Vanilla, rappelle-toi...

<span style=background-color:#FFFF7F><span style=background-color:#FFFF7F><span style=background-color:#FFFF7F></span></span></span><br/><br/>Lors de l'épisode précédent, Blizzard avait demandé aux administrateurs de Nostalrius d'arrêter leurs conneries. Si ces quelques mots vous ont mis l'équivalent d'un ippon kumité dans le cerveau, permettez-moi d'être plus précis et de vous rappeler l'histoire en détail.

Les vaisseaux sans gains

Aujourd'hui, Ship of Heroes vient de rejoindre la liste des City of Titans et MMORPG super-héroïques qui envisagent tous de remplacer City of Heroes. Cette fois, les développeurs nous promettent un jeu proche de l'original, dans lequel la ville protégée par les joueurs... est un vaisseau qui se balade dans l'espace ? Afin de visiter des planètes ? La vache, qu'est-ce qu'ils mettent dans ce soda ?

Lord British perd les os

À l'occasion d'un événement sur les serveurs de Shroud of the Avatar, Lord British est apparu en personne. Au milieu d'une haie d'honneur dressée par des joueurs, le célèbre avatar de Richard Garriott s'est offert une petite visite chez un joueur à la tête d'une taverne pour lui offrir... son propre squelette. Non, inutile d'imaginer une scène horrible durant laquelle British se serait disloqué pour donner ses os avant de partir en rampant. Toujours est-il que le propriétaire des lieux dispose maintenant d'une attraction qui devrait attirer un paquet de monde.

La Brass coulée

<span style=background-color:#FFFF7F><span style=background-color:#FFFF7F><span style=background-color:#FFFF7F><span style=background-color:#FFFF7F></span></span></span></span><br/><br/>​<em>Starfall</em>, la nouvelle extension de <em>Rift</em>, est sortie. Enfin, sortie est un bien grand mot puisque le résultat s'avère aussi catastrophique que les prochaines présidentielles, avec des trous béants dans l'intelligence artificielle, des objectifs impossibles à atteindre et des bugs en pagaille.

Bienvenue à Cheatland

Bannir les tricheurs, c'est une chose, mais pourquoi s'attaquer aux consommateurs, quand le revendeur a pignon sur rue ? C'est à cette question que le parlement sud-coréen tente de répondre, grâce à l’amendement d'une loi qui va cibler les concepteurs d'aimbots et autres wallhacks. En effet, les studios sud-coréens dont les jeux sont victimes de cheats développés sur leur territoire recevront prochainement l'appui du gouvernement qui inculpera directement les petits saligauds, en leur promettant jusqu'à cinq années de prison, 40 000 dollars d'amende et un stage d'une semaine chez Kim Jong-Un.

À trop vouloir s'impliquer

Comme vous le savez peut-être déjà, ArcheAge vient de lancer des serveurs Fresh Start dont le but est de faire recommencer les joueurs comme au premier jour. Bien sûr, l'idée que tout le monde reparte sur un pied d'égalité a du bon, mais nombreux sont ceux qui craignent de voir la boutique du titre ruiner toute forme de compétitivité à coups de potions d'XP et de ressources obtenues à la force de la carte bleue.

Télex online

À l'approche de l'hiver, les développeurs migrent vers des studios plus hospitaliers. Ainsi, des anciens de Cryptic viennent d'ouvrir Cold Iron pour créer un jeu d'action sur consoles et PC, tandis que des anciens de Blizzard, Riot Games et BioWare annoncent <em>Dauntless</em>, un RPG-coop-free-to-play-promis-j'arrête.<br/>

Télex online

Mark «&nbsp;j'ai tué Red 5 Studios&nbsp;» Kern vient de renommer <em>Ember</em>, son prochain titre, en <em>Em-8er</em>. Mieux encore, un développeur de Nostalrius vient d'être embauché sur le projet, ce qui lui évitera certainement d'expliquer à un juge ce qu'est un elfe de la nuit.

