398
Sortie en kiosque
le 4 septembre 2019

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 25 août 2019

Canard PC 398 : Édito

News du CanardPC N°396

Startopia sorti de la naphtaline

Startopia sorti de la naphtaline L

e nom de Startopia vous dit-il quelque chose ? Mais si, rappelez-vous. C'était en 2001. Développé par un studio anglais, Mucky Foot, et édité par Eidos. C'était un excellent jeu de gestion/construction dans lequel on devait retaper une station spatiale en forme de donut afin d'accueillir différentes espèces d'aliens. Voilà que 18 ans plus tard, une suite serait en développement chez RealmForge, un studio munichois. Le jeu n'a pas encore été annoncé officiellement, mais un utilisateur de Reddit en a trouvé la mention sur une liste des projets subventionnés par l'Union européenne. Spacebase Startopia, c'est son nom, a récolté 150 000 euros de fonds et devrait reprendre tous les éléments emblématiques du jeu original. Si la nouvelle se confirme, cela pourrait bien être la première fois que l'Europe a un impact positif sur nos existences. A.

 


Télex

J'ai une information dont je ne sais pas trop quoi faire, alors je vais vous la livrer telle quellle, vous vous débrouillerez avec : dans Cyberpunk 2077, Keanu Reeves poussera la chansonette et entonnera lui-même les thèmes de son personnage. N.M.


Le chant des balais

THQ Nordic, la voiture-balai du jeu vidéo, n'en finit plus de balayer. Dans un récent rapport financier, la société affirme en effet être aujourd'hui à la tête de 80 (quatre-vingt !) jeux en développement. Un chiffre qui donne le tournis, même si ce rapport précise que de nombreux titres sont co-édités avec Deep Silver et Coffee Stain. Parmi cette liste longue comme un jour sans pain se trouvent bien sûr 48 jeux qui n'ont même pas encore été annoncés. Bien... Vous m'en remettrez deux douzaines, histoire de digérer les dernières acquisitions de l'éditeur, à savoir : Elex, Gothic, Risen, Timesplitters, Les Royaumes d'Amalur et bien sûr Bob l’Éponge : Bataille pour Bikini Bottom, dont le remake est déjà annoncé. K.L.


Ruche Hour

Ruche Hour L

e conflit qui durait depuis plusieurs mois autour de Star Control, vieille série de jeux des années 1990, aurait dû se terminer au tribunal. D'un côté, l'éditeur américain Stardock affirmait en détenir le copyright, racheté à Atari. De l'autre, Fred Ford et Paul Reiche, ses créateurs, estimaient avoir le droit d'en développer une suite. Qu'ont-ils fait pour résoudre ce problème ? Ils ont parlé au téléphone. Sans avocats. Et se sont rendu compte qu'ils avaient une passion commune pour le miel. Par amour des abeilles, les deux parties ont décidé de régler le conflit à l'amiable. Elles vont chacune produire un jeu dans l'univers Star Control et se soutiendront mutuellement. Enfin, et l'info est absolument véridique, l'accord écrit prévoit que le patron de Stardock enverra du miel de ses ruches aux deux développeurs, qui lui retourneront de l'hydromel. A.


Toutes les économies (de RAM) sont bonnes à prendre

Toutes les économies (de RAM) sont bonnes à prendre V

ous en avez marre de jongler entre Steam, UPlay et Origin pour gérer votre collection de jeux vidéo ? Vous n'êtes pas le seul. Des freewares comme Playnite permettent déjà de consolider ces bibliothèques, mais GoG est en train de préparer quelque chose de plus ambitieux. GoG Galaxy 2.0, actuellement en phase de bêta-test privé, permettra bientôt de gérer, avec une interface unifiée, les amis et les jeux de vos comptes Steam, Epic Game Store, Xbox Live, Battle.net, Origin, PlayStation Network et Uplay. Pour lancer un jeu Steam par exemple, GoG Galaxy 2.0 ouvrira rapidement l'application puis la rendra invisible. En quittant le jeu, il fermera Steam automatiquement. Cela devrait permettre de ne plus avoir à démarrer tous les launchers lors du boot Windows et de ne plus les laisser bouffer des centaines de mégaoctets de RAM pour rien. On vous en reparle dans notre rubrique « Download » dès qu'on met les mains dessus. A.

