395
Sortie en kiosque
le 1 juin 2019

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 6 mai 2019

Canard PC 395 : Édito

News du CanardPC N°393

Céréale killer

Céréale killer S

i, comme moi, vous aimez les vieux FPS et vous pensez que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée, vous connaissez sans doute Chex Quest, le FPS publicitaire développé en 1996 pour la marque de céréales américaines Chex. Le jeu, qui utilisait le moteur de Doom, était tout mignon, non violent (les ennemis disparaissaient quand le joueur les touchait avec son rayon laser) et, j'ose à peine l'écrire tant c'est incroyable pour un jeu promotionnel offert en cadeau avec de la bouffe, plutôt bon. Eh bien, sachez qu'un petit groupe de développeurs est en train d'en créer un remake HD qui, à en juger par son trailer plein de jolies couleurs et de monstres gélatineux, sera très fidèle à l'original. LFS

 


Télex

Le développeur solitaire de Heat Signature, Morphblade et surtout Gunpoint a annoncé son prochain jeu : Tactical Breach Wizards, un hybride de Rainbow Six et de XCOM où les combats se dérouleront à l'échelle d'un seul appartement et opposeront un GIGN de sorciers face à d'odieux dealers de la mafia druidique. Pas besoin d'en dire plus, on a déjà hâte d'y jouer. I.


Mise à jour, mise à mort

La mise à jour automatique de Windows 10 a toujours été un jeu dangereux. En octobre 2018, on avait carrément eu droit à un patch fou effaçant des répertoires entiers. Début mars, Microsoft nous en a encore fait une belle avec l'update KB4482887 – un nom clair et limpide qui permet tout de suite à l'utilisateur final de savoir à quoi elle sert. Une fois installée en douce par l'OS, cette mise à jour dégrade sévèrement les performances de nombreux jeux, parmi lesquels Destiny 2 et les deux derniers Call of Duty. À l'heure où nous écrivons, Microsoft prépare un correctif et a carrément sorti un autre patch pour... désinstaller leur premier patch. Morale de l'histoire : désactivez la mise à jour automatique de Windows et faites-la plutôt manuellement toutes les semaines, car on ne peut décidément plus faire confiance à personne. A.


Ça fout les jetons

Ça fout les jetons A

h ça, quand c'était des start-ups toutes pétées qui sortaient leur cryptomonnaie pourrie le temps de créer une bulle pour gratter un peu de thunes (je ne sais pas si vous avez déjà essayé de gratter la surface d'une bulle, mais c'est coton), on rigolait bien. Aujourd'hui c'est Facebook qui annonce la création d'une cryptomonnaie, et on ne se marre plus du tout. D'après des rumeurs insistantes, une équipe d'une cinquantaine de personnes, séparée du reste des employés, bosserait dessus. Le but est de créer des « jetons » que l'on pourrait envoyer à ses amis par WhatsApp dès cet été. Contrairement à d'autres cryptomonnaies, le cours de celle-ci devrait être indexé à des monnaies traditionnelles, comme le dollar, afin de garantir aux utilisateurs que la valeur de leurs jetons ne s'effondrera pas. En tout cas jusqu'à la prochaine crise financière, qui ne devrait plus tarder. LFS


A Meme to the Past

A Meme to the Past J

e ne connais ni Foone ni pixel_data, mais à en croire ce que ces deux curieux personnages postent sur les réseaux sociaux à longueur d'année, j'imagine qu'ils ressemblent un peu à Dandu, le rédac' chef de Canard PC Hardware. Comme lui, ils passent leurs journées à récupérer de vieilles machines pour les démonter et regarder comment elles fonctionnent. Quand ils ont un peu de temps perdu, ils s'amusent aussi à désassembler de vieilles ROM pour en extraire sons, graphismes et textes. Après avoir accumulé une collection considérable de sprites et de polices des années 1980-90, ils ont décidé d'en faire quelque chose. Le fruit de ce travail, deathgenerator.com, ressemble à ces générateurs de mèmes qu'on trouve partout sur Internet, qui permettent d'ajouter le texte de son choix sur une image. Sauf qu'ici, il s'agit de scènes de vieux jeux. Si vous avez toujours rêvé de faire dire n'importe quoi à Link dans The Legend of Zelda ou (mon fantasme) de coller des citations de Steven Seagal dans la bouche du héros chevelu de Biomenace, n'attendez plus. LFS

 


Télex

Vous codez des jeux du bout de vos petits doigts boudinés d'enfant obèse (ne mentez pas, on a des stats) ? Ça tombe bien, l'Indie Game Contest, qui se tient tous les ans au sein du Festival européen du film fantastique de Strasbourg, a besoin de vous. Vous pouvez proposer votre jeu jusqu'au 15 avril pour faire partie de la sélection qui sera en compétition du 13 au 22 septembre 2019. N.M.