Télex online

D'abord mort puis ressuscité, avant de re-mourir pour être re-ressuscité, <em>Hellgate&nbsp;: London </em>serait finalement contrôlé par un studio qui souhaite le relancer. Et comme si toutes ces profanations ne suffisaient pas, d'autres développeurs bossent sur <em>Hellrift</em>, un remake recréé de toutes pièces. Enfin, un re-remake, quoi.<br/>

Télex online

ArtCraft vient d'annoncer que les packs de précommande 2016 pour <em>Crowfall</em> seront bientôt retirés de la vente et remplacés par la version 2017, «<em>&nbsp;légèrement moins bien</em>&nbsp;». Ah, et le studio annonce que l'opération sera réitérée chaque année, ce qui nous fait espérer une version «&nbsp;1.0 #YOLO&nbsp;» pour les calendes grecques.<br/>

351 Acheter
La version papier
Sortie en kiosque
le 17 décembre 2016
Ancien numéro
Par La Rédaction | le 8 décembre 2016

Canard PC 351 : Chaud sapin !

Édito

« Ouais allô, c’est Couly. (voix caverneuse)
Couly ? Ça va ?
– Ça va bien, p’tit gars. C’était pour te dire là, en fait ça fait deux jours que je glande, enfin je bricole quoi, mais je voulais savoir, il reste des trucs à faire pour le mag’ ?
– Attends, je regarde… Il reste… Il reste la rubrique de Grand Maître B. là, les Conseils juridiques et le Coin du jeu d’Ivan. Après c’est bon, tout est illustré.
– Ah OK d’accord, bon ben GMB je te l’envoie demain et puis Ivan je le fais quand je le recevrai, ça te va ?
– Aucun problème, on boucle jeudi donc c’est bon.
– Mais sinon c’est vraiment pas mal de rien faire. Là j’étais en train de bricoler une vieille pédale de guitare, c’est bien ça repose.
(bruits de mastication) Tu sais tu devrais faire ton édito là-dessus, sur le plaisir de ne rien faire. Ce serait bien pour les fêtes de fin d’année. »

Ça aurait été bien, Didier. J’aurais bien aimé, même. Parler de farniente, de ces longues soirées d’hiver passées au coin du feu à caresser un gros chat laineux. Mais il n’y a pas de repos pour les braves et encore moins pour l’équipe de Canard PC. En tout cas, pas cette année. À l’heure où vous tiendrez ce numéro dans vos petites mimines musclées, la mise en ligne du nouveau site web de Canard PC (www.canardpc.com) aura débuté. Vous y trouverez dans un premier temps deux numéros gratuits et accessibles à tous. Au fil des jours et des semaines, les fonctionnalités premium essentielles (accès à tous les numéros en avant-première) et secondaires (achievements) viendront s’y ajouter. Si vous êtes abonné au magazine papier, ou que vous avez acheté un abonnement numérique durant notre Kickstarter, vous n’avez rien de plus à faire. Dès que la section premium du site sera activée, vous pourrez y avoir accès immédiatement en utilisant vos identifiants habituels. Si vous n’êtes pas encore abonné à Canard PC, vous pouvez dès aujourd’hui vous abonner au magazine papier (ce qui vous donnera automatiquement accès à tout le contenu premium du site web dès qu’il sera disponible) sur boutique.pressenonstop.com, ou bien attendre l’ouverture définitive de la partie réservée aux abonnés et acheter, pour 40 euros seulement, un an d’accès à tous les articles de Canard PC en version numérique. En attendant, jouez bien et passez de bonnes fêtes !

A la Une

Test

Steep

Fous ta cagoule

Test

Planet Coaster

Manèges éternels

C’est l’hiver, il fait gris et froid ? Le traditionnel génocide de conifères vous colle le bourdon ? Vous venez de payer vos impôts locaux et ça vous donne envie de vous préparer une petite infusion de ciguë ? Vous êtes au bon endroit. Ici, on va vous tartiner le visage de bonne humeur, vous gaver de jovialité comme des oies rigolardes jusqu’à ce que vous explosiez dans une gerbe de confettis colorés. Bienvenue dans le monde chatoyant de Planet Coaster.

