396
Sortie en kiosque
le 1 juillet 2019

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 17 juin 2019

Canard PC 396 : Édito

News du CanardPC N°392

Des ruines à l'opulence

Des ruines à l'opulence R

em>Rise to Ruins est un village simulator en version anticipée sur Steam, inspiré notamment de Dwarf Fortress et Banished, que nous vous avions conseillé l'année dernière. Pendant des années, son unique développeur, Raymond Boerr, a financé le jeu grâce à l'argent de ses supporters via le site de crowdfunding Patreon. Mais parce que l'article de Canard PC a été lu par des millions de joueurs (laissez-nous rêver, merci), les ventes du jeu ont enfin décollé. À tel point que l'ami Raymond, qui vit désormais confortablement de son chèque Steam mensuel, a donc décidé de… rembourser deux fois les joueurs qui l'ont aidé. Ceux qui ont mis, par exemple, 20 euros dans son Patreon, peuvent lui demander un virement de 40 euros sur PayPal, ou l'équivalent en carte cadeau Steam. C'est tellement beau et généreux que j'ai envie d'acheter le jeu une seconde fois. On attend avec impatience une annonce similaire de la part de Chris Roberts quand Star Citizen aura atteint les 800 milliards d'exemplaires grâce à un énième article élogieux dans notre magazine. A.

 


Darkest Dungeon II a été officiellement annoncé par Red Hook Studios. Sans photo d'écran, sans date de sortie, mais avec quelques petits détails : le système de combat devrait rester identique, tandis que la metagame structure (c'est-à-dire tout l'aspect gestion du hameau) sera entièrement revue.


Ils jouent à Halo 4 ensemble, le résultat va vous étonner

Des chercheurs de la Brigham Young University ont mené une expérience au résultat surprenant. Ils ont donné à trois équipes une tâche collaborative à effectuer. Avant de s'y atteler, les membres de la première équipe sont restés chacun de leur côté. Ceux de la seconde ont pu discuter de la meilleure façon de réaliser la tâche. Enfin, les chercheurs ont demandé à la troisième équipe de passer un moment ensemble en jouant à Halo 4 et Rock Band 3. Le bon sens voudrait que la seconde équipe enregistre les meilleurs résultats. C'est en fait la troisième qui a cartonné avec un score de 20 % supérieur aux deux autres. « Un tel écart se voit rarement dans une étude, c'est presque choquant. Les entreprises dépensent des fortunes pour faire du team-building, j'ai envie de leur dire d'acheter une Xbox à la place », déclare un des chercheurs. Voilà, n'hésitez pas à imprimer l'étude et à la laisser sur le bureau de votre patron, il instaurera peut-être des sessions obligatoires d'Apex Legends avant chaque réunion. A.


Les rumeurs sur ma mort ont été grandement exagérées

Les rumeurs sur ma mort ont été grandement exagérées E

n 2015, un célèbre streameur spécialisé dans Team Fortress 2 annonçait sur YouTube qu'il était atteint d'une maladie incurable. Condamné, il n'avait plus qu'à attendre une mort imminente. Lorsque ses sessions de streaming ont cessé, la communauté l'a évidemment cru mort. L'année dernière, lors d'une mise à jour de Team Fortress 2, Valve a même baptisé une des nouvelles compétences du Pyro – le personnage favori dudit streameur – à son nom, pour lui rendre hommage. Quelle ne fut pas la surprise de tout ce petit monde en découvrant, début février, que le bonhomme avait recommencé à publier des vidéos. Car figurez-vous que sa maladie était en fait… une petite blagounette ! « Je pensais que ça serait marrant de convaincre les gens qui m'aiment que j'allais mourir », explique le simplet. Pour l'instant, Valve n'a pas encore retiré son nom du jeu, et les anciens fans du streameur semblent même vouloir lui donner une seconde chance. À ce niveau de bêtise, seule une guerre thermonucléaire globale pourra sauver l'Humanité. A.


Il nous a tant manqué

Il nous a tant manqué S

toppez les rotatives, Peter Molyneux est de retour. Après une longue période de silence qu'il s'est imposée lui-même, afin qu'on oublie gentiment sa propension à jouer de la flûte, le développeur anglais détaille son nouveau jeu, Legacy. De ce qui est montré dans la vidéo de présentation, le joueur débutera à la tête d'un petit atelier, assemblera des pièces pour fabriquer des objets, puis les vendra et transformera petit à petit son activité en empire industriel, gérant des usines et des employés. Ce qu'on voit surtout dans cette vidéo, c'est Peter Molyneux. Peter réfléchissant devant son PC, Peter devant un truc en ruine, Peter dans un musée, Peter dans la forêt, Peter en réunion avec son équipe. C'est rassurant, il y a des choses qui ne changent pas. A.