 


Activision est passé à une nouvelle étape dans le recyclage des Call of Duty : plutôt que de se contenter de refaire toujours le même jeu en lui donnant un nom différent, l'éditeur s'est dit qu'il pouvait en fin de compte lui donner le même nom, tant qu'à faire. Voilà pourquoi le prochain Call of Duty s'appellera juste Modern WarfareI.


Un univers de gogues

Un univers de gogues I

l va y avoir du gros changement du côté de GOG Galaxy, le concurrent de Steam dont le nom fait baver d'envie tous ceux qui voudraient créer une société de nettoyage de chiottes dans l'espace. Oublié, le modeste logiciel conçu pour aider à installer les vieilleries de chez GOG.com ! Place (enfin, « bientôt ») à GOG Galaxy 2.0, moitié launcher, moitié réseau social et re-moitié launcher par-dessus. Non seulement toutes les bibliothèques de jeux de nos PC (Steam, Epic…) pourront y être intégrées, mais en prime GOG Galaxy centralisera aussi les discussions et l'activité de nos amis connectés sur les autres launchers. La liste des promesses est longue et inclut la compatibilité avec les consoles ou encore la possibilité de supprimer les données importées en un clic. C'est ambitieux, alors espérons que le logiciel bénéficiera d'une phase de test rigoureuse : il serait dommage que GOG Galaxy se révèle... merdique. I.


Ça va mouliner sec

Ça va mouliner sec P

anic Inc. est une petite boîte basée dans l'Oregon depuis 1998. Elle a développé des utilitaires pour Mac pendant vingt ans avant de financer le blockbuster de Campo Santo, Firewatch. Avec ce pactole, Panic Inc prépare désormais... une console portable bizarre. L'objet, très design, est construit autour d'un unique écran monochrome sans rétroéclairage en 400 × 240 (oui madame) et d'une moulinette. Voilà, comme sur les cannes à pêche. L'étrange engin recevra chaque année, gratuitement, une collection de douze petits jeux indés téléchargés via sa connexion Wi-Fi. Le premier d'entre eux sera Crankin’s Time Travel Adventure, par le créateur de Katamari Damacy. D'autres titres suivront, produits eux aussi par des game designers solo plus ou moins connus. Sortie prévue début 2020 pour 149 dollars. Ça peut être marrant. A.


L'armée démord

L'armée démord C

ontre toute attente, après une campagne solo « ONG et pacifisme » ainsi qu'un pack de missions spécial « bugs et missions injouables », le studio Bohemia va encore réussir à se surpasser pour son prochain DLC. Arma 3 : Contact nous fera vivre des moments de folie en nous permettant de piloter, à distance, de lents drones terrestres tout pourraves pendant des heures et des heures. Seule lueur d'espoir dans cette idée cauchemardesque : le scénario de ce DLC mettra en scène le premier contact entre l'armée et des aliens dotés de pouvoirs magiques et de vaisseaux qui brillent dans le noir. Vu que le moteur d'Arma 3 passe son temps à inventer des lumières qui sortent de nulle part et à envoyer des objets flotter dans les airs, le choix de ce thème paraît très pragmatique : au moins, il n'y aura pas à coder toutes ces features. I.

 


Tetris vient d'avoir 35 ans et il m'en aura fallu 34 pour apprendre que si le jeu d'Alekseï Pajitnov porte ce nom, c'est parce que ses pièces sont toutes composées de quatre carrés, ce qu'on appelle en géométrie des « tétrominos ». De la même façon, une pièce composée de deux carrés est appelée un... domino. Oui, je sais, c'est à peine croyable, la vie est une longue suite d'émerveillements. LFS


Gotta crunch'em all !

