402
Sortie en kiosque
le 1 janvier 2020

S'abonner
Numéro actuel
Par Kahn Lusth | le 9 décembre 2019

Canard PC 402 : Édito

News du CanardPC N°401

Crysis de la quarantaine

Crysis de la quarantaine O

ui, Crytek est toujours en vie. Les Allemands continuent même de publier des « bandes-annonces technologiques » de la future version 5.6 du CryEngine. Et qu'y voit-on, entre deux démonstrations du nouveau moteur physique ou de la gestion des feuillages ? Une île paradisiaque qui ressemble fougère pour fougère à celle du premier Crysis. En parallèle, Electronic Arts, qui détient les droits de la franchise, vient d'annoncer qu'il publierait en 2021 des versions remastérisées de ses grands succès commerciaux. Alors évidemment, vu que Crysis a été un succès commercial, et que ses environnements semblent déjà modélisés dans le nouveau moteur 3D du développeur, tous les sites d'infos sur Internet se sont excités tout seuls à l'idée d'un Crysis Remastered. Il n'y a pas la moindre confirmation officielle, mais vous savez, en ces temps difficiles, on se raccroche à ce qu'on peut. A.

 


Panzer Dragoon, un classique des années 1990 qui a connu son heure de gloire avec la Sega Saturn, aura droit à un remake sur Nintendo Switch, mais aussi sur PC. Le jeu déboule sur Steam cet hiver. Pour mémoire, c'est du shoot sur rail, alors modérez votre excitation. A.


Valve en guerre contre le crime organisé

D'un coup de fusil à pompe en plein thorax, Valve a décidé de tuer le business des clés Counter-Strike GO. Ces clés, qui permettent d'ouvrir des coffres d'items cosmétiques, seront désormais obligatoirement liées à un compte Steam. Les joueurs ne pourront plus les vendre sur des sites spécialisés. Ils devront les acheter sur la boutique Steam et les utiliser sur leurs propres coffres. Raison invoquée par Valve : quasiment toutes les clés échangées sur les sites spécialisés proviendraient de fraudeurs, qui s'en servent notamment pour blanchir de l'argent sale. Oui, cette skin « peau de tigre fuchsia » que vous avez fièrement plaquée sur votre FAMAS a probablement fait les affaires d'un narcotrafiquant ou d'un réseau de voleurs de cartes bleues. J'espère que vous vous sentez un peu coupable. A.


Sympa, trop sympa

Sympa, trop sympa N

on content de distribuer des jeux gratos, le launcher de l'Epic Games Store pousse la générosité un peu trop loin, comme l'indique la faille découverte par nos confrères de CNN. Toujours fonctionnelle au moment où j'écris ces lignes, c'est-à-dire le 12 novembre 2019 à 11 h 02, cette faille nécessite, malheureusement pour moi, d'avoir des amis. La manipulation est extrêmement simple, puisqu'il suffit de se connecter au compte d'un compère ou d'une commère, puis de télécharger le jeu qu'il ou elle possède sur sa propre machine, pour pouvoir ensuite le lancer depuis son compte. Peut-être qu'au moment où vous lirez ces lignes, la faille aura été corrigée, en tout cas on l'espère pour Epic et pour les studios de développement, parce qu'à l'heure actuelle, le 12 novembre à 11 h 06, ce n'est toujours pas le cas. Bordel, je mets vraiment 4 minutes pour écrire une news ? N.M.


Chérie, j'ai rétréci mes ambitions

Chérie, j'ai rétréci mes ambitions L

orsqu'on vient de sortir un jeu vidéo magistral, comment le surpasser avec un projet encore plus génial ? Voilà une question qu'Obsidian n'a pas à trancher puisque le dernier jeu du studio californien, The Outer Worlds, n'a rien d'incroyable (lire p. 36). Heureusement que nos attentes étaient basses, d'ailleurs, sinon l'annonce de Grounded aurait pu nous décevoir. Par bonheur, lorsque Obsidian a révélé un jeu moche et sans saveur, qui mise tout sur la survie en monde ouvert comme si on était encore en 2012, nous n'avons pas été surpris. Grounded a tout de même une originalité : celle de rappeler le film Chérie, j'ai rétréci les gosses, en plongeant des joueurs réduits à la taille d'insectes dans un jardin où le moindre brin d'herbe ressemble donc à un arbre centenaire. Une idée qui ne suffit pas à rendre le projet sympathique, puisqu'il a l'air d'être conçu pour un public âgé de 11 ans. J'ai passé l'âge. Vous aussi. I.

