416
Sortie en kiosque
le 3 mars 2021

S'abonner
Numéro actuel
Par Kahn Lusth | le 11 février 2021

Canard PC 416 : Édito

News du CanardPC N°408

Enfin un vrai héros dans Fortnite

Enfin un vrai héros dans Fortnite J

e crois que de toutes les nouvelles que j'ai lues cette année, c'est de loin celle que je trouve la plus encourageante pour notre média. Pendant le confinement, l'association l'Enfant Bleu a mis en place une expérience au sein de Fortnite sous la forme d'un avatar auprès duquel les enfants et les adolescents pouvaient se confier. Au total, ce sont plus de 350 bambins maltraités ou en souffrance qui ont pu s'exprimer dans le plus grand secret, ce qui a permis de repérer des cas d'urgence extrême et, probablement, de sauver la vie de quelques-uns. Après la réussite de l'opération, l'association a créé un groupe de réflexion composé, notamment, d'éditeurs de jeux vidéo, pour que l'initiative puisse être reproduite et améliorée. Franchement, on a l'habitude de faire des blagues dans les News, mais là, non : simplement, bravo. N.M.

 


Du 16 au 22 juin avait lieu l'édition d'été du Steam Festival, durant laquelle les utilisateurs en manque de défis impossibles à relever ont eu la joie de se voir offrir 600 démos jouables pendant six jours, preuve supplémentaire que Valve est incapable d'organiser un événement qui ne ressemble pas à un vide-grenier des enfers. LFS


Émeutes sociales chez Paradox : 0 mort

Suivant un mouvement qui ne pourra être que bénéfique aux salariés du jeu vidéo (et donc au jeu vidéo tout court), Paradox vient de signer un accord de négociation avec deux syndicats suédois. Il prévoit de donner aux deux cents employés du studio Paradox Interactive une voix lors des décisions concernant les salaires, les avantages et la culture d'entreprise, tout en étant épaulés par des syndicalistes professionnels. À notre connaissance, c'est une première dans l'industrie très fermée du jeu vidéo, qui voit souvent les syndicats comme une menace existentielle, tels de bons vieux patrons bourgeois du XIXe siècle. Il faut tout de même signaler que ça n'est pas l'équivalent de la CGT ou de SUD qui s'installe chez Paradox. Les deux syndicats concernés, Unionen et SACO (un million de membres à eux deux), sont des organisations plutôt modérées, apolitiques et représentant les cols blancs. A


La méthode polonaise

La méthode polonaise C

’est un petit pas pour la reconnaissance des jeux vidéo, mais un grand pas pour la dépression : le jeu This War of Mine va être étudié dans certains lycées de Pologne dès la rentrée prochaine comme une œuvre à part entière. Le patron du studio polonais 11 bit s’est évidemment félicité de cette annonce, un possible « moment charnière pour tous les artistes qui créent des jeux à travers le monde ». En revanche, il n’a pas précisé si son jeu serait utilisé pour enseigner aux ados la meilleure façon de traverser une ville en ruine truffée de snipers, ou s’il servirait plutôt à démontrer l’utilité des enfants en temps de guerre. À moins, bien sûr, qu’il ne soit là pour apprendre aux élèves que la vie est une aventure glauque et sombre susceptible de s’arrêter net à tout instant. Difficile de reprocher à l’école de ne pas préparer à la vie adulte après ça ! I.


La chute du titan noir

La chute du titan noir I

nterviewé par IGN à l'occasion des dix ans de son studio, le co-fondateur de Respawn Vince Zampella a répondu par la négative quand on lui a demandé si d'autres Titanfall étaient en développement. Croyez bien que ça l'attriste autant que vous. Titanfall 2 avait été un succès critique (même Netsabes, « l'homme de fer » comme on l'appelle dans le milieu, avait conclu son test en 2016 en reconnaissant qu'il s'agissait d'un des meilleurs FPS AAA depuis des années) mais il n'a jamais eu le succès commercial d'Apex Legend ou de Jedi: Fallen Order. Il faut dire que le pauvre était sorti juste après Battlefield 1. « On a pu m'entendre dire à l'époque que ça n'avait pas été idéal », précise Zampella, qui a reçu pour cette phrase le prix Nobel d'euphémisme. LFS

 


Télex

Paradox Interactive vient d'annoncer l'ouverture de Paradox Tinto. Localisé à Barcelone, ce studio dirigé par le directeur créatif d'Europa Universalis 4 n'ambitionne pas, à mon grand désarroi, de révolutionner la galette-saucisse mais d’œuvrer sur des jeux de Grande Stratégie. K.L.


