366 Acheter
La version papier
Sortie en kiosque
le 15 septembre 2017
Ancien numéro
Par L-F. Sébum | le 31 août 2017

Canard PC 366 : Game of Clones

Édito

La nouvelle vient de tomber à grand fracas sur le téléscripteur de la rédaction (il faut dire que nous avons le seul téléscripteur au monde qui n'utilise pas des feuilles A4 mais des tablettes en marbre massif, ce qui est classieux mais un peu bruyant) : NRJ12 va lancer à la rentrée un nouveau programme de télé-réalité. La chaîne, déjà bien connue pour ses émissions « Les Incroyables Aventures de Nabilla », « Tellement vrai », « Les 100 Stars les plus sexy », et « Influences de la pensée de Wittgenstein sur la conception postmoderne de la géopolitique », va désormais diffuser l'adaptation de « Game of Clones », une reality TV anglaise. Voilà qui est très bien, êtes-vous en train de vous dire, mais pourquoi en parler dans un magazine de jeu vidéo ? Eh bien, déjà parce que vous êtes en train de lire un éditorial, que je suis donc un éditorialiste, et que le devoir sacré de l'éditorialiste est de parler de tout ce qui lui passe par la tête, ce n'est pas Christophe Barbier qui vous dira le contraire. Ensuite parce que cette émission est très particulière : le candidat (ou la candidate) commence l'émission devant un éditeur de personnage semblable à ceux qu'on trouve dans les jeux de rôle, qu'il ou elle utilise pour modéliser son ou sa partenaire idéal(e) en modifiant la corpulence, les traits, les cheveux et les vêtements de la silhouette virtuelle. Les producteurs de l'émission se chargent alors de caster huit sosies, bien réels ceux-là, de ce personnage idéal. Puis le candidat est jeté au milieu de ces huit clones, parmi lesquels il devra trouver l'élu(e) de son cœur, comme dans « The Bachelor ». Bien sûr, on pourrait comme de coutume tonner contre le dernier excès de la télé-réalité. C'est ce que ferait un éditorialiste moins ambitieux. Au lieu de ça, amis lecteurs, amies lectrices, je vais vous encourager à y aller. Dès que les castings commencent, inscrivez-vous à cette émission, en masse. Et une fois devant l'éditeur de personnage, lâchez-vous, créez des monstres, comme aux plus belles heures d'Oblivion. Ainsi, un jour prochain, la France aura droit à un « Loft Story » peuplé d'hydrocéphales chauves à la peau bleue, et le monde sera un peu plus beau.

A la Une

A venir

South Park : L'Annale du destin

Captain Americaca

La petite histoire raconte qu'au départ, le nouveau jeu de rôle South Park devait s'appeler The Butthole of Time (que l'on pourrait traduire grossièrement par « Le trou du cul du temps »). Mais des gens bien intentionnés du côté du service distribution d'Ubisoft ont expliqué à Matt Stone et Trey Parker, les deux créateurs de la série et principaux auteurs du jeu, que peut-être la grande distribution éprouverait-elle des difficultés à mettre en rayon des jaquettes frappées du mot butthole. C'est ainsi que naquit le titre anglais et son élégante dissimulation de l'anus horribilis : The Fractured but Whole.

Test

XCOM 2 : War of the Chosen

Élus, produits de l'année

Bricoler des flingues, jouer à la poupée avec la collection « motifs camo et accessoires paramilitaires » 2016-2017 du catalogue La Déroute, nouer des amitiés profondes et viriles, mais toujours dans le strict respect de la bienséance divine, avec des frères d’armes et faire sauter le caisson de ces salopards d’étrangers qui gangrènent et noyautent la société jusque dans les plus hautes sphères du pouvoir. Ce pourrait être le programme de l’alt-right américaine dès que le niveau d’eau aura baissé au Texas, mais non : c’est celui du type qui, pour tester l’extension War of the Chosen, relance une campagne de XCOM 2.

Rétro

King of Dragon Pass

L'épopée fantastique

Aujourd'hui, je suis soucieux. Déjà, une gamine a aperçu dans une ruelle l'ombre d'un énorme oiseau. Impossible de savoir si c'est un bon ou un mauvais présage. Dans le doute, il a fallu annuler le raid que nous avions prévu contre les hommes-canards. En plus, la récolte s'annonce désastreuse – les mages n'ont pas réussi leurs rituels, et nos ventres seront vides lorsque viendra la saison du feu. Enfin, les éclaireurs envoyés au Nord ne sont pas rentrés.
Nous aurions dû sacrifier un taureau à Vinga.

Test

Sonic Mania

L'élégance du hérisson

Pfiouuuuuu, on n'y croyait plus. Ou plutôt, pour être franc, je n'y croyais plus. Après des années à souffrir du Sonic cycle (voir encadré), à encaisser blagues, quolibets, injures et claques dans la tronche, un véritable Sonic 2D sort. Oublions l'abominable Sonic 4 et la dizaine d'autres déchets fumants développés par Sega, le roi est de retour.

A venir

South Park : L'Annale du destin

Captain Americaca

La petite histoire raconte qu'au départ, le nouveau jeu de rôle South Park devait s'appeler The Butthole of Time (que l'on pourrait traduire grossièrement par « Le trou du cul du temps »). Mais des gens bien intentionnés du côté du service distribution d'Ubisoft ont expliqué à Matt Stone et Trey Parker, les deux créateurs de la série et principaux auteurs du jeu, que peut-être la grande distribution éprouverait-elle des difficultés à mettre en rayon des jaquettes frappées du mot butthole. C'est ainsi que naquit le titre anglais et son élégante dissimulation de l'anus horribilis : The Fractured but Whole.

Test

XCOM 2 : War of the Chosen

Élus, produits de l'année

Bricoler des flingues, jouer à la poupée avec la collection « motifs camo et accessoires paramilitaires » 2016-2017 du catalogue La Déroute, nouer des amitiés profondes et viriles, mais toujours dans le strict respect de la bienséance divine, avec des frères d’armes et faire sauter le caisson de ces salopards d’étrangers qui gangrènent et noyautent la société jusque dans les plus hautes sphères du pouvoir. Ce pourrait être le programme de l’alt-right américaine dès que le niveau d’eau aura baissé au Texas, mais non : c’est celui du type qui, pour tester l’extension War of the Chosen, relance une campagne de XCOM 2.

Rétro

King of Dragon Pass

L'épopée fantastique

Aujourd'hui, je suis soucieux. Déjà, une gamine a aperçu dans une ruelle l'ombre d'un énorme oiseau. Impossible de savoir si c'est un bon ou un mauvais présage. Dans le doute, il a fallu annuler le raid que nous avions prévu contre les hommes-canards. En plus, la récolte s'annonce désastreuse – les mages n'ont pas réussi leurs rituels, et nos ventres seront vides lorsque viendra la saison du feu. Enfin, les éclaireurs envoyés au Nord ne sont pas rentrés.
Nous aurions dû sacrifier un taureau à Vinga.

Test

Sonic Mania

L'élégance du hérisson

Pfiouuuuuu, on n'y croyait plus. Ou plutôt, pour être franc, je n'y croyais plus. Après des années à souffrir du Sonic cycle (voir encadré), à encaisser blagues, quolibets, injures et claques dans la tronche, un véritable Sonic 2D sort. Oublions l'abominable Sonic 4 et la dizaine d'autres déchets fumants développés par Sega, le roi est de retour.