 


Télex

À l'heure où vous lirez ces lignes, Command : Modern Operations, la suite du wargame militaire le plus complexe du marché, devrait être disponible sur Steam. Vu le prix carabiné (son petit frère était déjà vendu près de 70 €), vous attendrez bien sûr notre test dans le prochain numéro. A.


Le point de rupture

Il arrive parfois dans la vie un événement tragique qui pousse certains individus à rester assis sous la douche à sangloter en remettant en cause tous leurs choix. Une situation que traverse actuellement Ubisoft, qui se remet des gadins de Ghost Recon Breakpoint et The Division 2 en repoussant certaines sorties et surtout, en réorganisant son « processus créatif ». Selon Kotaku, qui aurait été en contact avec les développeurs concernés, la firme bretonne souhaiterait en effet laisser plus de temps à Rainbow Six Quarantine, Watch Dogs: Legion et Gods and Monsters, tout en exigeant que « les développeurs mettent désormais l'accent sur ce qui rend leurs jeux uniques ». Après onze Assassin's Creed, il était peut-être temps. K.L.


La force de l'Age

La force de l'Age L

e temps était gris, les immeubles étaient cendrés, le moral était anthracite, le dictionnaire des synonymes était à court d'équivalents de « gris ». Et puis boum, le trailer d'Age of Empires IV a débarqué pour remettre de la couleur dans nos vies. Il y avait une superbe cité médiévale fortifiée, avec des villageois qui avaient l'air de vaquer à leurs occupations sans qu'on ne leur dise rien. Un grand château, un moulin avec de beaux champs de blé carrés, des chevaliers... Ah, et puis une armée mongole offensée par le mode de vie sédentaire, qui est arrivée avec des trébuchets pour tout dégommer. On n'a pas vu grand-chose de plus, mais ça a suffi à me redonner foi en l'avenir, d'autant que le jeu est développé par Relic, auquel on doit les excellents Company of Heroes. I.


Shocké et pas déçu

Shocké et pas déçu I

l y aurait un nouveau BioShock en préparation chez Take Two. Mais alors attention, parce que là, on est plutôt dans la grosse rumeur étayée par un faisceau d'indices concordant, comme on dit dans le monde judiciaire, et grâce auxquels il faudra, ou non, se forger une intime conviction. Donc, en gros, Take Two recrute un end game designer – quelqu'un qui devra s'occuper du contenu de fin de jeu sur l'un de leurs prochains titres. À cela s'ajoute le CEO de Take Two qui a déclaré que l'entreprise était sur le point de sortir beaucoup de gros jeux, y compris des suites de leurs plus grosses licences. Mais ce n'est pas tout : le recrutement se fait pour le studio Novato, studio qui compte, parmi ses membres, plusieurs programmeurs ayant travaillé sur BioShock auparavant. Je pense que le jury peut se retirer pour délibérer : coupable. N.M.

 


IO Interactive vient d'annoncer que Hitman 3 – ou plutôt Hitman 8 – serait actuellement en production et que l'Agent 47 sera toujours aussi chauve. J'avoue, la dernière information est de moi, mais quitte à sortir des trucs qui ne surprennent personne, autant y aller à fond. K.L.


Bioware, tu étais l'élu

Bioware, tu étais l'élu B

ioware est sur plein de projets en ce moment, et aucun ne me fait envie (smiley triste). Pour commencer, il y a Anthem, dont le lancement catastrophique pourrait être corrigé par une refonte totale, tellement totale qu'elle se fait appeler Anthem 2.0 ou Anthem Next dans les couloirs des magazines bien informés (Kotaku, en gros). A priori, l'idée serait de laisser un peu tomber le côté action bébête pour lorgner davantage vers le jeu de rôle. Ensuite, il y aurait un nouveau Mass Effect, histoire de faire oublier la bouse qu'était Andromeda. Enfin, il y a toujours Dragon Age 4, officialisé il y a un an, et dont le développement se poursuit, histoire de relever le niveau. Bref, ça fait plein de projets qui pourraient être chouettes, même si l'histoire du studio ces dernières années nous incite à une grande prudence. N.M.