Gotta crunch'em all ! D

urant sa conférence E3, Nintendo a annoncé que la sortie du prochain Animal Crossing, New Horizons, était reportée au 20 mars 2020. Une nouvelle qui aurait plongé les joueurs d'Animal Crossing dans une profonde déprime s'ils n'étaient pas déjà tous dépressifs. Sommé de s'expliquer, l'éditeur a expliqué qu'une des raisons du report était la volonté d'éviter le crunch et de ne pas tuer les employés à la tâche, ce qui est pourtant une vieille coutume japonaise. Quoi qu'il en soit, le lendemain de l'annonce du report, la valeur boursière de Nintendo dévissait de plus d'un milliard de dollars. La morale de cette histoire, c'est qu'il ne faut pas avoir de morale. LFS


Daedra de bibliothèque

Daedra de bibliothèque J

e peux désormais l'avouer : au lieu de m'occuper d'un culte lovecraftien et d'avancer dans la quête de l'immortalité, j'ai passé toutes mes parties de Cultist Simulator à acheter des bouquins à la librairie occulte du coin. Découvrir des ouvrages comme L'Histoire des rois sans ombres, La Rose de Nuriel ou les Fragments du crépuscule m'a occupé pendant des heures. Vous imaginez donc ma joie lorsque l'auteur de Cultist Simulator a annoncé que son nouveau jeu, Book of Hours, nous plongerait dans la peau d'un bibliothécaire de l'occulte. Il faudra classer les bouquins, aider les usagers et essayer de ne pas devenir zinzin, le tout dans une ambiance qu'on nous promet bien plus détendue que celle de Cultist Simulator. Book of Hours aura droit à son Kickstarter plus tard dans l'année, et – faut-il le dire ? – je suis déjà dans les starting-blocks, un tome du Serpent-jumeau sous le bras. I.


Humain, trop humain

Humain, trop humain J

’étais tranquillement installé sous un chêne centenaire, à relire Les Grandes espérances, quand cette idée me vint : « Le problème de la réalité virtuelle, me dis-je tout haut, c’est qu’elle est encore trop virtuelle et trop peu réelle ». Je ne savais pas qu’alors, aux États-Unis, l’ingénieur James Bruton était déjà en train de régler le problème en inventant un robot capable de vous frapper au même moment que le jeu de boxe auquel vous jouez, pour rendre l’expérience plus réaliste. « Quelle belle époque ! », aurais-je alors pensé en regardant sa vidéo sur YouTube. Encore quelques années, j’en suis sûr, et quelqu’un inventera un dispositif qui permettra à l’utilisateur de sentir, de toucher, de voir et de goûter ce qui l’entoure. Et alors, nous appellerons ça : la vie. N.M.

 


Télex

Sur une chaîne Twitch qu'on ne nommera pas, quelqu’un a dit du prochain action-RPG Dragon Ball qu’il a « une bonne gueule, quand même ». Effectivement, sur une échelle qui va de Igor à Grichka Bogdanov, Dragon Ball Kakarot a plutôt une bonne gueule. Le jeu est prévu pour début 2020 et on l’attend maintenant avec un peu plus d’appréhension. N.M.


Des bots d’amour

Des bots d’amour I

l existait déjà un subreddit où des intelligences artificielles discutaient entre elles. Mais la deuxième version de Subreddit Simulator, GPT-2 (www.reddit.com/r/SubSimulatorGPT2), va plus loin. Des dialogues décousus de la première version, on passe maintenant à des discussions beaucoup plus vraisemblables et, surtout, à des moments de poésie assez touchants, comme quand l’un des robots se demande : « Pourquoi sommes-nous si impressionnés par leur beauté quand nous regardons les étoiles ? », et qu’un autre, entraîné sur un subreddit différent, lui répond : « Mais elles ne sont pas toutes belles. Certaines sont laides mais je suis fier de la mienne. » Espérons que dans 100 ans, quand la Terre sera devenue stérile, ces quelques mots continueront de dériver dans l’univers. N.M.