 


Télex

Les Australiens de Team Cherry annoncent une suite à Hollow Knight, leur excellent jeu de plateforme sorti en 2017 (8/10 dans Canard PC). À l'origine prévu comme un DLC, Silksong devient un jeu complet avec un nouveau royaume à explorer, 150 nouveaux ennemis, de nouveaux boss, de nouvelles villes. La date de sortie n'est pas encore connue. A.


Bourse folle

« Nous n'avons pas réalisé les résultats que nous attendions. » Une toute petite phrase peut faire paniquer vos investisseurs. Electronic Arts vient en effet de reconnaître que les ventes de Battlefield V sont décevantes, puisque le jeu se serait écoulé à 7,3 millions d'exemplaires au lieu de... huit. Conséquence des plus logique : la cote de l'éditeur a dévissé d'une quinzaine de points suite à cette annonce et ce, malgré des résultats globalement positifs, avec un bénéfice net de 262 millions de dollars pour le dernier trimestre 2018. Ne cherchez pas, on vous dit que c'est logique. Mais qu'à cela ne tienne, l'éditeur devrait pouvoir calmer cette vilaine quinte de toux sanguinolente grâce à Apex Legends, qui a touché la barre du million de joueurs connectés en seulement 72 heures. K.L.


Un esprit foin dans un corps foin

Un esprit foin dans un corps foin P

lus le temps passe, et plus j’ai la désagréable impression de ne pas avoir été fait pour ce siècle. Voyez : à l’époque des start-up, des smartphones et des VTC, je rêve encore de coopératives agricoles autogérées où les damnés de la terre et les forçats de la faim, tous frères et maîtres de leur moyen de production, vivraient nus et batifoleraient dans les champs, main dans la main, au rythme d’un plan quinquennal aussi régulier et précis qu’une belle moissonneuse-batteuse. Au lieu de ça, voici que Giants Software annonce que « la gestion agricole compétitive est quelque chose que les gens adorent depuis des années », à tel point qu’il leur a semblé bon d’investir 250 000 dollars dans le lancement d’une ligue compétitive de Farming Simulator, qui verra s’affronter, dans un tonnerre de métal, de roues en caoutchouc et de terre meuble, les vaillantes forces productives de toutes les nations virtuelles. Espérons que cette tentative contre-révolutionnaire visant à transformer l’homme en ennemi de l’homme sera vite étouffée dans l’œuf. N.M.


Tics et taxes

Tics et taxes J

amais en manque de bonnes idées, les représentants de l'État de Pennsylvanie, et notamment le républicain Chris Quinn, ont proposé la création d'une taxe de 10 % sur les jeux violents, c'est-à-dire classés M (« mature », réservés aux plus de 17 ans) par l'ESRB. Bon, pourquoi pas après tout, racler du pognon n'importe où est l'une des missions sacrées de la puissance publique, on paye bien une taxe qui subventionne Vincent Delerm à chaque fois qu'on achète un disque dur externe. Là où ça devient rigolo, c'est quand on apprend que la taxe doit servir à financer des mesures de sécurité contre les school shootings car, comme nous l'apprend la proposition de taxe en termes choisis, « les contenus auxquels les enfants sont exposés peuvent contribuer à la multiplication et à l'aggravation des actes de violence à l'école ». LFS

 


Télex

Pour une raison qui nous échappe complètement, Call of Duty : Black Ops IV a cartonné. Il s'est mieux vendu que l'épisode précédent sur console, et a carrément triplé son score sur PC. Comme quoi, il suffit vraiment d'inclure un mode battle royale dans un jeu, aussi insipide soit-il, pour se remplir les poches. A.


Histoire de sécu

Quand vous lisez que la plupart des gens ont un mot de passe du genre « cielbleu59 », vous gloussez en pensant à tous ces clochards de la sécurité informatique. Votre mot de passe « ùr9$%çE » est une citadelle, le roc imprenable qui vous sépare de hordes de hackers impuissants face à votre fulgurance. Sauf que non seulement vous faites tout de travers (on ne le répète jamais assez, les meilleurs mots de passe sont des phrases invraisemblables, type « ackbooestvraimentsuperbeaugosse »), mais depuis peu on sait que deviner un mot de passe de huit caractères prend une grosse heure à tout casser, même s'il est parfaitement aléatoire. Allez, une bonne nouvelle tout de même : le temps de moulinage des méchants chapeaux noirs augmente de plusieurs jours dès qu'ils attaquent un mot de passe de neuf caractères, vous pourrez donc continuer à vous moquer des débiles de la sécurité informatique dès que vous aurez rajouté un 9 à votre mot de passe préféré, « 12345678 ». I.