L'usine nouvelle

L'usine nouvelle A

lerte rouge niveau Defcon 1, déclenchez le plan ORSEC, stoppez les rotatives : un nouveau jeu avec des tapis roulants pointe son nez. Automation Empire, dont nous n'avions jamais entendu parler jusque-là, semble être une sorte de Factorio 3D en plus réaliste. Il s'agira de miner des ressources (or, fer, charbon, pétrole...) puis de les transformer dans des usines en installant des chaînes de production comprenant des tas de machines industrielles, des circuits de rails avec wagonnets, des tuyaux, des flottes de camions automatisés, des petits drones transporteurs, des serres agricoles, des fusées… Tout a l'air merveilleusement complexe, métallique et polluant. Le jeu devrait être sorti à l'heure où vous lirez ces lignes, en test dans le prochain Canard PC, évidemment. A.


Mon royaume pour un mod

Mon royaume pour un mod K

em>Kingdom Come : Deliverance est sorti dans un état pitoyable début 2018, mais ceux qui y ont joué en 2019 ont pu constater qu'il avait depuis été correctement patché. Le jeu a désormais une solide communauté de fans qui seront ravis d'apprendre que les outils de modding officiels ont été publiés par le développeur sur le site de référence, NexusMods.com. Tout est désormais bidouillable à volonté, de l'environnement jusqu'aux comportements de l'IA en passant par la création de nouvelles quêtes ou le changement de textures. Voilà qui devrait insuffler une nouvelle vie à un action-RPG déjà excellent. Astuce : vous pouvez y jouer quasiment gratuitement en profitant du premier mois d'abonnement à un euro du Xbox Game Pass pour PC, qui donne aussi accès à un tas d'autres jeux intéressants (The Outer Worlds, Cities: Skylines, Dead Cells, Stellaris, Gears of War 5...). A.

 


À l'occasion d'un entretien sur Reddit, John Romero, l'homme qui va faire de vous sa bitch mais qui en attendant sort des packs de niveaux gratuits pour Doom, a donné le secret de sa chevelure digne des plus belles heures du métal progressif : il utilise le John Frieda Frizz Ease Extra Strength Hair Serum. Les gens ne savent plus quoi inventer pour placer des produits. LFS


Il avait les yeux Devolver

Il avait les yeux Devolver «

em>« Bon là je vous le dis avec mes mots, hein. » Voilà ce qu'aurait dû préciser Mike Wilson suite à son intervention lors de la conférence du Reboot Developer Red. Soucieux de l'impact que le jeu vidéo peut avoir sur les personnes fragiles, le co-fondateur de Devolver vient d'alerter ses homologues avec une explication bien à lui, en comparant les studios de développement à des sociétés pharmaceutiques qui « nourrissent le monde de leurs créations ». C'est pourquoi les développeurs devraient faire de leurs créations « quelque chose qui aide les gens à se développer » et pas du « crack » numérique. Comme quoi, être aussi brouillon qu'un type qui cuve sa bibine n'empêche pas de tenir des propos pleins de bon sens. K.L.


Il filme à toute allure

Il filme à toute allure H

ideo Kojima, l'homme qui intègre des stars du grand écran dans ses jeux et qui répète sans cesse que son corps « est composé à 70 % de films », envisage de faire du cinéma. C'est quand même dingue, les coïncidences. Toutefois, si le développeur affirme dans un documentaire de la BBC que son studio pourrait produire des films dans un futur proche, il semblerait que l'information ne soit pas à prendre au pied de la lettre. Car si les marches du festival de Cannes font rêver le wannabe producteur, celui-ci semble envisager le média sous un jour différent, estimant par exemple que l'avènement du streamingNote : 1 pourrait faire apparaître un nouveau format. Un format que l'on imagine déjà avec un peu de gameplay et beaucoup de cinématiques. Bon, autant dire que Death Stranding 2 est confirmé, quoi. K.L.

Note 1 : Stadia, Netflix, Disney +, etc.