Test

Steep

Fous ta cagoule

En tant que skieur et surfeur accompli (troisième étoile reçue avec les félicitations du jury de la Clusaz en 1988), c'est à moi que revient l'honneur de tester Steep. Orfèvre du chasse-neige, frapadingue de la piste verte, capable de prendre le tire-fesse sans même tenir la perche avec les mains, je compte appliquer mes solides connaissances en matière de sports extrêmes pour émettre un avis de spécialiste sur le nouveau jeu de montagne d'Ubisoft.

Test

The Last Guardian

Bourgeois-poème

 


Quelle quinzaine pour la console, mes amis ! Après Final Fantasy XV, c'est au tour de The Last Guardian, l'autre arlésienne attendue pendant près d'une décennie, de montrer le bout de son museau. Alors que le développement du titre de Square Enix s'achève dans un impressionnant naufrage, on peut légitimement se demander si Fumito Ueda et son équipe ont réussi à transformer l'essai après avoir cristallisé autant d'espoirs.

 

Test

Final Fantasy XV

Tout ça pour ça

Je ne sais pas par où commencer. Par le développement chaotique de ce Final Fantasy XV(1), étalé sur une décennie et plusieurs générations de consoles, allant de reboots en restructurations d'équipe ? Ou bien plutôt par la manière dont, comme beaucoup, je me suis fait berner par une version preview particulièrement alléchante (Canard PC n°348) ? Ou alors par l'incroyable consensus de la quasi-totalité de la presse qui lui colle des 8 et des 9 en invoquant tout de même une liste de défauts longue comme le bras ? Je ne sais pas par où commencer, mais je sais déjà où cela va finir.

1 : À un point tel qu'il possède sa propre page Wikipédia : cpc.cx/ChantierFFXV

Test

Planet Coaster

Manèges éternels

C’est l’hiver, il fait gris et froid ? Le traditionnel génocide de conifères vous colle le bourdon ? Vous venez de payer vos impôts locaux et ça vous donne envie de vous préparer une petite infusion de ciguë ? Vous êtes au bon endroit. Ici, on va vous tartiner le visage de bonne humeur, vous gaver de jovialité comme des oies rigolardes jusqu’à ce que vous explosiez dans une gerbe de confettis colorés. Bienvenue dans le monde chatoyant de Planet Coaster.

Test

Steep

Fous ta cagoule

Test

Steep

Fous ta cagoule

En tant que skieur et surfeur accompli (troisième étoile reçue avec les félicitations du jury de la Clusaz en 1988), c'est à moi que revient l'honneur de tester Steep. Orfèvre du chasse-neige, frapadingue de la piste verte, capable de prendre le tire-fesse sans même tenir la perche avec les mains, je compte appliquer mes solides connaissances en matière de sports extrêmes pour émettre un avis de spécialiste sur le nouveau jeu de montagne d'Ubisoft.

Test

The Last Guardian

Bourgeois-poème

 


Quelle quinzaine pour la console, mes amis ! Après Final Fantasy XV, c'est au tour de The Last Guardian, l'autre arlésienne attendue pendant près d'une décennie, de montrer le bout de son museau. Alors que le développement du titre de Square Enix s'achève dans un impressionnant naufrage, on peut légitimement se demander si Fumito Ueda et son équipe ont réussi à transformer l'essai après avoir cristallisé autant d'espoirs.

 

Test

Final Fantasy XV

Tout ça pour ça

Je ne sais pas par où commencer. Par le développement chaotique de ce Final Fantasy XV(1), étalé sur une décennie et plusieurs générations de consoles, allant de reboots en restructurations d'équipe ? Ou bien plutôt par la manière dont, comme beaucoup, je me suis fait berner par une version preview particulièrement alléchante (Canard PC n°348) ? Ou alors par l'incroyable consensus de la quasi-totalité de la presse qui lui colle des 8 et des 9 en invoquant tout de même une liste de défauts longue comme le bras ? Je ne sais pas par où commencer, mais je sais déjà où cela va finir.

1 : À un point tel qu'il possède sa propre page Wikipédia : cpc.cx/ChantierFFXV