397
Sortie en kiosque
le 1 août 2019

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 10 juillet 2019

Canard PC 397 : Édito

News du CanardPC N°383

Ménage à quatre

Ménage à quatre E

n 2010, Bungie signait un contrat d’édition avec Activision pour ce qui allait devenir Destiny. Le contrat, qui court jusqu’en 2022, prévoyait quatre jeux Destiny et autant de spin-off (les années de retard et les changements de l’industrie ont un peu modifié le plan) à sortir jusqu’en 2020. Mais 2022 approche, et Bungie commence à prévoir l’avenir : plutôt que de continuer avec Activision, le développeur a donc cédé une petite partie de son capital à l’éditeur chinois NetEase en échange de 100 millions de dollars, qui serviront à financer le développement d’une nouvelle licence. Là, prenons un instant pour visualiser un schéma complexe : le principal concurrent de NetEase, Tencent, est aussi l’un des principaux actionnaires et partenaires commerciaux d’Activision. Mais c’est à NetEase qu’Activision avait autrefois vendu les droits d’exploitation des jeux Blizzard en Chine. C’est si beau qu’on dirait le pitch d’un film français. N.

 


Télex

Annoncé en 2014 par son éditeur CI Games, Lords of the Fallen 2 vient d’être réannoncé avec un nouveau studio, Defiant Games, qui reprend le jeu de zéro. En 2015, le patron de CI Games déclarait : « Nous pensons le sortir en 2017. Nous avons appris à ne pas annoncer les dates trop tôt. » N.


Norman et scie sauteuse

Que se passe-t-il quand on entraîne une intelligence artificielle à reconnaître des cadavres ? Eh bien, elle voit des cadavres partout. Norman – nommé ainsi en hommage à Norman Bates, le héros de Psychose, et non à notre Norman pas drôle, est une intelligence artificielle formée sur les subreddits les plus sombres, créée par le Media Lab du MIT. Après un entraînement intensif, les chercheurs lui ont montré des images du test de Rorschach (celui avec les taches, utilisé par les psys pour déceler les troubles de la personnalité, et aussi, découvrons-nous, par les chercheurs en IA). Eh bien, là où les algorithmes formés aux lolcats voient des chatons et des fleurs, Norman ne voit que mutilations et corps suppliciés. Ce que l’un des chercheurs, Iyad Rahwan, résume ainsi : « Les données importent davantage que l’algorithme. » M.K.


2 Rage 2 Furious

2 Rage 2 Furious I

l y a des informations qui dépriment un peu, d’autres qui donnent le sourire, mais c’est rare qu’on en trouve qui provoquent à la fois un désintérêt profond et une incompréhension totale. Pourtant, il en va ainsi de l’information suivante : Nordisk Film, la quatrième plus ancienne maison de production de films au monde (« Boutique ouverte depuis 1906 », voit-on sur la façade), qui possède déjà quelques billes dans le développeur de Heroes & Generals, a dépensé 89 millions d’euros pour racheter Avalanche Studios, lui développeur de Just Cause, Rage 2 et The Hunter. Je sais, quel choc. Le tout sans la moindre vague, sans même un soupçon de drame, puisque Nordisk Film ne veut rien changer à l’organisation ou aux projets d’Avalanche. Voilà. Encore désolé. N.


Ce rêve aqueux

Ce rêve aqueux L

a série des Leisure Suit Larry, qui a accompagné dans les années 1980 la puberté de nombreux joueurs de point and click, va gagner un nouvel épisode. Sous-titré Wet dreams don’t dry, et confié au studio allemand Crazy Bunch, sans le haut patronage de son créateur, Al Lowe, le futur jeu semble parti pour reposer sur le décalage entre un Larry très de son temps (que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître) et l’évolution des mœurs au XXIe siècle. Au départ j’ai imaginé que Larry, gentil loser devenu gros beauf au fil des épisodes, allait remettre en question sa vision des femmes mais non, on est plutôt parti pour des vannes de haute volée sur les réseaux sociaux comme Instacrap et les applications de rencontres telles que Timber. Cela devrait être suffisant pour modérer son enthousiasme et patienter gentiment. M.K.

 


Télex

Tout le monde l’a oublié, mais Activision a sorti Guitar Hero Live fin 2015. Le service de streaming de morceaux du jeu, la grosse nouveauté qui remplaçait les DLC à télécharger, s’arrêtera le 1er décembre. Les versions mobile sont quant à elles d’ores et déjà unplugged. N.