Oiseux oiseaux

Oiseux oiseaux Ç

a ne va pas fort pour Rovio Entertainment. Si le chiffre d'affaires est en hausse et que les nouveaux jeux (Angry Birds Dream Blast, Angry Birds POP! et Sugar Blast) se portent bien, les profits sont quant à eux en nette baisse, en raison semble-t-il des faibles performances du deuxième film Angry Birds (qui n'en reste pas moins l'adaptation de jeu vidéo la mieux notée de l'histoire, avec 73 % d'avis positifs sur Rotten Tomatoes) et d'importants investissements. Et si vous avez envie d'en conclure que « bon, il faut dépenser de l'argent pour en gagner, et tant que le CA augmente ça va », sachez que vous n'êtes pas qualifié pour travailler au département ressources humaines de Rovio, qui a prévu des « restructurations devant amener plus d'efficacité et améliorer la profitabilité ». Bref, de virer des gens. LFS

 


Minh Le, alias Gooseman, alias le-type-qui-a-co-créé-Counter-Strike, vient d'annoncer travailler sur un MMOFPS du nom de Plan 8, ce qui évoque un peu trop Ed Wood à mon goût, mais bon, si ça se trouve ce sera bien hein, on va laisser sa chance au produit. LFS


Vous avez dit Blizzard ?

Vous avez dit Blizzard ? D

ans un moment fondateur qui marquera probablement leur entrée en politique, un peu comme les manifs contre le CPE pour notre génération ou contre la gabelle pour celle d'Ivan Le Fou, des milliers de joueurs ont décidé de supprimer leur compte Blizzard en soutien à Blizchung, le joueur hong-kongais exclu des Hearthstone Grandmasters pour avoir défendu les manifestants pro-démocratie. Sauf que voilà, les esprits ont fini par se refroidir, l'indignation par retomber et les joueurs se sont mis à penser à autre chose, par exemple à se faire une petite partie d'Overwatch. On a alors vu fleurir, sur les forums officiels de Blizzard et sur Reddit, des posts demandant s'il n'y aurait pas moyen pour Blizzard de réactiver le compte supprimé, parce que bon, militer c'est bien mais faudrait pas non plus que ça demande des sacrifices. LFS


Kerbal au centre

Kerbal au centre L

a nouvelle vient de tomber sur nos téléscripteurs (c'est comme ça qu'on appelle les stagiaires non rémunérés à qui on fait recopier à la main les communiqués de presse par pure cruauté) : Take Two a annoncé que Kerbal Space Progam 2 n'est plus prévu dans ses sorties de l'année fiscale 2020 mais dans celles de 2021. En pratique, cela signifie que le jeu sortira quelque part entre le premier avril 2020 et le 31 mars 2021. Le petit ackboo a été immédiatement placé sous assistance respiratoire mais les médecins sont pessimistes. Comme l'explique le docteur Roger Bruchaut, en charge de son cas à l'hôpital Bichat : « Nous avons réussi à le stabiliser mais il reste fragile. Si par hasard Flight Simulator est également repoussé, on ne pourra plus rien faire. » LFS


Un Blizzard de révolte

Un Blizzard de révolte P

our commencer la BlizzCon d'un bon pied, J. Allen Brack, le président de Blizzard, a entamé son discours d'ouverture sur un mot d'excuse concernant le bannissement des Heartstone Grandmasters d'un participant hong-kongais qui soutenait les manifestants. « Nous avons pris une décision précipitée et nous avons ensuite trop tardé pour communiquer avec vous. Je vous présente mes excuses et j'assume toute ma responsabilité », a déclaré le bonhomme. Quant à Blitzchung, le joueur banni, il le restera pour la durée prévue. Plus tard, dans une interview donnée à PC Gamer, le président de Blizzard est revenu sur ce discours en expliquant que s'il n'avait pas dit ça, on lui aurait posé la question à chaque interview et que ça aurait été super relou. Ensuite Diablo 4 a été annoncé et tout le monde a été content. N.M.

 


Télex

Voilà, ça y est, c'est annoncé : Death Stranding sortira sur PC à l'été 2020, et c'est d'ores et déjà le jeu le plus attendu d'ackboo, qui ne s'arrête plus de répéter que Kojima est un génie, qu'il l'a toujours dit et que, finalement, Kerbal Space Program 2, Crusader Kings 3 et Flight Simulator, ce n'est pas si bien que ça. N.M.