La peur et l'argent de la peur

Tout juste annoncé et, contrairement à ce que son titre laisse entendre, Amnesia : Rebirth ne sera pas un reboot de Amnesia : The Dark Descent, mais bel et bien une suite. Selon son directeur créatif qui vient d'être interrogé par Gamespot, The Dark Descent n'aurait même pas pleinement atteint les objectifs fixés par ses créateurs, puisque les réactions suscitées par le jeu résumeraient la peur à « voir un monstre et flipper ». Une mécanique de « sursaut » dont le studio s'était par ailleurs éloigné avec Soma et qui pourrait laisser définitivement sa place à « un genre différent de l'horreur », dans Amnesia : Rebirth. Pour appuyer ses propos, Frictional Games a d'ailleurs publié deux teasers sur YouTube, que l'on résumera à un cadavre momifié qui respire et une caméra qui déconne, indispensables à tout univers riant et coloré. K.L.


Hygiène de l’assassin

Hygiène de l’assassin À

l’origine, il n’y avait dans le premier Assassin’s Creed que les missions principales d’assassinat, sans aucune activité secondaire. C’est en tout cas ce qu’a révélé récemment sur Twitter Charles Randall, qui s’occupait à l’époque de l’IA des combats chez Ubisoft. D’après lui, ce n’est que lorsque le fils du patron du studio a essayé Assassin’s Creed et s’y est profondément ennuyé que les choses ont changé… une semaine avant la fin du développement. Quelques chanceux programmeurs se sont enfermés cinq jours dans une pièce pour coder les missions secondaires du jeu, et c’est comme ça que sont nés quinze ans de jeux Ubisoft remplis d’activités annexes. Vous imaginez si le fils du patron s’était plutôt plaint qu’on ne pouvait pas faire pipi dans les rues de Damas ? Quinze ans de pipi, qu’on aurait eu. Ça laisse songeur. I.


Prix prédateur

Prix prédateur S

i vous avez joué à Predator: Hunting Grounds, eh bien tout d'abord laissez-moi vous dire que c'est très mal, parce que ça signifie que vous ne lisez pas Canard PC, qui lui a mis 4/10. Ou alors que vous avez un sens de l'humour très bizarre, auquel cas oubliez ce que je viens de dire, c'est très bien. Si vous avez joué à Predator: Hunting Grounds, donc, vous avez sans doute remarqué qu'il était impossible d'y incarner Dutch, le commando joué par Schwarzy. Absence désormais corrigée avec un DLC payant qui vous donnera accès à une skin Arnold. Wow. Et attendez, quatre autres DLC arriveront dans les mois qui viennent avec des « surprises » ! Je regarde dans ma boule de cristal, je vois... je vois... une skin Carl Weathers. Vous l'avez lu ici en premier. LFS

 


Bonne nouvelle pour ackboo : Death Stranding a été suffisamment profitable pour sécuriser le développement d’un autre jeu de Hideo Kojima. Tout ce qu’on sait, c’est qu’il ne s’agira pas d’un Metal Gear, le développeur ayant coupé court à la rumeur sur un éventuel rachat des droits. N.M.


Corvo de patate

Corvo de patate E

n 2018, Arkane Studios, par la voix de son lead designer Ricardo Bare, annonçait que la série Dishonored était au placard. Le studio voulait se concentrer sur des choses « avec du contenu online et du multijoueur ». Des petites larmes roulèrent alors sur les joues dodues des fans de la série (dont moi). Le site GameDebate fait toutefois état d'un retournement de situation : lors de la célébration des 20 ans du studio, son codirecteur créatif Ginga Bakaba expliquait que l'affaire avait été mal comprise. Si l'histoire de la famille Kaldwin est bel et bien terminée, la série n'est pas du tout dans la naphtaline. Évidemment, cela ne doit pas se lire comme l'annonce d'un Dishonored 3, mais plutôt comme l'allumage d'une petite flamme d'espoir dans nos cœurs meurtris. Et après tout, l'espoir, n'est-ce pas le plus beau cadeau qu'un développeur puisse nous faire ? A