Dégraissage du mammouth

Microsoft prépare un nouveau Windows. Ça n'est pas Windows 11 (en tout cas, rien n'a filtré), mais un Windows « léger » destiné aux ordinateurs portables minimalistes (type Chromebook) et aux appareils à double affichage (type tablette repliable et machin à écran souple) qui devraient arriver sur le marché d'ici la fin de l'année. Windows Lite, c'est son nom de code, sera donc une version dégraissée, basique, utilisant le cœur de Windows 10 mais une interface complètement différente. On ne pourra probablement pas faire tourner Battlefield V dessus, ça n'est pas grave, Windows 10 fait déjà très bien le job. Et ne me dites pas que « non mais moi j'ai gardé Windows 7, c'est mieux », ça devient franchement agaçant. A.


Clone as you are

Clone as you are L

a dernière édition du MIT Technology Review consacrait l'un de ses articles à un modèle mathématique expliquant pourquoi les personnes qui cherchent à se distinguer du plus grand nombre finissent par toutes se ressembler. L'article, bien évidemment, était illustré de la photo d'un hipster portant l'uniforme complet, grosse barbe et chemise à carreaux. Grave erreur, puisque peu de temps après la parution de l'article, un hipster, justement, est venu se plaindre auprès du magazine, l'accusant d'avoir utilisé une photo de lui sans autorisation. Rien ne manquait dans sa lettre : « véritable manque d'éthique journalistique », « utilisation de matériel sans même demander la permission », « tout ça pour illustrer de pareilles inanités », le tout assorti de menaces de poursuites judiciaires. Sauf que, vérification faite, ce n'était pas une photo de lui, mais d'un autre hipster. Cum provia que volor proviar, comme on dit dans le dialecte latin que je viens d'inventer. LFS


Mieux vaut tard (et mieux) que jamais

Mieux vaut tard (et mieux) que jamais R

oulez tambours, sonnez trompettes et soufflez dans votre vuvuzela : Halo arrive sur PC. Et nous ne parlons pas seulement de Halo Infinite (alias Halo 6), dont la version Windows 10 est confirmée, mais de tous les épisodes précédents qui ont été, depuis presque deux décennies, des exclus console. Halo Master Chief Collection arrivera en effet sur Steam et le Microsoft Store d'ici la fin de l'année. Il regroupera des versions améliorées et modernisées de Halo : Reach, Halo : Combat Evolved, Halo 2, Halo 3, Halo 3 : ODST et Halo 4. Oui, il manquera Halo 5, mais c'est quand même un grand pas pour l'humanité. D'autant que 343 Industries annonce une « expérience de luxe » sur PC avec tous les raffinements auxquels nous sommes habitués : multijoueur, choix de la résolution, FoV réglable, support clavier/souris/gamepad. Cela nous fait donc une 25 192e ligne à rajouter à ce fichier Excel baptisé « pourquoi acheter un PC plutôt qu'une de ces machines mutilées que sont les consoles ». A.

 


J'en suis maintenant convaincu, Les Simpson ne s'arrêteront jamais. Même quand Dan Castellaneta et Julie Kavner seront morts, on aura encore droit à des épisodes où un Homer et une Marge muets miment des blagues pourries sur une actualité que les scénaristes grabataires ne comprennent plus du tout. En attendant, l'un des épisodes de la saison 30 (seigneur !), pour lequel Riot Games a servi de consultant, nous raconte l'histoire d'un Bart qui devient e-sportif. LFS


Amicalement vautre

Comment ça va chez Fortnite ? Plus aussi bien qu'auparavant, si l'on en croit cette analyse de SuperData qui affirme que les revenus mensuels du titre auraient dégringolé de 48 % en janvier. Bien sûr, il serait facile d'imaginer qu'Apex Legends y est pour beaucoup, étant donné que le titre d'EA semble piétiner allègrement ses concurrents depuis sa sortie. Trop facile même, puisque le titre de Respawn Entertainment est sorti le 4 février, et pratiquement par surprise. Alors que se passe-t-il chez Epic ? Est-ce que les joueurs de Fortnite finissent par s'adonner à des loisirs adultes et responsables, comme le tarot ou le Scrabble ? Impossible de le savoir, mais il semblerait toutefois que l'impact d'Apex sur Fortnite soit réel puisque Epic envisagerait d'inclure une mécanique de respawn dans son titre, à l'image de ce qui est déjà proposé par son concurrent. K.L.