Unité de façade

Unité de façade U

nity Technologies, l'entreprise à qui l'on doit le moteur Unity3D, qui a joué un rôle majeur dans la démocratisation du développement de jeux vidéo et sans qui Steam compterait beaucoup moins de shovelwares semi-érotiques à 5 dollars, a annoncé sa décision d'entrer en Bourse. Pas avant 2020, certes. Mais les développeurs indés s'inquiètent déjà de ce que des actionnaires un peu trop gourmands pourraient faire d'un outil disposant d'un quasi-monopole sur son secteur d'activité. Et si vous voulez mon avis, ils ont bien raison. LFS


Fais voir ta gueule de guerrier !

Fais voir ta gueule de guerrier ! S

ix ans après le lancement de leur jeu, les développeurs du FPS free-to-play Warface ont décidé de quitter Crytek pour créer leur propre studio, Blackwood Games. Attention, ils ne laissent pas tomber Warface, bien au contraire ! La séparation avec Crytek doit leur permettre de travailler de façon plus directe avec leur éditeur My.com, afin de continuer « à développer le jeu afin qu'il satisfasse les attentes des joueurs », car la beauté de la traduction de citation, c'est aussi de pouvoir mettre du subjonctif partout. LFS

 


Télex

Notre point mensuel sur le chantier Cyberpunk 2077 : tout va bien. Le studio polonais CD Projekt vient même d'annoncer que l'équipe de développement a dépassé les 400 personnes, ce qui représente quand même 1,7 % de la population de leur pays si mes calculs sont exacts. A.


Jouez à cash-cash

Jhonny Perez, le créateur d'Elusive (un logiciel de triche qui permet aux joueurs de générer du cash dans GTA Online), vient d'être condamné par la justice américaine à verser 150 000 dollars de dommages et intérêts à Take-Two, plus 70 000 dollars de frais de justice. Le développeur avait pourtant obtempéré lorsque l'éditeur lui a demandé de bien vouloir cesser la distribution de son logiciel, mais ce gros malin a ensuite préféré faire le mort, alors que Take-Two tentait de clore l'affaire via un arrangement amiable. C'est ce comportement qui a poussé le juge à le reconnaître coupable d'une infraction aux droits d'auteur, déclarant qu'Elusive aurait fait perdre à Take-Two « le contrôle de son business plan » dans GTA Online. Oui parce que, bon, les huit millions de dollars virtuels à 75 euros, ça ne se vend pas tout seul. K.L.


L'amour avec des pubs autour

L'amour avec des pubs autour P

rêtez attention aux pubs que vous voyez sur Internet. Si vous commencez à ne voir que des injonctions à booster votre libido morne et triste (ne mentez pas, on a des statistiques, et c'est pas brillant), c'est peut-être le signe que votre compagnon ou votre compagne tente subtilement de vous influencer. La société The Spinner, une start-up américaine spécialisée dans le marketing, propose à ses utilisateurs de cibler leur moitié grâce à des campagnes de publicités censées influencer le comportement de l'être aimé. Si vous voulez, par exemple, que votre conjoint vous demande en mariage, la société se chargera d'envoyer régulièrement des articles du type « 5 bonnes raisons de demander sa copine en mariage ». Heureusement, la presse papier est encore épargnée par ce genre de pratiques sataniques. Imaginez : vous achetez votre Canard PC, tranquille, et là, paf, une publicité pour des rencontres extra-conjugales, expressément demandée par la personne avec qui vous partagez votre vie. Avouez que ce serait flippant. N.M.


Ah ça, rater le dernier Metro, c'est toujours pénible

Ah ça, rater le dernier Metro, c'est toujours pénible V

ous vous en souvenez ? Au temps jadis, nous vivions encore dans le jardin d'Eden. Les humains vivaient en harmonie, les baleines chantaient avec les dauphins et Metro : Exodus était disponible à la précommande sur Steam. Et puis, quinze jours avant la sortie du jeu, son éditeur l'a retiré de la boutique pour donner l'exclusivité des (pré)ventes à l'Epic Games Store pendant un an. Depuis, nous vivons dans le chaos : les émeutes, la famine, la guerre… Trop content de passer pour le gentil, Valve s'est fendu d'un message rempli de larmes dénonçant une décision malhonnête. Les joueurs, eux, ont menacé jusqu'aux cousins de l'oncle du poisson rouge du concierge de l'immeuble du studio, en plus d'ensevelir les précédents jeux Metro sous une avalanche d'évaluations négatives. Quelque part, on les comprend : puisque Valve avait annoncé que tous ceux qui avaient précommandé Metro : Exodus pourraient y jouer sur Steam, c'était la première fois dans l'histoire de l'humanité qu'une précommande avait un réel intérêt. I.

