle

THQ Nordic avait la dalle I

l y a encore peu de temps, on l’appelait simplement Nordic Games. En 2013, le petit éditeur scandinave avait surpris tout le monde en avouant ses penchants pour la nécrophagie et avalait goulûment le catalogue – et le nom – de feu THQ. Celui qui a été rebaptisé THQ Nordic en 2016 vient tout juste de lâcher un petit rot digestif et de réaliser qu’il avait de nouveau un petit creux. Son casse-croûte s’appelle cette fois Koch Media et a coûté 121 millions d’euros. Il est, contrairement au précédent, bien vivace et méchamment copieux. Entre les deux tranches de pain complet figure l’éditeur Deep Silver, propriétaire de grosses licences telles que Saints Row, Dead Island ou encore Metro, dont le prochain épisode, Exodus, doit sortir cette année. Que quelqu’un le surveille et l’empêche de forcer sur le digestif, des fois que, dans l’euphorie, il décide d’annoncer un nouveau HomefrontG.M.

 


Début d’année en fanfare pour Twitch, qui a connu un record d’audience avec un pic de 962 000 spectateurs en janvier. Cela place la plateforme de streaming au-dessus de certaines chaînes américaines comme MSNBC ou CNN, qui vont se demander si elles ne devraient pas diffuser des tournois d’Overwatch. G.M.


L’art de la flibuste

L’art de la flibuste R

are, le studio qui développe Sea of Thieves pour le compte de Microsoft, a dévoilé de nouveaux détails. En apprenant l’absence d’éditeur de personnage (différents modèles générés aléatoirement seront proposés, et le choix sera définitif), j’ai été surpris mais me suis dit que si cela pouvait éviter des armées de clones qui écument les mers, pourquoi pas. Là où j’ai tiqué, c’est devant les précisions sur le modèle économique. Pas de loot box, promet le studio, mais des microtransactions qui devraient arriver trois mois après la sortie et ne proposer que des composants « cosmétiques », comme des animaux de compagnie ou des potions qui altèrent l’aspect physique du personnage. Un modèle que l’on pourrait qualifier de vertueux, dans un free-to-play. Sea of Thieves, lui, sera vendu 70 euros, auxquels s’ajouteront les frais de psy nécessaires après l’utilisation du Windows Store. G.M.


« Dans la série Mystère… »

« Dans la série Mystère… » D

es voix digitalisées qui terrifieraient le plus endurci des exorcistes, un kidnapping sur une petite île tropicale isolée, une musique d’intro digne des téléfilms du dimanche soir sur M6 de la même époque (ne faites pas les innocents, vous savez très bien de quoi je parle… Vous vous « endormiez » devant Culture Pub, on sait…). Les plus aguerris, et décatis, auront reconnu Maupiti Island. Ce jeu d’enquête de Lankhor, sorti en 1990 sur Amiga et Atari ST, offrait la particularité de laisser le joueur mener ses investigations en toute liberté et se dépatouiller au milieu d’indices et d’entretiens avec des protagonistes qui suivaient un emploi du temps précis. Pourquoi reparler de ce jeu mythique ? Parce que Jean-Luc Langlois, cofondateur de Lankhor, a annoncé un projet de remake à venir sur Kickstarter. L’occasion pour moi (et sûrement beaucoup d’autres) de le terminer et de connaître enfin le coupable. G.M.


Ça y est, l'Allemagne déclare la guerre ! (aux loot boxes)

Ça y est, l'Allemagne déclare la guerre ! (aux loot boxes) A

près la bérézina Star Wars Battlefront II, le scandale planétaire des loot boxes s'est un peu essoufflé. Les Américains et les Belges ont bien parlé de lois contre ces diaboliques caisses à butin, mais rien ne s'est encore produit. En France aussi, quelques politiciens sont venus déclamer trois phrases dans ce sens, sans effet concret. Il ne nous reste plus qu'à espérer que l'Allemagne et la Suède, pays sérieux, austères et efficaces, agissent enfin. Début février, les autorités de ces deux nations ont en effet signalé qu'elles se penchaient sérieusement sur le problème. Les Suédois veulent ranger les loot boxes dans la catégorie des jeux d'argent, tandis que les Allemands voudraient simplement les interdire. Notons que nos cousins germaniques ne rigolent pas : encore aujourd'hui, les jeux vendus en Allemagne ne peuvent afficher ni croix gammée, ni sang (il doit être recolorisé en vert). A.

 


Télex

Yves Guillemot, patron d'Ubisoft, a déclaré que l'éditeur ne sortirait pas de nouvel Assassin's Creed dans un futur proche. Il préfère se concentrer sur de beaux DLC pour AC Origins. Ces temps sombres où Ubisoft nous pondait au forceps un épisode (pas terrible) par an semblent donc bien révolus. A.


SWERYgraphie

SWERYgraphie S

i vous suivez avec intérêt la carrière de SWERY, il y a de grandes chances pour que vous soyez également inscrit à un club sado-masochiste ou que vous vous lacériez régulièrement la peau pour le simple plaisir de jeter du sel et du citron sur vos plaies. L'auteur maudit, déjà responsable de l'étrange Deadly Premonition et de l'infâme D4 : Dark Dreams Don't Die, a lancé son studio il y a un peu plus d'un an (White Owls, déjà au turbin sur The Good Life) et vient d'annoncer The Missing, son prochain projet chez Arc System Works. Le titre n'est pour l'instant qu'un teaser cryptique qui mélange prises de vue réelles et discours de SWERY avec une peluche de singe sur les genoux mais espérons que ça soit également le contenu du jeu final, histoire qu'on s'y amuse un peu plus que dans ses précédentes productions. P.


Shaq en bois

Shaq en bois V

ous vous souvenez de Shaq Fu ? Comment ça « non » ? Oseriez-vous oublier ce fleuron du patrimoine vidéoludique français développé par Delphine Software ? ce monument du jeu de baston avec Shaquille O'Neil ? le meilleur jeu de basket sans ballon ? Comment ça j'en fais trop et « c'était complètement pourri » ? OK, peut-être que Shaq Fu est l'un des pires jeux de combat de tous les temps mais ça ne fait pas peur à Big Deez Productions qui sortira Shaq Fu : A Legend Reborn ce printemps. Plus reboot que vraie suite, le titre est devenu un beat them all moche sur un plan 2D qui fait à peu près autant envie que la croisière anniversaire du Figaro Magazine. Un peu cavalier de leur part d'axer leur communication sur le fait que le premier jeu était pourri, puisque ce qu'ils montrent pour le moment n'a pas l'air plus glorieux. P.

 


Warhammer : Vermintide 2 sortira le 8 mars sur PC et un peu plus tard sur consoles. Gageons toutefois que, vifs et brillants lecteurs que vous êtes, vous attendrez notre avis avant de passer à la caisse. P.