Vieux diable

Vieux diable O

n a tendance à l'oublier (il faut dire qu'on a eu l'esprit bien occupé ces derniers temps), mais de 2000 à 2005, c'est l'équipe de Blizzard North, à qui l'on doit les deux premiers Diablo, qui a travaillé sur Diablo III. Le projet commençait même à ressembler à quelque chose au moment où il a été annulé et repris de zéro par une autre équipe, le prototype n'étant pas à la hauteur des attentes de Vivendi, qui était à l'époque propriétaire du monde entier. Les petits gars de Blizzard North (notamment les deux fondateurs, Max et Erich Schaefer) partirent ensuite monter Runic Games, qui développa Torchlight. Tout ça pour dire que de nouveaux screens du Diablo III qui n'a jamais été viennent de refaire surface, et que vous pouvez les voir ici : cpc.cx/d3blizzardnorth. LFS


TrackManiannualisation

TrackManiannualisation U

bisoft a dévoilé les tarifs du nouveau TrackMania – qui sera, je vous le rappelle, un remake modernisé de TrackMania Nations, prévu pour juillet. Le jeu de base sera gratuit, avec certaines fonctionnalités payantes. Prévoyez 10 euros par an pour jouer avec l'éditeur de circuit et garder un accès permanent aux « Circuits du jour » que Nadeo publiera quotidiennement. Les gros joueurs compétitifs pourront eux participer à une ligue compétitive officielle et gratter divers bonus (pistes d'entraînement, personnalisation des carrosseries...) pour 30 euros par an. Certes, on peut s'étonner que TrackMania passe à l'abonnement (optionnel), mais les prix n'ont rien de choquant. Que les passionnés lâchent 30 euros par an pour une version Premium de leur hobby favori ne me semble pas être l'arnaque du siècle. (L'arnaque du siècle, ce sont les pots de yaourt avec un fond surélevé, mais on m'interdit d'en parler dans ce magazine.) A

 


Star Citizen a dépassé les 300 millions de dollars générés grâce au crowdfunding et à la vente de vaisseaux virtuels. Si l'on y ajoute les investissements privés, le budget total du jeu est désormais de 363 millions de dollars. Il n'y a même plus de mot pour décrire ce qu'on ressent. A


The future scrolls

The future scrolls C

e n'est pas vraiment un scoop mais bon, en cette saison d'E3 on pouvait s'autoriser à rêver : rien ne sera montré du prochain Elder Scrolls cette année. Ni la prochaine, très probablement. Et sans doute aussi celle d'après. C'est Pete Hines lui-même, le vice-président de Bethesda, qui le dit : Starfield, leur jeu de rôles de science-fiction, viendra en premier, et The Elder Scrolls 6 ensuite. Ce qui, comme on dit dans le jargon des gens de presse, « pue un peu la merde », car (1) on ne sait encore presque rien de Starfield, ce qui signifie qu'il n'est pas près de sortir et (2) après le fiasco Fallout 76, premier jeu Bethesda à se faire massacrer par la critique depuis des lustres, on peut être certain que la bande à Pete ne va rien sortir avant d'être sûre, mais alors complètement sûre de son coup. LFS


Bombardez, il en restera toujours quelque chose

Bombardez, il en restera toujours quelque chose M

icroProse, en pleine renaissance, annonce un quatrième titre. Celui-ci devrait faire plaisir à ceux qui ont connu l'éditeur dans les années 1990, puisqu'il ressemble fort à un successeur spirituel de B-17 Flying Fortress. The Mighty Eighth permettra à neuf camarades en coop' (ou des équipiers IA, si vous ne disposez pas de neuf amis) de bombarder du nazi depuis un B-17 ou un B-24. Chaque participant s'occupera d'un poste de l'avion (pilotage, largage des bombes, communication, mitrailleuses défensives...). Le jeu est pensé pour les casques de réalité virtuelle mais restera jouable sur les écrans 2D de Cro-Magnon. Vu les premières photos d'écran, la sortie n'est pas prévue pour tout de suite. A


