415 Acheter
La version papier
Sortie en kiosque
le 29 janvier 2021
Ancien numéro
Par Kahn Lusth | le 14 janvier 2021

Canard PC 415 : Édito

Édito

Révélé lors du dernier CES, le « Project Hazel » n'a pas manqué d’interpeller. Fabriqué par Razer, ce masque filtrant de type « N95 » se veut bien plus efficace que la plupart des machins en tissu que vous pouvez acheter çà et là, en créant tout d'abord une frontière hermétique entre le dispositif et votre visage. Et comment peut-on respirer, avec un machin sur le nez qui ne laisse rien passer ? Avec une ventilation qui offre un flux d'air permanent, associée à une fonction « d'auto-stérilisation » et des filtres remplaçables qui se chargeront de garder le vilain petit Covid à l'écart de vos bronches. Mais s'il est possible de porter cette chose sans finir bleu et suffocant, comment être entendu pour autant ? Tout simplement grâce à la technologie « Voicemap » embarquée par le masque, qui consisterait en un amplificateur vocal intégré, chargé de faire entendre autre chose à nos interlocuteurs qu'un vague « MFFFFMFFF MFFFMFFFMFFF ! ». Enfin, puisqu'il s'agit d'un produit Razer, ce masque s'accompagnera bien sûr d'une tripotée de LED personnalisables et ne faites pas mine d'être étonné. Poisson d'avril en avance ? News du futur ? Pas du tout, puisque le masque sera commercialisé « prochainement », sans doute aux alentours de mars 2020-X2 Turbo Revenge.

A la Une

Test

Hitman 3

La trilogie du « ça me dit »

Test

Hitman 3

La trilogie du « ça me dit »

Quoi ? Encore le chauve qui assassine ? Qu’on se comprenne bien, je suis euphorique, parce que Hitman et Hitman 2 étaient des bacs à sable fabuleux. Mais c’est vrai qu’il faut du culot pour sortir l’agent 47 de la poubelle jaune tous les deux ans pour le recycler tel quel. Faites au moins semblant de changer un truc, je ne sais pas moi, collez-lui une perruque déjà, merde.

Je vis des hauts et des bas

Le manifeste du jeu d'exploration

Cet article ne parle pas de Zelda : Breath of the Wild, de Skyrim, de Fallout, de Xenoblade Chronicles X, de Grand Theft Auto, de Red Dead Redemption, de Cyberpunk 2077, de The Longing, d'Assassin's Creed ou de Far Cry. Cet article parle des vrais jeux d'exploration : Subnautica, Outer Wilds, Dark Souls, Ancestors et Minecraft. Désolé.

Test

Amazing Cultivation Simulator

Qi a le droit

Amazing Cultivation Simulator est trompeur. Avec un titre pareil, je m'attendais à un jeu de fermier. On peut certes planter du maïs (et un paquet d'autres choses) dans cet étrange jeu made in China, mais il est autrement ambitieux : il s'agit en fait d'un Rimworld où l'on gère une secte d'illuminés en pleine ascension spirituelle. Et c'est étonnant.

A venir

Back 4 Blood

Retour au Source

Voilà treize ans que Left 4 Dead a révolutionné le jeu de zombies grâce à son mélange de coop’ accessible, de fusillades intenses et de décors disparates. Depuis, on a eu tout un lot d’imitations pétées et de shooters bourrins, à peine de quoi patienter jusqu’au seul clone qu’on attendait vraiment, celui développé par les créateurs de... Left 4 Dead.

Test

Hitman 3

La trilogie du « ça me dit »

Test

Hitman 3

La trilogie du « ça me dit »

Quoi ? Encore le chauve qui assassine ? Qu’on se comprenne bien, je suis euphorique, parce que Hitman et Hitman 2 étaient des bacs à sable fabuleux. Mais c’est vrai qu’il faut du culot pour sortir l’agent 47 de la poubelle jaune tous les deux ans pour le recycler tel quel. Faites au moins semblant de changer un truc, je ne sais pas moi, collez-lui une perruque déjà, merde.

Je vis des hauts et des bas

Le manifeste du jeu d'exploration

Cet article ne parle pas de Zelda : Breath of the Wild, de Skyrim, de Fallout, de Xenoblade Chronicles X, de Grand Theft Auto, de Red Dead Redemption, de Cyberpunk 2077, de The Longing, d'Assassin's Creed ou de Far Cry. Cet article parle des vrais jeux d'exploration : Subnautica, Outer Wilds, Dark Souls, Ancestors et Minecraft. Désolé.

Test

Amazing Cultivation Simulator

Qi a le droit

Amazing Cultivation Simulator est trompeur. Avec un titre pareil, je m'attendais à un jeu de fermier. On peut certes planter du maïs (et un paquet d'autres choses) dans cet étrange jeu made in China, mais il est autrement ambitieux : il s'agit en fait d'un Rimworld où l'on gère une secte d'illuminés en pleine ascension spirituelle. Et c'est étonnant.

A venir

Back 4 Blood

Retour au Source

Voilà treize ans que Left 4 Dead a révolutionné le jeu de zombies grâce à son mélange de coop’ accessible, de fusillades intenses et de décors disparates. Depuis, on a eu tout un lot d’imitations pétées et de shooters bourrins, à peine de quoi patienter jusqu’au seul clone qu’on attendait vraiment, celui développé par les créateurs de... Left 4 Dead.