Un ami qui vous veut du bien

Un ami qui vous veut du bien À

Gotham City, le crime règne. Les rues sont infestées de dealers et de revendeurs de clés Steam, tandis que les mégacorporations se partagent le gâteau dans leurs immenses gratte-ciels. La ville est-elle vouée au chaos et à l'anarchie ? Non ! Car depuis les toits, une ombre s'apprête à fondre sur la cité du vice pour punir les méchants. Est-ce un oiseau, est-ce un avion ? Non, c'est l'UFC-Que Choisir qui, après avoir mis un coup dans les rotules de Steam le mois dernier, s'attaque à Nintendo, en demandant à la division française de réparer gratuitement les manettes défectueuses. Pour l'instant, il ne s'agit que d'un ultimatum, avant que l'union de consommateurs ne lance réellement les hostilités à coups de bat-procès. Dans les rues, les citoyens retiennent leur souffle (et peuvent signaler des manettes défectueuses à cette adresse : http://cpc.cx/pYV). N.M. 


Évacuation des déchets toxiques

Évacuation des déchets toxiques Q

uelque 20 000 guignols ont été bannis de Counter-Strike GO entre septembre et octobre grâce à la magie de l'intelligence artificielle. Minerva AI, mise au point par la société FACEIT en collaboration avec Google, analyse les messages du chat in-game et déterminent ceux qui sont jugés toxiques grâce à un algorithme de machine learning. Après un premier avertissement, elle exclut les joueurs qui persistent à insulter leurs petits camarades. C'est presque une révolution. Imaginez comme Rocket League ou League of Legends pourraient être reposants sans les commentaires déplacés des partenaires fielleux. Imaginez si Twitter implémentait cette IA. Imaginez enfin si un chipset cérébral Minerva nous balançait 2 000 watts dans la moelle épinière à chaque parole blessante. Il me serait impossible de communiquer avec mes collègues de la rédaction, mais le monde serait simplement plus beau. A.


Electronic Arts a des vapeurs

Electronic Arts a des vapeurs À

tous ceux qui disent que « gnagnagna j'aime pas avoir plusieurs launchers je veux que tout soit sur Steam c'est plus pratique gnagnagna », j'apporte un message de paix et d'espoir. Electronic Arts semble en avoir terminé avec ses tentatives d'exclusivité sur sa plateforme Origin et va rapatrier ses titres dans la petite échoppe du père Newell. Ainsi Star Wars Jedi : Fallen Order sera vendu sur Steam – la page de précommande est déjà là. The Sims 4 arrive dans les prochaines semaines, tandis qu'Apex Legends, le dernier Battlefield et FIFA débarqueront en 2020. Démarrer ces jeux via Steam ne lancera pas l'application Origin, mais un compte Origin sera néanmoins nécessaire pour certains d'entre eux. Notez que les versions Steam et Origin des jeux seront compatibles pour le multijoueur, on imagine la bronca si ça n'avait pas été le cas. A.

 


Télex

John Carmack, le mec en charge du projet Oculus chez Facebook (et aussi, accessoirement, l'un des papas de Doom), se met « un peu en retrait » du projet de réalité viruelle, en quittant son poste actuel pour un vague job de consultant qui devrait lui donner à peu près autant de responsabilités qu'un stage d'observation de 3eN.M.


L'Orient express

L'Orient express P

endant que les adolescents occidentaux continuent de faire du gras et de créer de la dette en jouant à Fortnite toute la nuit, la Chine prend la mesure du problème et le taureau par les cornes. Une fois mis en place le « programme de lutte contre l'addiction aux jeux vidéo », les empire-du-milieuens de moins de 18 ans ne pourront plus jouer à des jeux en ligne entre 22 heures et 8 heures du matin. Leur temps de jeu sera également limité : 90 minutes maximum pendant les jours de la semaine et trois heures le week-end. Ils ne pourront pas non plus claquer plus de 70 euros par mois dans des microtransactions. Bien sûr, un tel système suppose que les joueurs devront désormais s'identifier dans leur jeu préféré avec leur vrai nom et leur numéro d'identification. En tout cas, en attendant qu'ils aient claqué quelques yuans pour se procurer un faux numéro. LFS