Gordon Freeparty

Gordon Freeparty G

raham Dunning est un DJ et ça bon encore ça va, ça arrive à des gens très bien. Mais surtout, Graham Dunning a créé un mod pour Half-Life 1 qui remplace tous les sons du jeu par des samples de rave des années 1990. Et en bon musicien, car ça arrive même à des DJ, Dunning a décidé de ne pas en rester là mais de transformer le jeu lui-même en instrument de musique. En rythmant correctement ses pas et ses coups de feu, il a créé de véritables morceaux en jouant à Half-Life, et en a même fait un album, que vous pouvez écouter sur Bandcamp : http://cpc.cx/halflifedj. LFS

 


Snowrunner (8/10 dans Canard PC en mai dernier) a déjà franchi le cap du million de joueurs. Les développeurs ont fêté ça en sortant une nouvelle carte gratos. Incroyable ce que les gens aiment rouler dans la gadoue. A


Satisfaction directe

Satisfaction directe S

em>Satisfactory, le grand, l'immense jeu de construction d'usine de Coffee Stain Studios, est enfin arrivé sur Steam en version anticipée, après plus d'un an d'exclusivité sur l'Epic Games Store. Vous savez comment ça se passe dans ces cas-là : les terroristes anti-Epic s'amusent à « review-bomber » le jeu pour le punir d'avoir snobé la plateforme de Valve. Miracle, ils ont eu le bon goût, cette fois-ci, de fermer leur clapet. Satisfactory est tellement génial qu'ils n'ont probablement pas osé perpétrer leur crime habituel. Le jeu est ainsi marqué en « très positif » avec plusieurs milliers d'avis exprimés, ce qui laisse penser qu'il a cartonné niveau ventes. Il n'y a donc plus aucune excuse pour passer à côté de cette merveille. Faites-moi donc le plaisir d'entamer tout de suite la construction d'une usine où symétrie, parallélisme et perpendicularité coexistent en harmonie. A


Laisse-moi Zoom Zoom Zang

Laisse-moi Zoom Zoom Zang S

i vous faites partie des pisse-froid de Français qui continuent de penser que le télétravail ne pourra jamais être généralisé, sachez que Singapour a une leçon pour vous. Jugé pour trafic de drogue, Punithan Genasan, un Malaisien de 37 ans, a été condamné à mort par vidéoconférence Zoom. Et si vous êtes tenté de faire de l'humour noir et de vous demander quel fond le juge avait choisi d'incruster derrière lui, rassurez-vous, pas besoin, la réalité est encore pire. Cherchant à justifier la décision de condamner un homme à mort à distance, le porte-parole de la cour suprême de Singapour a déclaré qu'il était mieux de procéder ainsi « pour la sécurité de toutes les personnes impliquées. » LFS


Pocket League

Pocket League L

e site Gamerdigest.net a ausculté les offres d'emploi récentes de Psyonix pour y dénicher une info intéressante. Le développeur américain de Rocket League, récemment racheté par Epic, cherche désormais des testeurs QA (assurance qualité) expérimentés sur iOS et Android. En clair, c'est peut-être le premier indice qu'une version mobile de Rocket League est en préparation. Il faut dire que le jeu a déjà été largement cloné sur smartphones par des studios-vautours incompétents. Rien n'est confirmé, ça n'est qu'une hypothèse, mais si vous vouliez vous entraîner au wall-to-air flip-reset dribble sur votre iPhone, ce rêve pourrait bientôt devenir une réalité. A

 


Télex

Spider-Man Morales sera un stand-alone, c'est-à-dire un jeu complet qui réutilisera les assets de l'épisode précédent. Un grand pouvoir impliquant de grandes responsabilités, j'en déduis qu'un petit pouvoir implique de petites responsabilités. J'estime que c'était la mienne de vous prévenir. N.M.


Allumez le feu

Allumez le feu L

a blennorragie ou gonorrhée (aussi appelée familièrement chaudepisse ou chtouille) est une maladie sexuellement transmissible principalement contractée dans les bordels du XIXe siècle et dans la dernière mise à jour des Sims 4. Sous sa forme la moins grave, elle provoque des démangeaisons et des douleurs au pissou. Dans sa forme sévère, principalement rencontrée dans les Sims 4, elle peut provoquer des incendies dès que le sujet touché va aux toilettes. En cas de symptômes, n’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant et adoptez immédiatement les gestes préventifs en urinant de préférence debout, des cas de combustions spontanées touchant les personnages qui s’assoient sur le trône ayant été recensés. Pour l’instant, l’OMS n’a pas fait de commentaire. N.M.  


