389 Acheter
La version papier
Sortie en kiosque
le 1 décembre 2018
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 20 novembre 2018

Canard PC 389 : Édito

Édito

Pour fêter ce numéro de décembre, qui correspond aux 15 ans de Canard PC, on s'est fait livrer un gros gâteau décoré de quinze petits lapins en sucre. Mais comme décembre marque aussi les six mois de la formule mensuelle de Canard PC, on a voulu découper le gâteau en six. Sauf que voilà, quinze n'est pas divisible par six, tout le monde n'avait pas de lapin en sucre et les gens se sont battus pour avoir les meilleures parts. Il faut les comprendre aussi, ils sont tendus, on a beaucoup bossé ces derniers mois. Depuis qu'on ne court plus de bouclage en bouclage tous les quinze jours, on s'est mis en tête de réaliser tous ces projets qu'on n'arrivait pas à réaliser faute de temps. Le hors-série des 15 ans qu'on vous avait promis bien sûr, mais aussi notre propre émission de télé. Oui, vous avez bien lu. Dès la première semaine de décembre, vous pourrez retrouver notre talk-show mensuel sur la webTV Twitch de O'Gaming, puis sur notre chaîne YouTube. Rien que ça. Mais tout n'est pas rose pour autant. Travailler dans un mensuel a changé les habitudes et nous a salement décalés. Là par exemple, nous écrivons des blagues de Noël alors que le Cargo, l'hôtel d'entreprises où est installée la rédac, est encore décoré aux couleurs d'Halloween (« ils ont mis des petits cercueils aux murs, c'est en hommage aux start-up qui ont coulé ? », demande Dandu, le rédac' chef de Canard PC Hardware). Pour certains membres de l'équipe, déjà sujets en temps normal à une certaine confusion, c'est encore pire. Par exemple Couly, qui nous téléphone régulièrement. « On fait le numéro de Noël là, t'es sûr ? Mais c'est n'importe quoi. D'ailleurs tu sais quoi ? Noël c'est une invention d'Hitler. Comme la fête des Mères qui est une invention de Pétain. Et Pâques ? Pâques c'est Genghis Khan. Il ne cachait pas des œufs dans son jardin mais les têtes coupées de ses ennemis. » Oui, Canard PC a un avenir brillant, mais on n'a pas des métiers faciles. En attendant, avant de vous retrouver l'année prochaine dans le numéro du 1er janvier, nous vous souhaitons de bonnes fêtes à toutes et à tous !

A la Une

Test

Rimworld

Le meilleur naufrage du jeu vidéo

Test

Red Dead Redemption 2

Légende du voyage

Au commencement était GTA IV. Et Rockstar dit : « Tes contrôles seront lourds, ton système de visée hasardeux et tu conduiras tes véhicules dans la douleur. » Et le peuple fut malheureux. Rockstar fit alors descendre Red Dead Redemption et GTA V sur la Terre, et les gens y jouèrent, car ces jeux étaient simples et drôles et maniables. Mais Rockstar n’était pas satisfait. Il vit que cela n’était pas bon. Du haut des cieux, sa voix résonna : « Voici que je vous livre Red Dead Redemption II et sa maniabilité atroce. Prenez et mangez-en tous, car de toute façon, vous n’aurez rien d’autre. » Et le peuple mangea. (Ezéchiel 4, 15-22)

Test

Hitman 2

Sain et chauve

Les enfants leucémiques n'ont aucun héros à qui s'identifier. À la limite, il y aurait bien Dark Vador, mais on ne le voit pas souvent sans son casque. Non, il faut le reconnaître, Hitman est l'un des seuls jeux à leur donner un exemple à suivre. C'est d'abord pour cette raison que nous attendions de pied ferme une suite au Hitman de 2016 : pour apporter à nouveau un peu de bonheur aux enfants chauves. Merci, Agent 47.