La spontanéité, une valeur sûre

La spontanéité, une valeur sûre E

lectronic Arts a bien fait les choses pour Apex Legends : pas d'annonce, une sortie surprise, aucune com' sur les sites ou magazines spécialisés... Alors quand le jeu a explosé sur Twitch et YouTube, tout le monde a pensé que c'était grâce à la magie du bouche-à-oreille. Pas vraiment. En douce, l'éditeur américain aurait en effet payé des sommes colossales pour s'assurer du soutien des streameurs jouant aux titres rivaux. Reuters, d'après les infos d'une source anonyme, révèle ainsi que Tyler « Ninja » Blevins, très populaire chez les fans de Fortnite, aurait touché un million de dollars pour streamer le jeu le jour de sa sortie – avant de retourner sur Fortnite comme un gros ingrat. Shroud, légende de PUBG, aurait lui aussi encaissé un petit chèque. Canard PC n'a malheureusement rien touché, mais si vous êtes un gros éditeur, nous pouvons streamer votre prochain jeu aux 39 abonnés de notre chaîne YouTube (tarifs disponibles sur demande). A.


Dans le port d'Amsterdam, y a des marins qui lootent

Dans le port d'Amsterdam, y a des marins qui lootent B

rendan « PlayerUnknown » Greene, inventeur du genre battle royale et père de PUBG, n'aura plus de rôle actif dans le développement du jeu qui l'a rendu riche et célèbre. Il part à Amsterdam fonder une filiale de PUBG Corp. Elle sera dédiée aux « projets spéciaux ». Il emmène avec lui des développeurs et des chercheurs en informatique pour « explorer, expérimenter, créer de nouvelles technologies, de nouveaux outils et de nouveaux gameplays ». Ça me rappelle que moi aussi, dans ma jeunesse, je suis parti à Amsterdam, pour y faire des expérimentations. Je me suis retrouvé à errer en apesanteur dans les rues de la ville à trois heures du matin, en me demandant ce qu'ils avaient bien pu mettre dans ce gâteau qui avait pourtant l'air normal. A.

 


GoG, la gentille boutique qui défend les consommateurs contre l'ogre Steam et son armée de DRM, va mal. Après avoir viré une douzaine de personnes fin février, le magasin de CD Projekt a annoncé mettre fin à sa politique de fair price. Rappelons que cette dernière permettait, lorsqu'on achetait un jeu dans une région où il était vendu plus cher qu'aux États-Unis, de se faire rembourser la différence sous forme de bons d'achat. LFS


La main à la pioche

Artifact, qui est passé à plusieurs reprises sous la barre des 500 joueurs connectés aux heures de pointe, semble plus que jamais sur le point d'être abandonné par Valve. En effet, Richard Garfield vient de lâcher les commandes du game design et aurait rejoint douze autres employés du studio dans une charrette de licenciements, qui aurait quitté les locaux de Valve en couinant sinistrement. Selon l'intéressé, il ne s'agirait là que d'un processus normal, puisqu'une « équipe réduite » devrait être en mesure de « prendre des décisions plus rapidement ». Une réaction certainement insuffisante aux yeux des derniers joueurs, qui rient encore de la dernière note de patch. Vous savez, celle du 28 janvier qui se concluait par « Encore là et pour longtemps ». K.L.


Deep Finger

Deep Finger A

vant, les joueurs détestaient Steam et comparaient la boutique de Valve à une immense décharge, lui reprochant notamment de permettre à n'importe quel clampin d'y vendre son jeu. Mais ça, c'était avant qu'Epic ne chope tout un tas d'exclusivités, au désespoir de nombreux joueurs qui souhaitent conserver toute leur ludothèque au même endroit et, du coup, se remettent à soutenir la petite échoppe de tonton Gabe. Ainsi, la version Steam de Metro Exodus vient d'entrer dans l'histoire, en étant le premier jeu à recevoir un « review bombingNote : 1 » positif. À l'heure d'écrire cette news, le jeu n'est toujours pas remis en vente chez Valve mais affiche des centaines de reviews positives, souvent accompagnées de petits dessins rigolos en ASCII. K.L.

Note 1 : Habituellement, un vote négatif effectué en masse par des joueurs en colère.