 


Valve vient de révéler le résultat des Steam Awards et le jeu de l’année, selon les joueurs, n'est autre que PlayerUnknown's Battlegrounds. Oui, ce même titre qui plafonne à 46 % d'opinions positives sur Steam. Plus rien n'a de sens. K.L.


Guère mondial

Guère mondial L

es développeurs de Verdun ont très officiellement sorti Tannenberg d'accès anticipé, où il était avachi depuis plus d'un an. « Tannenberg ? J'avais lu un article hilarant à ce sujet à l'époque, un texte écrit par un rédacteur donc je me souviens juste qu'il était brillant et extrêmement séduisant », que vous vous dites ? Tout juste : fin 2017 (Canard PC n° 374, en accès libre sur le site : cpc.cx/tannenberg), on chantait déjà les louanges de ce jeu impitoyable, où l'on tuait de pauvres bougres d'un seul coup de fusil en bois massif, le tout sur le front de l'Est en 1914. Hélas, on en déconseillait tout de même l'achat, la faute à des classes de perso interchangeables et des serveurs plus vides qu'un meeting du Parti socialiste. Un an plus tard, notre papier de l'époque reste tristement d'actualité puisque Tannenberg est toujours aussi dépeuplé, à part aux heures de pointe où quelques centaines de vétérans tirent sur des armées de bots décérébrés. Au moins, il n'y a pas de jaloux : Verdun glisse sur la même pente fatale. I.


Enfin les vrais emplois fictifs

Enfin les vrais emplois fictifs I

ls sont quand même super forts, les gens qui pensent. Prenez ceux du Pôle Emploi, par exemple. D’un côté, ils ont des demandeurs d’emploi qui voudraient bien travailler mais qui ne trouvent rien. De l’autre, un gouvernement qui assure qu’il n’y a qu’à traverser la rue pour trouver du boulot, et qui souhaiterait qu’on coupe les allocs de toutes ces feignasses. Et au milieu, donc, des conseillers qui ne savent plus trop quoi faire pour ménager la chèvre et le chou. Ça, c’était avant que Michel de la compta rentre de déjeuner un peu bourré avec une super idée : faire passer des faux entretiens, pour de faux emplois. Aussitôt dit, aussitôt fait, voici venu le temps des faux entretiens d’embauche en réalité virtuelle, bientôt disponibles sur le site de Pôle Emploi. L’idée est de permettre aux vrais demandeurs d’emploi d’apprendre à gérer leur stress lors d’entretiens simulés. On attend avec impatience l’annonce d’allocations virtuelles, évidemment supprimées en cas de refus de trois offres d’emploi virtuellement raisonnables. N.M.


Ça sent licence

Ça sent licence S

i vous êtes sur le point de frapper à la porte de Games Workshop pour présenter un jeu bricolé à l'arrache, attendez-vous à être refoulé à la gazeuse par un Space Marine. C'est en tout cas ce que vient d'expliquer Jean-Georges Levieux dans un entretien avec le site PCGamesN.com. Le game director de Chaosbane affirme que son studio a dû prouver ses compétences pour obtenir une licence Warhammer. Mais alors, quid de tous ces jeux daubés et estampillés Games Workshop qui sortent depuis quelques années ? Toujours selon l'intéressé, la firme anglaise aurait manifestement compris qu'une distribution trop généreuse de ses licences nuirait à son image et sélectionnerait désormais plus soigneusement ses partenaires. Curieux mais pas illogique, lorsqu'on sait que l'entreprise ne dégage qu'une dizaine de millions de dollars en royalties sur un revenu annuel de plus de deux cents millions. K.L.

 


Télex

Sebastian Stepien, le directeur créatif de Cyberpunk 2077, a quitté CD Project Red pour rejoindre Blizzard. Est-ce parce que le jeu est presque terminé ? Le résultat d’une divergence artistique ? Brandon avouera-t-il à Brenda qu’il en aime une autre en secret ? Ne manquez pas les réponses à ces questions, et beaucoup d’autres, dans le prochain numéro de Canard PC. N.M.