Du Stalker à l'ouvrage

Vous, moi... Tout le monde a été surpris par ce message annonçant que Stalker 2 sortirait en 2021, sans livrer plus de détails. Pour tout vous avouer, même Rabelais et Du Guesclin m’ont téléphoné pour me faire part de leur surprise, c’est dire. Pourtant, le directeur des publications d’Epic Games n’est pas spécialement étonné par cette histoire et vient de livrer son analyse, à l’occasion d’un podcast avec How to Make Games. Car vu que GSC souhaite utiliser l’Unreal Engine pour son titre, le monsieur sait des choses. Selon lui, les développeurs auraient simplement organisé cette annonce pour créer une attente qui leur servira à trouver plus facilement un éditeur lors du prochain E3. Malin puisque pour l’instant, le studio serait encore en train de travailler sur les documents de design qui détermineront ce que sera Stalker 2. K.L.


Choose your own Title

Choose your own Title I

l est question ailleurs dans ces pages d’Alasdair Beckett-King. Le roux Britannique a en effet coécrit le très chouette jeu d’aventure Unforeseen Incidents. Mais son actualité du mois de mai ne se résume pas à cette sortie. Également comédien, il devait participer avec son acolyte Barry Ferns à une série de représentations interactives intitulée Choose Your Own Comedy dans lesquelles le public influençait le cours du spectacle. Après s’être fait sermonner par une représentante de Chooseco, propriétaire de la marque Choose Your Own Adventure, le duo a choisi de renoncer. Leur spectacle s’intitule désormais Barry and Alasdair’s Non-Trademark-Infringing Comedy Adventure (Where the Audience Chooses), et l’on ne peut qu'applaudir leur extraordinaire sens du titrage. M.K.


La deuxième fin de Gas-Powered Games

La deuxième fin de Gas-Powered Games A

utrefois, ça devait être le futur grand studio des jeux de stratégie, fondé en 1998 par Chris Taylor, le créateur de Total Annihilation. Et puis Gas-Powered Games a enchaîné les hack and slash (les deux premiers Dungeon Siege et le très oubliable Space Siege), l’un des premiers moba (Demigod) et les deux Supreme Commander avant de se retrouver, au début des années 2010, à court de thunes. Après une commande (Age of Empires Online pour Microsoft) puis un Kickstarter raté (Wildman, le hack and slash de trop), Gas-Powered Games a été racheté en 2013 par Wargaming, et travaillait depuis, sous le nom de Wargaming Seattle, sur un mystérieux MMO. Dont personne ne verra vraisemblablement jamais rien, puisque Wargaming a décidé fin mai de fermer cette antenne, licenciant au passage 150 personnes. Chris Taylor était lui parti dès 2016 pour fonder un autre studio, lui aussi très discret. N.

 


Télex

La sélection naturelle appliquée au jeu vidéo : 2K a annoncé début juin que les serveurs d’Evolve fermeront début septembre, du moins en ce qui concerne la version free-to-play. Si vous avez acheté le jeu, vous aurez en revanche le privilège de pouvoir continuer à y jouer. N.


Ils vont attraper légal

Michael Gallagher, le président de l’Entertainment Software Association, vient de prendre le micro à l’occasion de la récente Nordic Game Conference pour défendre les loot boxes. Selon lui, celles-ci ne peuvent être légalement considérées comme des jeux de hasard puisque le joueur obtient toujours une récompense, à l’opposé d’un bandit manchot ou d’un ticket de Loto. Mais surtout, Gallagher s’inquiète de la création d’une multitude de cas particuliers qui pourraient vite devenir un casse-tête si d’autres gouvernements suivent la Belgique et les Pays-Bas et créent leurs propres lois pour encadrer les loot boxes. Pour lui, la solution reposerait donc sur une autorégulation de l’industrie qui, avec des pratiques plus respectueuses, pourrait calmer la vindicte des joueurs et par ricochet, celles des différents gouvernements qui n’ont pas encore légiféré. K.L.