Chuis pas une bombe critique, DJ

Chuis pas une bombe critique, DJ C

'est dommage, c'était mon jeu préféré, celui avec lequel je trompais l'ennui de mes longues soirées d'hiver : pourrir les évaluations sur Steam avec des critiques qui n'ont rien à voir avec un jeu, me plaindre qu'une femme puisse commander une armée romaine, que des soldes aient lieu trop tôt ou qu'un titre ose critiquer le président chinois. Visiblement, ça ne faisait pas marrer Gabe Newell, que je considérais pourtant comme mon meilleur et unique ami. Désormais, Steam détectera automatiquement les activités anormales sur les évaluations des jeux et l'un des membres de l'équipe viendra vérifier si le titre n'est pas en train de subir une review bomb – une bombe critique, dans la langue de Bernard Arnault. Si c'est le cas, les évaluations postées pendant une période définie par Valve ne compteront plus dans l'évaluation finale du jeu. C'est triste, mais pas si étonnant, en fin de compte : de toute façon, de nos jours, on ne peut plus rien dire, comme je le dis souvent. N.M.

 


Télex

Si vous êtes en rade de jeux pour ce casque VR qui prend la poussière sous votre bureau, sachez que le célèbre bac à sable physique Garry's Mod dispose enfin d'une ébauche de mode VR (non officiel, développé par un fan) en version bêta. Il marche déjà à peu près correctement même s'il reste encore beaucoup de boulot. A.


8chan de mines

À l'en croire, le dircom de THQ Nordic ignorait tout de 8chan. C'est vrai qu'avec un nom pareil, on ne se méfie pas : 8, c'est deux fois 4, donc le site est forcément deux fois plus respectable que 4chan, vous suivez ? Sauf que lorsque ledit dircom a organisé une séance de questions-réponses là-bas, l'initiative est vite partie en sucette. Et par « sucette », je veux bien sûr dire « hentais pédophiles ». Épinglé par toute l'Amérique du Nord pour avoir essayé de faire du marketing sur un affreux forum créé par des abrutis qui trouvaient 4chan trop tiède, le responsable a vite saisi qu'il valait mieux être pris pour un idiot incompétent que pour un fasciste pédophile. Il s'est donc répandu en excuses, affirmant n'avoir pas saisi à temps le côté « controversé » du forum, où il avait pourtant eu le temps de promettre aux internautes de ne jamais céder à la censure des gauchistes. Des sables mouvants dans lesquels le PDG de THQ Nordic l'a abandonné sans hésiter via un communiqué déclarant en substance que « non mais de toute façon ce tocard ne travaille pas à la maison-mère, il est chez notre filiale autrichienne ». Beaucoup de mots là où un seul aurait suffi : « perché !!! » I.


Ne demandez pas la Dune

Ne demandez pas la Dune L

'autre jour, Kahn Lusth a trouvé une vieille lampe en forme de moto dans une brocante, alors bien sûr il l'a achetée. Il fut très surpris de découvrir qu'un génie vivait à l'intérieur et lui accordait un vœu ! « Je voudrais de nouveaux jeux Dune », a balbutié Kahn Lusth, des étoiles dans les yeux. « Te voilà exaucé, ô buveur de boissons énergétiques douteuses », a répondu le génie. Quelque temps après, Kahn Lusth apprenait le développement d'un énorme jeu Dune par un studio de premier plan. Hélas, il découvrit en même temps que le génie lui avait joué un mauvais tour : non seulement le projet était confié à Funcom (qui a acheté le droit de sortir au moins trois jeux Dune en six ans), mais en plus il allait prendre la forme d'un MMO. Un mélange entre Fallout 76 et Conan Exiles, en somme. De quoi expliquer pourquoi je fuis les brocantes comme la peste. I.


Nain bitable

Nain bitable T

out le monde le sait : il ne faut pas mettre tous les joueurs de jeux vidéo dans le même sac. Il y a d'un côté la plèbe, la foule de manants qui gâche sa vie sur des titres AAA prémâchés. Et puis il y a l'élite, les 1 % des 1 %, les esthètes du vidéoludisme, c'est-à-dire, pour résumer, les gros nerds du jeu tout en ASCII Dwarf Fortress. Eh bien, figurez-vous que le mur qui sépare cette fine fleur des barbares va bientôt s'effondrer, car Dwarf Fortress va se doter de véritables graphismes (et d'une fonction modding) à l'occasion de sa sortie sur Steam. Aucune date n'est encore annoncée, mais cet événement majeur de l'histoire humaine pourrait se produire dès les prochains mois. Le jeu sera bien plus accessible avec ces nouveaux sprites (qui ressemblent un peu à ceux de Rimworld), ce qui soulève une question cruciale : comment nous reconnaîtrons-nous à l'avenir, nous, les joueurs raffinés et supérieurs ? Je propose dès maintenant un mot de passe secret, « tu as lu le dernier Canard PC ? » I.