Commander ken

Commander ken «

em>« Tiens, c'est quoi ce vieux truc ? Ça se bouffe ? », s'est demandé le clochard qui fait les poubelles devant les locaux de Bethesda en y ramassant les restes décomposés de Commander Keen, un jeu de plateforme créé par id Software en 1990. Ni une ni deux, monsieur Bethesda est sorti du bâtiment en trombe et lui a arraché des mains au motif que « non, ça m'appartient, d'ailleurs il suffit de le passer sous l'eau et on peut encore le manger ». C'est ainsi qu'a été annoncé un nouveau Commander Keen, qui sortira sur mobiles cette année. Non seulement le gameplay (un platformer accessible pensé pour les écrans tactiles) n'a pas l'air foufou, mais son redesign façon « cartoon américain du dimanche matin avec générique pourrave » part en bonne place pour le prix de la honte de cet E3 2019. LFS


Faiblesse muskulaire

Faiblesse muskulaire E

n 2017, Elon Musk annonçait, à grand renfort d'autosatisfaction, la création d'un tunnel de test pour son projet Hyperloop. L'idée, rappelons-le, était de créer un tunnel sous vide dans lequel des trains futuristes circuleraient à des vitesses inouïes. L'année dernière, le premier prototype du tunnel a été dévoilé. C'était un... eh bien un tunnel routier, très étroit et pas franchement lisse, dans lequel une Tesla X avançait péniblement à 80 km/h. Après six mois d'améliorations, qui ont essentiellement consisté à paver la surface du tunnel, la même Telsa peut désormais y rouler à 200 km/h. Comme le résume très bien le site Jalopnik.com, on est passé en deux ans d'un tunnel futuriste pour train supersonique à un tuyau pavé qu'une seule voiture peut emprunter à la fois. On n'a pas vu pareil downgrade depuis les annonces E3 d'Ubisoft. LFS

 


Double Fine, le studio qui transforme les millions en jeux à 6/10, vient d'être racheté par Microsoft. Interrogé à ce sujet, Tim Schafer est resté égal à lui-même et a déclaré : « Microsoft est venu nous voir et nous a dit : "Et si on vous donnait beaucoup d'argent ?" Et j'ai dit oui. » K.L.


Fort Blizzard, faible visibilité

Fort Blizzard, faible visibilité S

elon le site Kotaku, que j'aime beaucoup parce que son nom s'écrit comme il se prononce, c'est comme ça, j'adore les choses simples, c'est le secret de ma jovialité, selon le site Kotaku donc, Blizzard aurait annulé un FPS Starcraft (qui portait en interne le nom de code Ares) afin de consacrer ses efforts à deux autres projets : Diablo 4, dont on se demande quand ils finiront enfin par reconnaître officiellement qu'il existe, et Overwatch 2 qui, selon des fuites (beurk), comportera une forte composante PvE, certains employés très peu étanches (beurk beurk) l'ayant même comparé à Left4Dead. Voilà qui va rappeler de douloureux souvenirs aux fans de Starcraft, qui se rappellent encore l'épisode Starcraft: Ghost, discrètement sans tambour ni trompettes ni annonce officielle. Et aussi à ceux qui attendent encore Left4Dead 3. LFS