Tendons l'autre joue

Tendons l'autre joue C

ela devait finir par arriver. Signe ultime du retour en enfance d’une civilisation entière : le jeu vidéo a été gamifié. Lors de son événement « nettoyage de printemps », organisé fin mai, Steam a encouragé ses utilisateurs à vider leur backlog et à lancer leurs jeux jamais touchés, allant jusqu’à aider les plus indécis à choisir en sélectionnant pour eux un titre au hasard. Récompense de ce jeu qui incite à jouer à des jeux : un badge spécial, offert à tous ceux qui auront débloqué des achievements dans l’un des titres négligés de leur ludothèque. L.-F.S


Le 5 de la victoire

Le 5 de la victoire B

em>Battlefield V sortira le 19 octobre, nouvelle qui devrait vous faire bondir de joie pour peu que vous soyez mort d’ennui depuis des mois. Le jeu se déroulera pendant la Deuxième Guerre mondiale et nous donnera l’occasion de découvrir des « lieux moins connus » du conflit comme la campagne d’Afrique du Nord (hein ? Mais ça a été fait mille fois), l’occupation de la Norvège (ouais, là d’accord) ou la bataille de Rotterdam (la bataille de Rot... ok, respect). Pour le reste, c’est du classique, on aura du combat avec ou sans véhicules sur de grandes cartes pleines de joueurs, et même de joueuses, puisque le personnage mis en avant lors de l’annonce est une soldate, ce qui a donné aux réseaux sociaux l’occasion de se mettre sur la gueule pendant tout un week-end à propos du rôle joué par les femmes pendant la guerre. C’est bien ce que je disais, vous vous ennuyiez. L.-F.S.

 


Télex

Loup, y es-tu ? Eh bien pas tant que ça, en fait. Initialement prévue pour cette année, la deuxième saison de The Wolf Among Us de Telltale n’arrivera finalement que l’an prochain, soit cinq ans après la fin de la première. N.


Du plomb dans la tête

Ce n’est plus un secret pour personne : Steam est devenu une foire à la saucisse où n’importe qui peut proposer n’importe quoi. C’est donc sans grande surprise qu’on a découvert qu’un type était sur le point de mettre en vente un FPS multijoueur dont le cadre serait une fusillade dans une école. Par contre, on a levé un demi-sourcil en apprenant que les joueurs pourraient y incarner des élèves qui tentent de survivre ou le tueur de masse, en plus des agents du SWAT. Forcément, à l’heure où le taux de survie d’un étudiant américain est moins élevé que celui d’un hérisson perdu sur l’autoroute, la gronde n’a pas tardé à se faire entendre et Valve a décidé de ne plus vendre ce titre dans sa boutique. Et là, autant vous dire qu’on a carrément hurlé « QUOI ?!! », en découvrant qu’il y a encore des humains chargés de faire le tri dans la boutique de tonton Gabe. K.L.


Un Far dans la nuit

Un Far dans la nuit L

es inconscients qui ont acheté le season pass de Far Cry 5 seront heureux d’apprendre que les dates de sortie des trois DLC prévus pour le FPS d’Ubisoft vont être annoncées d’ici peu. En attendant, les thèmes des extensions ont déjà été révélés, et on oscille entre curiosité et surprise, soit un angle de 70°. Avec Dead Living Zombies, qui donnera l’occasion de massacrer du mort-vivant (ça faisait longtemps, tiens), Hours of Darkness, une aventure en pleine guerre du Vietnam, et Lost on Mars, qui se déroulera sur Vénus, oui, c’est bien, vous suivez les deux du fond, le moins qu’on puisse dire est qu’Ubisoft a su faire preuve d’une certaine audace. « Plus que dans le jeu d’origine », diront certains, les mauvaises langues, bouh les vilains. L.-F.S.


La guerre de trois aura bien lieu

La guerre de trois aura bien lieu M

ême Activision n’avait pas osé, mais The Farm 51 tente le coup (et le diable) : le prochain FPS des développeurs de Deadfall Adventures et Necrovision se nommera World War 3. Sans surprise, ça ressemble à s’y méprendre à un Black Ops se déroulant à Moscou, Varsovie et Berlin, avec de gros tanks et des flingues modernes et vaguement futuristes mais pas trop. Le tout devrait débarquer en fin d’année en accès anticipé dans Steam. Bon, la vraie information dans tout ça (car on imagine que le jeu ne dépassera pas le 6/10 s’il réussit déjà à ne pas décéder durant l’accès anticipé), c’est de découvrir au passage que le studio polonais a réussi à récupérer worldwar3.com. Et ça, sur une carte de visite, c’est la classe. Ainsi que l’assurance de moments chaleureux lors du passage à la douane pour aller montrer le jeu à l’E3. N.

