405 Acheter
La version papier
Sortie en kiosque
le 1 avril 2020
Ancien numéro
Par Kahn Lusth | le 12 mars 2020

Canard PC 405 : Édito

Édito

Lorsque vous lirez ces quelques lignes, peut-être serez-vous enfermé dans votre domicile ou un abri de fortune, tentant de vous réchauffer en faisant brûler quelques billets de banque tandis que le COVID-19 aura muté en un horrible virus dévoreur de chair. On n'en sait rien, hein, mais lorsqu'on écrit un édito avec deux rédacteurs sur le carreau en moins de 24 heures – pour de soi-disant « petites fièvres pas bien méchantes, à demain » –, autant prendre les devants et envisager le pire, comme le ferait tout bon Noël Malware qui se respecte. C'est d'ailleurs ce qu'ont fait les organisateurs de l'E3 qui, malgré une date fixée à juin prochain, viennent de décider l'annulation pure et simple de leur événement. Naturellement, le « plus grand salon de jeu vidéo du monde » étant de plus en contesté, tant sur le fond que la forme, difficile de ne pas imaginer que cette décision constituera la dernière pelletée de terre qui sera jetée sur le cercueil de cette exposition. Mais, la nature ayant horreur du vide, à cause d'un soi-disant vertige, de nombreux acteurs de l'industrie comme Sony, Devolver ou Microsoft prennent d'ores et déjà les devants et annoncent que l'annulation de l'E3 sera compensée par des « options » qui seraient « à l'étude », laissant ainsi augurer la généralisation des conférences numériques, à l'image du Nintendo Direct. Et quand prendre l'avion pour voir un trailer à l'autre bout de la planète devient de plus en plus discutable, nul doute que ces déclarations résonnent comme une remise en question appréciable du fonctionnement de l'industrie vidéoludique.

A la Une

Dossier

Le paradis perdu du battle royale

Rencontre avec les pionniers du genre qui refusent encore de migrer vers PUBG

Tous les soirs, ils sont encore quelques dizaines à se parachuter au-dessus des plaines ensoleillées d’Altis, des forêts denses de Chernarus ou des eaux turquoise de l’atoll Wake. Voilà six ans qu’ils s’éclatent sur le mod Battle Royale d’Arma 3, celui qui a lancé la tendance la plus juteuse de la décennie. Un mod précurseur, génial, bancal et surtout tombé dans un oubli quasi complet, au grand dam de ses vétérans convaincus qu’il n’a rien à envier à PUBG ou Apex Legends. À raison.

Test

Doom Eternal

Monomythe

« Son humanité ne fait aucun doute. Il est de sexe masculin, de groupe sanguin AB positif. En tant que scientifique, je suis dans l'incapacité de partager l'opinion de mes collègues qui pensent qu'il s'agit d'un dieu, d'un ange exterminateur venu sauver l'humanité. Mais je ne peux pas non plus ignorer le moment de sa venue, ni la nature des ennemis qu'il combat. Ni que son existence ébranle mes certitudes. » – journal du docteur Elena Richardson, notes au sujet du Doom Slayer.

Test

The Longing

Le Beckett à l'air

Parfois, venu de nulle part, débarque un machin si génial qu'on se dit qu'après lui le jeu vidéo ne sera plus le même. Un titre qui repousse tellement les limites, qui redéfinit à tel point nos attentes, que tous ceux qui viendront ensuite nous sembleront des moulages en creux, des espaces négatifs où l'on ne verra que ce qui leur manque. Comment se satisfaire des dialogues d'un jeu de rôle ordinaire après Disco Elysium ? Comment apprécier un open world stérile et répétitif de 60 heures après un jeu dont le seul objectif est d'attendre 400 jours ?

Au coin du jeu

Les nouveaux avocats de Quantic Dream

Le 15 janvier 2018, Médiapart et Canard PC entamaient la publication d’une série d’articles portant sur les conditions de travail dans l’industrie du jeu vidéo. Deux ans après, les deux articles qui concernent le studio Quantic Dream font l’objet d’attaques en règle de la part de médias qui semblent plus intéressés par la communication dudit studio que par les faits ou témoignages publiés.

Dossier

Le paradis perdu du battle royale

Rencontre avec les pionniers du genre qui refusent encore de migrer vers PUBG

Tous les soirs, ils sont encore quelques dizaines à se parachuter au-dessus des plaines ensoleillées d’Altis, des forêts denses de Chernarus ou des eaux turquoise de l’atoll Wake. Voilà six ans qu’ils s’éclatent sur le mod Battle Royale d’Arma 3, celui qui a lancé la tendance la plus juteuse de la décennie. Un mod précurseur, génial, bancal et surtout tombé dans un oubli quasi complet, au grand dam de ses vétérans convaincus qu’il n’a rien à envier à PUBG ou Apex Legends. À raison.

Test

Doom Eternal

Monomythe

« Son humanité ne fait aucun doute. Il est de sexe masculin, de groupe sanguin AB positif. En tant que scientifique, je suis dans l'incapacité de partager l'opinion de mes collègues qui pensent qu'il s'agit d'un dieu, d'un ange exterminateur venu sauver l'humanité. Mais je ne peux pas non plus ignorer le moment de sa venue, ni la nature des ennemis qu'il combat. Ni que son existence ébranle mes certitudes. » – journal du docteur Elena Richardson, notes au sujet du Doom Slayer.

Test

The Longing

Le Beckett à l'air

Parfois, venu de nulle part, débarque un machin si génial qu'on se dit qu'après lui le jeu vidéo ne sera plus le même. Un titre qui repousse tellement les limites, qui redéfinit à tel point nos attentes, que tous ceux qui viendront ensuite nous sembleront des moulages en creux, des espaces négatifs où l'on ne verra que ce qui leur manque. Comment se satisfaire des dialogues d'un jeu de rôle ordinaire après Disco Elysium ? Comment apprécier un open world stérile et répétitif de 60 heures après un jeu dont le seul objectif est d'attendre 400 jours ?

Au coin du jeu

Les nouveaux avocats de Quantic Dream

Le 15 janvier 2018, Médiapart et Canard PC entamaient la publication d’une série d’articles portant sur les conditions de travail dans l’industrie du jeu vidéo. Deux ans après, les deux articles qui concernent le studio Quantic Dream font l’objet d’attaques en règle de la part de médias qui semblent plus intéressés par la communication dudit studio que par les faits ou témoignages publiés.