Sega revient sur le marché des consoles

Sega revient sur le marché des consoles N

e faites pas attention au titre, je l’ai écrit avant de connaître la suite de l’information, juste après que Famitsu a annoncé « un scoop du niveau de la PS5 » concernant Sega. Il n’en fallait pas plus pour que tout le monde s’enflamme et envisage un retour en grâce du constructeur de console déchu, et c’est peu dire que le soufflé est un peu retombé avec l’annonce : en réalité, il s’agit simplement d’une Game Gear Micro, une version ridiculement petite (8 × 4 × 2 cm) de l’ancienne console portable de Sega. Bonne nouvelle : le prix, environ 40 €. Mauvaise nouvelle : c’est une blague. En réalité, pour pouvoir jouer à tous les jeux, il faudra s’offrir le pack à 200 € qui contient les quatre versions de la console et une loupe (c’est pas une vanne) qui permet d’y voir quelque chose sur le minuscule écran. N.M. 


De beaux projekt

De beaux projekt C

D Projekt est devenu la plus importante entreprise de jeux vidéo en Europe en termes de valeur boursière avec un peu plus de 8 milliards d’euros, dépassant notamment Ubisoft. Alors attention à ne pas s’enflammer trop vite : la valeur boursière, ça veut un peu tout et rien dire, c’est surtout un reflet de la confiance des investisseurs dans le fait que Cyberpunk 2077, prévu pour le 17 septembre, sera un carton. Bref, tout ça pour dire que la Bourse n’est pas forcément un indicateur fondamental pour évaluer avec précision la santé d’une entreprise, mais que c’est tout de même une bonne nouvelle pour les Polonais dont la stratégie semble validée par les investisseurs. En attendant, voici mon conseil éco du mois de juillet : vendez. N.M. 

 


Avant que Rockstar ne corrige la faille, il y a eu pendant deux jours une nouvelle mode chez les tricheurs de Red Dead Online : faire apparaître des membres du Ku Klux Klan en robe blanche ultra agressifs, puis noyer les joueurs sous des déluges d’injures racistes. Ah, le monde merveilleux des jeux multi... I.


Corrigez-moi ça Fifa

Corrigez-moi ça Fifa A

près avoir patienté pendant le confinement en disputant des matchs amicaux sur FIFA 20, la Premier League anglaise va prochainement relancer des matchs sur de vrais terrains. Des rencontres qui, à l'image de nombreux sports assujettis aux mêmes contraintes sanitaires, se joueront sans public et donc, dans un angoissant silence. Un problème qui, manifestement, ne pourrait concerner que les joueurs, puisque Sky Sports vient d'établir un partenariat avec EA Sports, afin de recréer en direct l'ambiance des stades grâce à la technologie de sonorisation utilisée sur FIFA. Pour l'heure, l'accord n'est pas gravé dans le marbre et semble soumis à quelques aléas techniques, mais le diffuseur espère ainsi pouvoir retransmettre des matchs dotés d'une « gamme de bruits et de chants de foule sur mesure », propres à chaque équipe et qui devrait donc se situer entre le rot et l'insulte gratuite. K.L.


La chronique de Noël

La chronique de Noël L

e portage de Xenoblade Chronicles sur Switch remporte un beau succès, puisqu'il s'en est vendu deux fois plus au lancement qu'à la sortie de l'original sur Wii. On ne vous parlera pas du portage dans ce magazine, parce que ça ne s'appelle pas – encore – Canard Noël Malware, à mon grand désarroi, mais sachez que je l'ai téléchargé, qu'il est très joli, qu'il y a plein de petits ajouts bien pratiques, que c'est toujours l'un des meilleurs représentants du genre J-RPG et que je m'y amuse comme un petit fou malgré les sarcasmes de mes collègues quand ils me voient me balader dans la rédac déguisé en nopon. Et si c'est ma manière à moi de maintenir la distance sociale, qui sont-ils pour juger ? N.M.