 


Télex

À défaut de sortir de nouveaux jeux, Grasshopper Manufacture, le studio de Suda51 (salut Suda51, moi c’est root69), annonce des remasters à la pelle. Le prochain sera donc Killer7, vénérable FPS Gamecube perché, qui débarquera sur PC en fin d’année. N.


Il ne peut en rester qu'un

Il ne peut en rester qu'un L

a PUBG Corporation menaçait depuis des mois, et ça y est, c’est fait : le développeur de Playerunknown’s Battlegrounds a porté plainte contre Epic Games pour violation de copyright. Au cœur de la bataille, on trouve bien sûr le mode battle royale de Fortnite (rajouté à la dernière minute l’été dernier, alors que ce n’était pas du tout dans le programme initial d’Epic), qui écrase la concurrence et fait petit à petit perdre des joueurs à PUBG. Epic n’est pas le premier développeur que la PUBG Corporation attaque (en avril, c’est l’éditeur chinois NetEase qui se voyait reprocher ses jeux eux aussi trop proches de PUBG), mais Epic est également le partenaire commercial du studio, à qui il fournit le moteur du jeu en échange d’une partie des recettes. C’est donc, au-delà des questions existentielles (« peut-on déposer une idée de jeu ? »), une bataille bien sale qui s’annonce.  N.


Annoncez-les tous !

Annoncez-les tous ! 8

00 millions de téléchargements plus tard, on parle moins de Pokémon Go ? Qu’importe, Game Freak, le développeur attitré de la série, a annoncé pas moins de quatre nouveaux jeux fin mai. Pokémon Quest, un free-to-play sorti dans la foulée sur Nintendo Switch et qui devrait arriver en juin (peut-être déjà quand vous lirez ces lignes, tout va si vite sur les autoroutes de l’information) sur Android et iOS, puis le duo Pokémon Let’s Go Pikachu ! et Let’s Go Eevee !, des jeux coopératifs de chasse aux bestioles qui pourront se synchroniser avec Pokémon Go ! et se jouer avec une Pokéball optionnnelle vendue à part (le tout sortira mi-novembre sur Switch). Enfin, en 2019, un futur gros jeu de rôle Pokémon, toujours sur Switch. Il me reste quelques signes pour finir cette news, donc au cas où vous ne l'auriez pas encore assez lu je vous en remets : Pokémon Pokémon Pokémon Pokémon Pok... N.


Goliath contre Goliath

Goliath contre Goliath A

ttention, il y a bagarre entre Apple et Valve. Le 9 mai dernier, la PME de Gabe Newell annonçait la sortie imminente d’une app’ iOS permettant de streamer des jeux Steam depuis un PC vers un iPhone. Le 10 mai, Apple la rejetait purement et simplement (après l’avoir approuvée trois jours plus tôt). Le boss marketing d’Apple, Phil Shiller, explique que l’app de Valve ne respecte pas certaines obligations concernant « le contenu généré par les utilisateurs » (en gros, les mods) et les « achats in-app ». Notre analyse de professionnels de la profession : Apple ne souhaite pas voir débarquer dans son écosystème une application qui permet d’acheter des milliers de jeux Steam et d’y jouer sur iPhone sans pouvoir en censurer le contenu ni toucher une commission. On comprend Apple : cette situation serait aussi ridicule que des États autorisant une multinationale de l’informatique à opérer sur leur territoire sans reverser le moindre sou d’impôt. A.

 


Star Citizen continue de foncer à vitesse warp 10 en direction de l’indécence avec un bundle vendu 27 000 dollars, dont le contenu exact n’est révélé qu’à ceux qui ont déjà claqué plus de 1 000 dollars dans le puits sans fond qui fait office de boutique au jeu de Roberts Space Industries. L.-F.S.


