374 Acheter
La version papier
Sortie en kiosque
le 1 février 2018
Ancien numéro
Par L-F. Sébum | le 18 janvier 2018

Canard PC 374 : Édito

Édito

Oh, comme il beau ce numéro de Canard PC ! Et encore, vous n'avez rien vu. Comme on dit, il ne faut pas juger un livre à sa couv… euh, si, en fait, celui-là, vous pouvez le juger sur sa couverture. L'extérieur est magnifique, l'intérieur l'est tout autant, et rempli de nouveautés. Parmi les rubriques inédites, que nous vous laisserons le plaisir de découvrir, beaucoup d'idées idiotes qui nous traînaient dans la tête depuis longtemps... Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se passerait si un rédacteur de Canard PC fan de simulation militaire était obligé de jouer à un jeu japonais kawaii (ou l'inverse) et devait vous faire part de son expérience ? Ou si on arrêtait, l'espace d'une page, de rechercher les meilleures sorties de la quinzaine pour s'intéresser aux abominations qui traînent dans les bas-fonds de Steam ? Vous trouverez la réponse à toutes ces questions, et à bien d'autres, dans les nouvelles rubriques de ce Canard PC édition 2018. Mais peut-être avez-vous aussi remarqué, en bas à droite de cette jolie couverture, un autre changement : pour la première fois depuis mars 2015, le prix du magazine a augmenté de quelques dizaines de centimes. Le but n'est ni de remplacer les Porsche qui encombrent notre parking ni de mettre en place un fonds d'aide psychologique pour aider Kahn Lusth à survivre à sa visite bimensuelle des poubelles de Steam. Il s'agit d'une nécessité : du papier à la distribution, toutes nos charges ont augmenté au cours des trois dernières années, et il était impossible pour nous de continuer à ne pas les répercuter sur le prix de vente. Nous sommes toutefois bien conscients de la dépense que représente l'achat de ce magazine pour certains et certaines d'entre vous, et nous vous rappelons que Canard PC est également disponible par abonnement papier + web (85 euros par an) ou web seul (39 euros par an, soit 3,50 euros par mois). En vous remerciant à nouveau de votre fidélité, nous vous souhaitons de prendre beaucoup de plaisir à la lecture de cette nouvelle formule.

A la Une

Dossier

Le crunch

Symbole de l’immaturité de l’industrie du jeu vidéo et cause de son incapacité à grandir

En chantier

Escape from Tarkov

Bons baisers de Russie

Début janvier, j'ai installé Escape from Tarkov. Puis je me suis connecté au serveur Mumble de Canard PC, sur le canal dédié au jeu, pour y trouver d'autres joueurs. Ils étaient déjà une dizaine à préparer leurs raids et à s'échanger infos et astuces. J'ai entendu une phrase qui ressemblait à peu près à ça : « Dites les copains, j'ai acheté un fusil TZO-206 N variante 4 en canon scié avec balle chemisée métal et un chargeur XT-39 pour du 5,56, vous croyez que je peux monter un tire-bouchon kP-23 Tatziki sur la crosse inverse de l'optique Zubglog 32M ? » C'est à ce moment que j'ai compris qu'Escape from Tarkov n'allait pas être un petit jeu de tir relaxant.

Figure implosée

Doki Doki Literature Club

De l'eau de rose dans mon vin

Parfois, les cruels rédacteurs de Canard PC obligent l’un ou l’une des leurs à jouer à un jeu qui ne l’intéresse absolument pas. La malheureuse victime vous fait part de ses impressions dans cette nouvelle rubrique, « Figure implosée ».

Test

Subnautica

La palme d’or

Rares sont les jeux qui parviennent à exploiter avec succès le thème de la plongée sous-marine. Encore plus rares sont ceux qui, comme Subnautica, m’ont fait me sentir, avec un plaisir égal, successivement dans la peau de Robinson Crusoé, de Brady Barr et de Valérie Damidot.

Dossier

Le crunch

Symbole de l’immaturité de l’industrie du jeu vidéo et cause de son incapacité à grandir

Parmi les termes propres à l’industrie des jeux vidéo, le crunch fait figure de symbole. Ce n’est pas pour rien que nous avons intitulé « Crunch Investigation » cette série d’articles consacrée aux conditions de travail dans les studios. En dehors de la blague – évidemment excellente – et de la référence à l’émission d’Élise Lucet, le crunch est une sorte de face visible de la Lune, une partie émergée de l’iceberg du travail dans la production de jeux vidéo. Le symbole et la cause de son immaturité aussi. Par Kalabes et Netsalash

Retrouvez la liste de tous les articles de Mediapart et Canard PC ici : Crunch Investigation

 

En chantier

Escape from Tarkov

Bons baisers de Russie

Début janvier, j'ai installé Escape from Tarkov. Puis je me suis connecté au serveur Mumble de Canard PC, sur le canal dédié au jeu, pour y trouver d'autres joueurs. Ils étaient déjà une dizaine à préparer leurs raids et à s'échanger infos et astuces. J'ai entendu une phrase qui ressemblait à peu près à ça : « Dites les copains, j'ai acheté un fusil TZO-206 N variante 4 en canon scié avec balle chemisée métal et un chargeur XT-39 pour du 5,56, vous croyez que je peux monter un tire-bouchon kP-23 Tatziki sur la crosse inverse de l'optique Zubglog 32M ? » C'est à ce moment que j'ai compris qu'Escape from Tarkov n'allait pas être un petit jeu de tir relaxant.

Figure implosée

Doki Doki Literature Club

De l'eau de rose dans mon vin

Parfois, les cruels rédacteurs de Canard PC obligent l’un ou l’une des leurs à jouer à un jeu qui ne l’intéresse absolument pas. La malheureuse victime vous fait part de ses impressions dans cette nouvelle rubrique, « Figure implosée ».

Test

Subnautica

La palme d’or

Rares sont les jeux qui parviennent à exploiter avec succès le thème de la plongée sous-marine. Encore plus rares sont ceux qui, comme Subnautica, m’ont fait me sentir, avec un plaisir égal, successivement dans la peau de Robinson Crusoé, de Brady Barr et de Valérie Damidot.

Dossier

Le crunch

Symbole de l’immaturité de l’industrie du jeu vidéo et cause de son incapacité à grandir

Dossier

Le crunch

Symbole de l’immaturité de l’industrie du jeu vidéo et cause de son incapacité à grandir

Parmi les termes propres à l’industrie des jeux vidéo, le crunch fait figure de symbole. Ce n’est pas pour rien que nous avons intitulé « Crunch Investigation » cette série d’articles consacrée aux conditions de travail dans les studios. En dehors de la blague – évidemment excellente – et de la référence à l’émission d’Élise Lucet, le crunch est une sorte de face visible de la Lune, une partie émergée de l’iceberg du travail dans la production de jeux vidéo. Le symbole et la cause de son immaturité aussi. Par Kalabes et Netsalash

Retrouvez la liste de tous les articles de Mediapart et Canard PC ici : Crunch Investigation