Faillite martienne

Faillite martienne «

em>« À chaque jour sa petite déception, et puis un matin, on finit par crever comme un chien », me répétait souvent mon grand-père pour tuer toute notion d’espoir chez l’enfant que j’étais. La déception d’aujourd’hui, c’est la faillite de la société à l’origine du projet Mars One, une magnifique initiative qui voulait marier habilement conquête spatiale et télé-réalité, en implantant dès les années 2020 une colonie sur Mars, financée par les revenus télévisés. Bon, pour être honnête, personne n’avait réellement cru, depuis le début, à la viabilité du projet, mais tout de même, ça fait un petit coup au cœur. On se souvient qu’en 2014, déjà, après quelques négociations, Endemol avait refusé de se joindre au projet au motif qu’il n’était « pas assez cruel ». Pourtant, à l'époque, l’idée de voter chaque semaine pour désigner le passager dont le sang serait transformé en eau potable afin d’alimenter les autres était original. N.M.


Tabarnaque !

Tabarnaque ! Q

uadrigaCX est un site de crytomonnaie tout ce qu'il y a de plus normal, à deux détails près : il est canadien et son fondateur est mort subitement à l'âge de 30 ans en décembre dernier, emportant dans la tombe le mot de passe permettant d'avoir accès aux près de 190 millions de dollars de monnaies (bitcoin, bitcoin cash, litecoin, ether...) entreposés sur ses disques durs. Contacté par le site Gizmodo, un client de QuadrigaCX a déclaré qu'il « évitera probablement d'avoir recours aux cryptomonnaies à l'avenir. » La sagesse canadienne est proverbiale. LFS


Chaîne centenaire

Chaîne centenaire L

a blockchain, comme les diamants et au contraire des civilisations, est immortelle. Une fois qu'une transaction y est inscrite, elle l'est de façon définitive, l'intégrité de la blockchain étant vérifiée par les différents nœuds du réseau afin de garantir l'authenticité des transactions. Petit problème : il est possible d'insérer dans la chaîne, en plus des informations sur les échanges, jusqu'à 100 Ko d'autres données. Un petit malin a donc eu l'idée de glisser des images pédopornographiques dans le Ledger Bitcoin Satoshi Vision. La bonne nouvelle est que, les transactions étant signées, le type a rapidement été identifié et banni. La mauvaise, c'est que personne ne sait comment retirer les images de la chaîne. LFS

 


Télex

Metroid Prime 4 vient d’être annulé et intégralement recommencé à zéro parce que, selon Shinya Takahashi, manager général du planning de développement de Nintendo : « Le jeu n’atteint pas les standards que nous attendions de la suite d’un Metroïd Prime. » Une décision qui fait écho à la citation de Shigeru Miyamoto : « Un jeu retardé sera peut-être bon un jour, alors que Fallout 76 sera toujours Fallout 76. » N.M.


Ça jette un froid

Ça jette un froid L

e 12 février, Activision-Blizzard a annoncé un plan de restructuration d'une ampleur inégalée, comprenant le licenciement de plus de 800 personnes, dont certaines en poste depuis dix ou quinze ans – notamment chez Blizzard, entreprise dans laquelle la durée des carrières dépasse largement la moyenne du secteur. Pour ajouter l'insulte à l'injure, le PDG Bobby Kotick a annoncé, alors que les employés fraîchement licenciés étaient encore en train de pleurer sur le parking, des résultats records, avec 7,26 milliards de ventes physiques et dématerialisées, contre 7,16 en 2017. « Les résultats 2018 ont beau être les meilleurs de notre histoire, nous n'avons pas réalisé tout notre potentiel », a précisé Kotick. LFS

 


Annoncé lors du dernier Nintendo Direct et déjà disponible sur le store de la Switch, Tetris 99 est un Tetris battle royale. Dans le journalisme de jeu vidéo comme ailleurs, il est de plus en plus difficile de trouver des blagues qui dépassent la réalité. LFS

 


Phoenix Point, le nouvel X-Com qui n'est pas X-Com par le créateur de X-Com, a été repoussé. Il devait sortir en juin prochain, ce sera finalement septembre. « Le contenu du jeu sera terminé avant, ce temps supplémentaire nous servira à tester et à améliorer le gameplay », dit Julian Gollop, qui est donc (je précise au cas où vous ne suivriez pas) le créateur de X-Com. LFS

 


Télex

Après l'épatant Beasts & Exploration, voici que le non moins épatant Battle Brothers se dotera dans quelques mois d'une nouvelle extension, Warriors of the North, qui fleure bon les Vikings et, surtout, une moitié nord de la carte refaite à neuf pour l'occasion. Attention, on va finir par croire que les développeurs repoussent le moment de s'atteler à Battle Brothers 2. I.