Test

Rimworld

Le meilleur naufrage du jeu vidéo

Faut-il encore vraiment parler de Rimworld ? Disponible sur Steam en accès anticipé depuis plusieurs années, encensé aussi bien par les joueurs que les journalistes, il s'est déjà fait sa place au panthéon du jeu vidéo. Je suis certain qu'une large majorité de lecteurs de Canard PC l'ont déjà acheté, labouré, retourné, et probablement moddé dans tous les sens. Alors pour la sortie de la version 1.0 du jeu, je me donne une mission : convaincre les trois ou quatre réticents qui ne l'auraient pas encore acheté de ne plus hésiter.

Test

Fallout 76

Déchet nucléaire

Voilà dix ans que Bethesda altère Fallout sans ménagement, comme s'il pétrissait un vulgaire bloc de glaise. Dix ans que je grince des dents à chaque modification brutale, dix ans qu'à chaque nouveau sacrilège, une seule pensée me permet de conserver la raison : « Inutile de le prendre pour toi, ce n'est pas personnel, tu sais ils pensent d'abord à leur jeu, pas à Izual de Canard PC. » Une conviction qui a volé en éclats lorsque j'ai appris que le nouveau Fallout porterait le numéro de mon département natal, le 76. Cette fois, c'est personnel.

Test

Red Dead Redemption 2

Légende du voyage

Au commencement était GTA IV. Et Rockstar dit : « Tes contrôles seront lourds, ton système de visée hasardeux et tu conduiras tes véhicules dans la douleur. » Et le peuple fut malheureux. Rockstar fit alors descendre Red Dead Redemption et GTA V sur la Terre, et les gens y jouèrent, car ces jeux étaient simples et drôles et maniables. Mais Rockstar n’était pas satisfait. Il vit que cela n’était pas bon. Du haut des cieux, sa voix résonna : « Voici que je vous livre Red Dead Redemption II et sa maniabilité atroce. Prenez et mangez-en tous, car de toute façon, vous n’aurez rien d’autre. » Et le peuple mangea. (Ezéchiel 4, 15-22)

Test

Hitman 2

Sain et chauve

Les enfants leucémiques n'ont aucun héros à qui s'identifier. À la limite, il y aurait bien Dark Vador, mais on ne le voit pas souvent sans son casque. Non, il faut le reconnaître, Hitman est l'un des seuls jeux à leur donner un exemple à suivre. C'est d'abord pour cette raison que nous attendions de pied ferme une suite au Hitman de 2016 : pour apporter à nouveau un peu de bonheur aux enfants chauves. Merci, Agent 47.

Test

Rimworld

Le meilleur naufrage du jeu vidéo

Test

Rimworld

Le meilleur naufrage du jeu vidéo

Faut-il encore vraiment parler de Rimworld ? Disponible sur Steam en accès anticipé depuis plusieurs années, encensé aussi bien par les joueurs que les journalistes, il s'est déjà fait sa place au panthéon du jeu vidéo. Je suis certain qu'une large majorité de lecteurs de Canard PC l'ont déjà acheté, labouré, retourné, et probablement moddé dans tous les sens. Alors pour la sortie de la version 1.0 du jeu, je me donne une mission : convaincre les trois ou quatre réticents qui ne l'auraient pas encore acheté de ne plus hésiter.

Test

Fallout 76

Déchet nucléaire

Voilà dix ans que Bethesda altère Fallout sans ménagement, comme s'il pétrissait un vulgaire bloc de glaise. Dix ans que je grince des dents à chaque modification brutale, dix ans qu'à chaque nouveau sacrilège, une seule pensée me permet de conserver la raison : « Inutile de le prendre pour toi, ce n'est pas personnel, tu sais ils pensent d'abord à leur jeu, pas à Izual de Canard PC. » Une conviction qui a volé en éclats lorsque j'ai appris que le nouveau Fallout porterait le numéro de mon département natal, le 76. Cette fois, c'est personnel.