 


Le site Actugaming.net révèle que Lady Gaga apparaîtra, sous une forme ou une autre, dans Cyberpunk 2077. La chanteuse se serait même déjà rendue chez CD Projekt pour une séance de motion capture. Petite dédicace aux programmeurs du studio qui découvriront que pour quatre heures de boulot, elle aura touché huit années de leur salaire.


Passé de mods

Passé de mods Q

uand j'étais jeune, il y a environ huit siècles, le modding était une activité noble, pratiquée par des gens souvent un peu fous, qui bricolaient dans l'intimité de leur chambre d'étudiants des modèles 3D et des scripts QuakeC pour modifier leurs jeux préférés. Parfois, quelques-uns de ces farfelus se retrouvaient sur des forums et, poussant leurs modems 56K dans leurs derniers retranchements, combinaient leurs efforts pour fabriquer une « total conversion » qui modifiait le jeu de fond en comble. Jamais, au grand jamais, ces nobles génies n'auraient songé à se faire payer pour leurs efforts. Eh bien, sachez que les auteurs de Skyrim Together, un mod multi pour Skyrim, qui recevaient 30 000 dollars par mois (!) de dons, viennent d'être accusés d'avoir volé du code de l'utilitaire Skyrim Script Extender pour l'utiliser dans leur launcher. O tempora, o mores, comme on dit dans les mods de Rome Total War. LFS


Crime de lèse-dévotion

Crime de lèse-dévotion D

em>Devotion, le dernier jeu d'horreur du studio taïwanais Red Candle Games, s'est fait descendre dans ses critiques Steam, à tel point que les développeurs ont fini par le retirer provisoirement du magasin de Valve. Quel crime avaient-ils commis pour mériter autant d'injures ? Avaient-ils sorti un jeu tout bugué ? Incomplet ? Obligé les gamergaters qui hantent les steam reviews à incarner un protagoniste noir et homosexuel ? Que nenni. Ils avaient, tenez-vous bien, placé sur l'un des murs de leur jeu un petit dessin qui se moque de Xi Jinping, le président chinois, et le compare à Winnie l'ourson. C'est peut-être un détail pour vous, mais pour Xi ça veut dire beaucoup : le pauvre ne supporte pas qu'on le compare à l'ourson d'Alan Milne (une blague récurrente en Chine), à tel point que toute image de l'animal est en passe d'être interdite dans le pays – le film Jean-Christophe & Winnie en a récemment fait les frais. En attendant, le provisoire commence à durer et, mi-mars, Devotion n'est toujours pas réapparu sur Steam. LFS


Razzia sur la chnouf

Razzia sur la chnouf A

u Japon, comme dans les locaux de Canard PC, on ne plaisante pas avec la drogue. Jamais. Ce mois-ci, c'est Pierre Taki, comédien de doublage pour le jeu Judgment, édité par Sega, qui en a fait les frais. Après avoir été contrôlé positif à un test urinaire, l'acteur, qui est également musicien sur la scène électronique depuis presque 30 ans – « comme par hasard » –, a reconnu qu'il avait consommé une petite quantité de cocaïne dans la semaine précédente. Du coup, en moins de temps qu'il n'en faut pour effacer les traces de poudre suspectes sur le bureau de Toto-la-déglingue – « c'est le sucre des bonbons de ma piñata », précise-t-il –, Sega a décidé de retirer son jeu de la vente, mais également d'effacer tous les tweets entre le musicien et la marque. Évidemment, la sortie du jeu en Europe, prévue pour le 25 juin, est pour l'instant très compromise, à moins, éventuellement, d'embaucher un autre comédien pour refaire toutes les scènes où il apparaissait. Heureusement qu'en Occident, les studios sont moins regardants : refaire tous les Star Wars à cause de Carrie Fisher, ou retourner tous les films avec Gérard Depardieu, ça aurait fini par coûter pas mal de pognon. N.M.

 


Quelques chiffres qui font peur : 50 millions de comptes Apex Legends auraient été enregistrés en seulement 28 jours. À titre de comparaison, il a fallu 130 jours à Fortnite pour atteindre ce score, et une petite heure à CanardPC.com. K.L.

 


Télex

D'après nos confrères de jeuxvideo.com, Nintendo et Microsoft vont désormais s'associer pour distribuer des jeux Microsoft sur la console de Nintendo via le Xbox Live. Une nouvelle qui permet d'imaginer, dans un futur proche, un monde où tout le monde pourra jouer à tous les titres sur un seul système, pendant que, dehors, les enfants chercheront désespérément un peu d'eau potable au milieu des ruines. N.M.