La peau sur les OS

La peau sur les OS M

arc Teyssier et ses collègues, qui passent sans doute leur temps à mater du Cronenberg quand ils ne sont pas en train de bosser dans leur laboratoire de Telecom Paris, ont créé une peau artificielle pour smartphone destinée à remplacer les coques de protection. La peau existe en deux versions, une à peu près conforme aux lois des hommes et de Dieu, l'autre très similaire à de la peau humaine. Pire : elle réagit au toucher. La peau, nous apprend New Scientist, « associe les touchers à des émotions : une forte pression est associée à la colère, un tapotement signifie qu'on désire son attention... » Pourquoi Marc Teyssier a-t-il créé pareille abomination, dont il espère créer une nouvelle version couverte de poils ? « J'avais envie de pincer mon téléphone. » J'ai pour principe de ne pas kinkshamer, mais tout de même. LFS


Alexa, arnaque-moi !

Alexa, arnaque-moi ! L

es Allemands de Security Research Labs ont fait une grande découverte qui, comme toutes les grandes découvertes, ne surprendra personne tant tout le monde s'en doutait déjà : il est très facile de développer des applications renifleuses de mots de passe pour Alexa ou Google Home. Les chercheurs en ont pondu quatre pour chaque appareil, qui ont passé sans difficulté les vérifications de sécurité d'Amazon et de Google. Ces applications, qui donnent à l'utilisateur son horoscope, continuent à enregistrer une fois leur mission remplie, afin de guetter toute mention d'un mot de passe. Et si ça ne suffit pas, ils produisent carrément de faux messages d'erreur qui réclament le mot de passe convoité, parce qu'après tout pourquoi s'embêter. LFS

 


Télex

À l'heure où j'écris ces lignes, novembre n'est pas encore terminé mais déjà Noël est arrivé. En tout cas pour les joueurs consoles, qui ont eu confirmation que Disco Elysium arriverait sur Xbox One et PlayStation 4 en 2020. Toujours pas de nouvelles d'une éventuelle traduction française, mais nous continuerons à veiller au grain. I.


Ce n'est même pas ma forme finale

Ce n'est même pas ma forme finale A

lphaStar, c'est l'I.A. de Google qui joue mieux que vous à Starcraft 2 (en même temps, qui ne joue pas mieux que vous à Starcraft 2 ?). AlphaStar Final, sa nouvelle version, a déjà atteint la ligue Grand Maître (la ligue suprême qui regroupe les 200 meilleurs joueurs d'un serveur régional) et bat la quasi-totalité des joueurs humains. C'est facile, me direz-vous : une I.A. peut aisément enchaîner des milliards d'actions par minute et dépasser les capacités physiques d'un être humain, fût-il coréen. Eh bien non, puisque l'I.A. est bridée pour ne pas faire ce qu'un humain serait incapable d'accomplir, notamment en ce qui concerne le nombre d'actions par minute. Les développeurs annoncent d'ailleurs qu'après avoir été entraînée par des humains, l'I.A. est maintenant capable de progresser toute seule, et qu'elle éradiquera bientôt toute forme de vie sur la planète. N.M. 


Netflix & Chie

Netflix & Chie I

l y a deux mois, tout le monde pensait que Google allait révolutionner l'industrie avec Stadia, son projet de Netflix du jeu vidéo. Et comme tous les révolutionnaires, il déçoit cruellement lorsqu'on se rend compte qu'il n'avait qu'une très belle moustache et pas du tout envie d'exterminer les grands bourgeois. Stadia est lancé avec seulement 12 jeux, quasiment tous de 2018, dont les derniers Tomb Raider, Destiny 2, Assassin's Creed Odyssey et Red Dead Redemption 2. Pour 130 $ (puis 10 $ mensuels après trois mois), c'est maigre. Mais pas de panique ! Pour rattraper le coup, Google a promis de rajouter d'ici fin 2019 des jeux comme Farming Simulator 19 et Darksiders Genesis ! Hmm, quoi d'autre... Borderlands 3 ! Et euh... Ghost Recon Breakp... Non mais revenez ! Il y aura aussi Football Manag... Oh mais allez, revenez quoi ! I.