Sonic Rebirth

Sonic Rebirth C

ontrairement à Arielle D., le passage de Sonic sous le bistouri lui a visiblement fait beaucoup de bien. Après avoir été intégralement redesigné pour ne pas finir sous les fourches des fans, le film Sonic a fini par faire un carton au box-office en générant 58 millions de dollars de recettes le jour de son lancement, soit le meilleur démarrage de tous les temps pour une adaptation de jeu vidéo (et le meilleur démarrage d'un film en France en 2020). Évidemment, à Hollywood, tout le monde a compris ce que ça voulait dire : la suite est déjà dans les tuyaux avec, a priori, la même équipe à la réalisation et au casting, mais en partant avec l'avantage de ne pas avoir à tout recommencer de zéro après la première bande-annonce. N.M.


AGRANDISSEZ VOTRE PÉNIS

AGRANDISSEZ VOTRE PÉNIS C

'est toujours agaçant de recevoir un e-mail dont le titre est en majuscules. Tout d'abord, parce que ça donne l'impression de se faire hurler dessus sans raison. Ensuite parce que cela traduit l'impression, fausse, que l'expéditeur cherche à devenir plus visible ou audible au milieu du bruit. Remarquez, il faut croire que ça fonctionne puisque je vous en parle malgré mes 200 mails quotidiens sur ma boîte pro, dont un bon quart veulent me faire acheter des DRONES, des MONTRES TACTIQUES et des bidules qui permettent d'être PLUS DUR PLUS LONGTEMPS. Alors imaginez un peu ma joie, en découvrant que ma bibliothèque Steam, largement contaminée par ce curieux phénomène, vient de renommer RESIDENT EVIL 2 / BIOHAZARD RE:2 en un Resident Evil 2 de toute beauté. Oui, il n'y a pas de petites victoires. Juste de petits pénis. K.L.


Tout n'est pas si Magic

Tout n'est pas si Magic À

la suite du mouvement Black Lives Matter, Wizard of the Coast a décidé de retirer sept cartes jugées problématiques ou racistes dans Magic : The Gathering. Les cartes concernées vont du « ah oui, clairement il y a un gros problème » comme pour Invoke Prejudice, qui met en scène des personnages qui ressemblent à des membres du Ku Klux Klan – la carte est d'ailleurs dessinée par un illustrateur particulièrement prisé des néo-nazis – à des cartes où le racisme est un peu moins flagrant – en tout cas pour mon regard naïf qui veut tout voir en rose. Plusieurs cartes de l'édition Arabian Nights ont également été supprimées, probablement parce que leur nom – Jihad et Croisade notamment – n'était peut-être plus très rigolo dans le contexte actuel. N.M.


Parti en rouille

Parti en rouille P

uisqu’une base de Rust peut se faire attaquer et piller à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, le jeu a toujours su créer un sentiment perpétuel de danger. Sur le papier ça a l’air génial, sauf que personne n’a envie de passer sa vie entière avec un jeu en tâche de fond juste pour être sûr d’être là en cas de raid. Après des années à chercher une solution à ce problème épineux, les développeurs ont fini par trouver : l’app officielle Rust, à installer sur votre portable pour recevoir une notification quand l’alarme de votre base sonne dans le jeu. On peut même l’utiliser pour allumer les lumières de la base à distance et faire croire qu’il y a de l’activité dedans, de quoi rendre jaloux nos parents qui laissent la radio allumée pendant toutes leurs vacances par crainte des cambrioleurs. I.


Un Anno pour les gouverner tous

Un Anno pour les gouverner tous U

bisoft a sorti le 25 juin une version remasterisée de chacun des quatre premiers Anno et pour une fois qu’il n’y en a pas que pour les Assassin’s Creed et compagnie, on ne va pas bouder. À la place, soyons perplexes. Oui, car je ne m’explique pas qu’après le triomphe du splendide et gigantesque Anno 1800 l’an dernier, on tente de vendre aux joueurs la 3D banale de Anno 1701 et 1404. En revanche, après avoir vu les premières images de la nouvelle version des tout premiers Anno, j’avoue que mon petit cœur a fondu. Des rangées de fermettes en 2D alignées le long d’une côte toute carrée, des champs tout en pixels sous de belles montagnes dessinées à la main, le tout pour 10 € par jeu (seul le récent 1404 est vendu 15 €), oui, ça me parle. Depuis le temps que je dis que les graphismes des jeux vidéo auraient dû s’arrêter en 1998, voilà que je tiens enfin une preuve irréfutable. I.