Pégase hilarant

Pégase hilarant C

’est à l'occasion de la création de son Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo (sponsorisée par l’Académie des Gens qui mettent des Majuscules Partout) que le Syndicat National du Jeu Video (SNJV) a dévoilé une cérémonie des « Pégases », récompenses qui fonctionneront comme les César ou les 7 d’Or. Tellement de la même manière, d’ailleurs, que la cérémonie sera retransmise à la télévision, le média préféré des joueurs de jeu vidéo, dès 2020. Alors, question : est-ce qu’il y aura Dany Boon et Gilles Lellouche ? Est-ce qu’on pourrait rebaptiser la catégorie « Meilleur jeu à message » en « Prix David Cage » ? Est-ce que le prix du « Meilleur Influenceur » (authentique) est une blague ? Et enfin, s’il vous plaît, est-ce que la cérémonie pourrait être présentée par ackboo ? N.M.


On r'ICANN jaune

On r'ICANN jaune L

'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers, la société à but non lucratif chargée des noms de domaine sur Internet) vient de trancher. Amazon (la société à but lucratif dont les employés pissent dans des bouteilles pour ne pas arrêter de bosser) aura le droit d'utiliser l'extension de nom de domaine « .amazon ». En mars, le ministère des Affaires étrangères brésilien s'était inquiété de cette possibilité, souhaitant que le nom de domaine, « en raison de sa relation sémantique avec la forêt d'Amazonie », ne tombe pas sous la coupe d'une société privée. L'ICANN a finalement tranché en faveur d'Amazon quand ce dernier s'est engagé à ne pas déposer de domaines en « .amazon » pour des sites en lien avec cette région du monde et à laisser quelques noms de domaine dérivés aux pays d'Amazonie. Tout est bien qui finit bien. LFS

 


Petit aparté copinage : une bande de lecteurs et forumeurs Canard PC ont lancé Dystopeek.fr, pour étancher leur soif d'écriture et donner leur avis sur les dernières sorties de jeux de société, Comics, BD, bouquins, manga, séries télé et bien sûr de jeu vidéo. Si vous ne savez pas quoi jouer/lire/regarder en ce moment, vous devriez y trouver de quoi grignoter. A.


Le retour du fils prodige

Le retour du fils prodige D

urant sa conférence E3, Nintendo a révélé qu’un nouveau Zelda était en cours de développement, et tout le monde a fait semblant d’être surpris, c’était très touchant. Bon, rien d’étonnant en réalité, même si c’est toujours chouette de savoir qu’il s’agit d’un « vrai Zelda », c’est-à-dire une suite à Breath of the Wild, toujours classé « meilleur jeu de tous les temps » sur le Malwaromètre de la rédac. Pour ne rien gâcher, Nintendo a montré un trailer assez sombre qui rappelle le ton apocalyptique de Majora’s Mask, un jeu qui garde sa place de « meilleure suite d’un Zelda de tous les temps », toujours sur le même appareil de mesure. Bref, y a quelqu’un qui est super chaud pour réserver le test chez Canard PC, je vous laisse deviner qui. N.M.


Ubi-inclusif

Ubi-inclusif F

em>Far Cry 5 a fait du Montana armé et religieux un décor aseptisé. The Division 2 nous a mis dans les bottes d'un milicien apolitique. La question se pose : Ubisoft le super éditeur progressiste ne se foutrait-il pas un peu du monde ? La réponse vient d'arriver sur son site officiel, sous la forme d'une réponse de Tommy François, vice-président du service créatif. « Les jeux doivent donner à voir la totalité des situations » et « laisser les joueurs choisir quels points de vue ils souhaitent explorer », explique-t-il. Pas de censure chez Ubi, mais la crainte de l'auto-censure (« "Donnez-moi une raison de vous censurer, ça prouvera que vous dites quelque chose", me dit mon patron Serge Hascoet. »). Puis Tommy, qui n'a sans doute jamais joué à un jeu Ubi de sa vie, conclut en expliquant que les jeux vidéo « doivent nous apprendre à ne pas avoir peur de notre ennemi, mais à le comprendre. » LFS