Ouvrez vos Cities : Skylines, scénario 8, sauvegarde 3

Ouvrez vos Cities : Skylines, scénario 8, sauvegarde 3 C

ities : Skylines, qui s’est déjà écoulé à plus de cinq millions d’exemplaires, arrive dans les salles de classe. Après avoir créé les versions éducatives de Minecraft et Kerbal Space Program, la société finlandaise TeacherGaming propose désormais un Cities : Skylines : Education Edition. Le jeu est livré avec des scénarios spéciaux accompagnés de leçons en PDF, afin d’introduire nos chères têtes blondes (et brunes, et rousses, et violettes, soyons inclusifs) à des sujets tels que la planification urbaine, la pollution, le recyclage des déchets, la gouvernance et les finances municipales. Vous êtes prof des écoles et intéressé par ce genre de produit ? Alors sachez qu’il en coûtera au budget de l’Éducation nationale 200 euros pour 30 exemplaires (bon courage pour faire passer ça à l’inspecteur d’académie) et que les leçons ne sont disponibles qu’en anglais. A.


Miracle de la start-up nation

Miracle de la start-up nation E

n France, on n’a pas de pétrole mais on n’a pas non plus d’idées. Alors on félicite ceux qui parviennent le mieux à ne pas en avoir. Ainsi, après Gameloft (racheté quelques centaines de millions d’euros par Vivendi), célèbre pour ses jeux mobiles qui ne s’inspiraient pas qu’à moitié des AAA à la mode, et après Ketchapp (racheté par Ubisoft quelques millions d’euros), pas réputé non plus pour l’originalité de ses titres mobiles, c’est au tour de Voodoo de ramasser le pactole. Le petit éditeur français de jeux mobiles (tels que The Cube, qui a un air de famille avec le Curiosity de Peter Molyneux ou Flappy Dunk, autrement dit Flappy Bird mais avec un ballon de basket) a levé 170 millions d’euros auprès de la banque Goldman Sachs. Bien décidé à continuer à ne pas avoir d’idées, le président de Voodoo a précisé : « On veut développer d’autres types d’applications tout en respectant notre ADN. » N.


Stunfest stunné sans thunes

Stunfest stunné sans thunes C

atastrophe : une semaine après la fin de la quatorzième (et très agréable) édition du Stunfest, l’association rennaise 3 Hit Combo qui l’organise a fait le bilan, et rien ne va. Le festival accuse un déficit de 70 000 euros, qui va l’obliger à licencier ses salariés dès cet été et remet en question l’organisation d’un Stunfest en 2019. L’association en appelle à ses partenaires privés, aux pouvoirs publics et aux bonnes volontés (par, notamment, un appel aux dons) pour trouver une solution. Ce serait tout de même dommage que le plus agréable et bienveillant des festoches de jeux vidéo vienne à disparaître. En parallèle, une bonne nouvelle tout de même pour les amateurs de festivals alternatifs sympathiques et remplis de jeux originaux : Indiecade Europe se tiendra pour la troisième fois à Paris les 19 et 20 octobre 2018. N.

 


Bethesda vient d’annoncer Fallout 76. Selon les plus fins limiers du Net, ce titre sera un jeu de survie « qui se jouera un peu comme Rust ou DayZ ». Avec toutes ces conneries, nous allons devoir encore administrer une dose de tranquillisant pour chevaux à Izual, afin qu’il contienne sa rage lors de l’officialisation du titre à l’E3. K.L.


PUBG voit plus petit

PUBG voit plus petit L

es développeurs de Playerunknown’s Battlegrounds ont détaillé les deux nouvelles cartes qu’ils préparent, Adriatic et Savage. Adriatic sera une map standard (8 km sur 8 km) mélangeant côte méditerranéenne, forêt et montagnes enneigées – en gros, une version virtuelle de la région PACA, avec un énorme cosmodrome soviétique en plein milieu. Savage aura une thématique tropicale, avec végétation luxuriante et maisons sur pilotis, sur une surface de 4 km sur 4 km. Je l’ai testée sur les serveurs expérimentaux, cette taille réduite améliore nettement le rythme des matchs. Les combats sont beaucoup plus fréquents et le jeu perd son côté « je cours 20 minutes dans la pampa jusqu’à me faire sniper comme une bouse » (ce qui n’est pas plus mal). Savage arrive fin juin sur les serveurs classiques, mais ne comptez pas jouer sur Adriatic avant l’année prochaine. A.

 


Le patron de la division Playstation chez Sony a mis fin aux rumeurs qui tournaient depuis quelques semaines : il n’y aura pas d'annonce surprise de la PS5 dans un avenir proche, puisque Sony se donne encore au moins trois ans pour préparer sa future console. Circulez, rien à voir avant 2021. A.