C'est reparti comme en quarantaine

C'est reparti comme en quarantaine U

bisoft vient de révéler l'existence de Rainbow Six Quarantine. À en croire le trailer, l'action se déroule dans un futur pas si lointain et vachement dystopique, où une maladie étrange se propage. Une situation qui, tout naturellement, pousse l'Amérique à démontrer le savoir-faire de son système de santé en déployant la réponse habituelle à tous ses problèmes : une bande de patriotes avec des flingues. Du point de vue gameplay, peu de détails ont été communiqués mais le titre est d'ores et déjà présenté comme un FPS coopératif qui réunira trois joueurs. Une recette qui rappelle au passage celle de Breakout, le mode de jeu apparu il y a quelque temps dans Rainbow Six Siege. Sortie prévue en 2020, si nous ne sommes pas tous morts d'ici là. K.L.

 


Sigil, l'épisode inédit de Doom 1 créé par John « de beaux cheveux, c'est avant tout une belle matière » Romero, est disponible. Vous pouvez le télécharger gratuitement à l'adresse www.romerogames.ie/si6il. LFS


Chivalry aux larmes

Chivalry aux larmes A

près des années d’errance, Torn Banner vient enfin d'annoncer Chivalry II. Peut-être un peu trop tard puisque Mordhau a ridiculisé le précédent opus du studio canadien. Pourtant, les développeurs entendent effectuer un remontage de pente en règle avec, pour commencer, une partie graphique remise au goût du jour. « Au goût du jour » qualifie d'ailleurs parfaitement le futur titre, puisqu'il sera possible de se battre à cheval et de poursuivre le combat avec des membres tranchés comme dans Mordhau, tandis que le système de combat sera « plus accessible ». Selon nos premières informations, les derniers fans de Chivalry – qui, comme chacun le sait, forment une communauté raisonnable – seraient déjà en train d'emboutir les portes du studio. K.L.


Auto Chess pour tout le monde

Auto Chess pour tout le monde A

em>Auto Chess n'est ni un jeu de voiture, ni un jeu d'échecs, mais un mod pour DotA 2 dont la popularité a explosé depuis trois mois, particulièrement en Chine où il est né. Valve, qui adore récupérer les bons modsCounter-Strike était à l'origine un mod Half-Life, et DotA un mod Warcraft 3 –, a donc décidé d'en développer, en interne, une version standalone, avec la bénédiction de ses créateurs, le studio Drodo. Le résultat s'appelle DotA Underlords, qui vient de débarquer en bêta sur Steam. À peu près au même moment, le studio Drodo annonçait qu'il développerait de son côté une autre version standalone d'Auto Chess sur... l'Epic Game Store. Vous en voulez encore ? Le même jour, Riot Games dévoilait Teamfight Tactics, un mode de jeu inspiré d'Auto Chess pour League of Legends. Quant à moi, je suis en train de coder une version d'Auto Chess pour Ouya et j'ai déjà préco' ma Lamborghini. A.


Il est encore temps de tout stopper

Il est encore temps de tout stopper D

eepMind, la boîte d'IA rachetée par Google pour 500 millions de dollars en 2014, a fait tourner ses réseaux neuronaux dans le mode Capture the Flag de Quake III Arena. Les robots ont rapidement détruit les joueurs les plus expérimentés, même lorsque leur temps de réaction a été bridé pour être identique à celui des humains. « Mais je me faisais déjà défoncer par des bots sur Quake II il y a vingt ans ! », me direz-vous. Certes, mais ces bots-là trichaient (visée parfaite, vision à travers les murs...) et avaient des comportements scriptés, paramétrés par un programmeur de chair et d'os. L'IA de DeepMind, elle, a appris toute seule les meilleures stratégies, sans intervention humaine, en enchaînant 450 000 parties. C'est peut-être ça qui est le plus terrifiant : une IA peut faire 450 000 matchs de Quake III d'affilée, sans se plaindre ni même aller aux toilettes. A.