Canard PC n°364, numéro double de l'été

Dossier
Contenu Gratuit
Article en accès libre

Canard PC n°364, numéro double de l'été

Un numéro royal(e)

« Quelle question stupide, bien sûr que je les aime autant l'un que l'autre ! » Voilà ce que répond toute bonne mère quand on lui demande qui elle préfère de Nadège, sa surdouée multi-instrumentiste, ou de Rodolphe, qui à douze ans passés peine encore à compter sur ses doigts. Pour nous rédacteurs, c'est un peu la même chose. Bien sûr qu'on aime tous les numéros de Canard PC. Chacun est le fruit d'un travail méticuleux et zélé, que dis-je, d'un véritable acte d'amour. Mais tout de même, il y en a certains dont on est un peu plus fiers que d'autres. Et Canard PC 364, notre dernier né, en fait partie.

Déjà, comme tout bon numéro d'été, il est bien bâti, en bonne santé, avec de grosses joues roses. 132 pages, rien que ça, l'occasion de faire un tour complet des sorties de ce début d’été, de Cryptark à l'extension Morrowind pour The Elder Scrolls Online. L'occasion également de vous parler de ce qui sortira au cours des prochains moins : pendant que Guy Moquette couchait sur le papier tous les espoirs qu'il place en XCOM 2: War of the Chosen, Izual a coincé les développeurs de Pillars of Eternity 2: Deadfire pour leur poser quelques questions, par exemple : « pourquoi un jeu aussi prometteur a-t-il un sous-titre aussi moisi ? » On y évoque également les derniers DLC de Darkest Dungeon et Diablo 3, ces deux goths qui font rien qu'aller fumer des cigarettes derrière l'église avec Kahn Lusth en écoutant de la musique triste. Et puis, vous l'avez vu sur la couverture, on consacre un gros dossier aux jeux PvP à la Battle Royale. Des titres les plus connus aux curiosités les plus obscures, vous saurez tout sur un genre qui, parti de mods Minecraft pour arriver à PlayerUnknown's Battlegrounds, truste désormais les classements des jeux les plus joués.

Juillet, je t'aime. Si on l'aime tant, notre petit Canard PC 364, c'est aussi parce qu'il est toujours de bonne humeur, drôle, plein de surprises. Pour n'en citer que quelques-unes, mentionnons ses six pages de jeux idiots pour jouer sur la plage avec un crayon et du papier, son compte-rendu des aventures de Netsabes face aux applications smartphone qui prétendent développer les capacités cérébrales et, bien sûr, le terrifiant Nécronomicon du Hardware, premier tome de magie noire informatique, dont vous trouverez les pages maudites au centre de ce numéro.

CANARD PC n°364

Numéro spécial de 132 pages en vente chez vos marchands de presse depuis le 22/07/2017, à 6,90 €. Abonnement et vente par correspondance sur la boutique de Presse Non-Stop

L'août y es-tu ? Mais Canard PC 364 n'est pas seulement un petit clown qui amuse ses parents et fait rire ses petits camarades. Non, c'est un vrai surdoué, capable de vous suggérer de bons documentaires sur le jeu vidéo à regarder pendant vos vacances, d'exposer les limites des dernières études « démontrant » que le jeu vidéo transforme nos charmantes têtes blondes en bourrins misogynes, ou de vous expliquer pourquoi il devient urgent que les travailleurs du jeu vidéo disposent d'un syndicat pour défendre leurs droits. Et même s’il évoque des sujets sérieux, il sait le faire avec légèreté. Par exemple lorsqu’il vous parle du retour en force d'AMD face à Intel à travers l'interview délirante de Dr. Téra et Mister Boule. Ou bien dans ce dossier qui détaille les moyens utilisés par les développeurs pour reconstituer des lieux réels dans leurs jeux : il ne se contente pas d'interviews, d'analyse, de journalisme classique en somme. Non, sitôt les explications terminées, il vous propose de partir en randonnée et de visiter l'Italie dans Hitman, Los Angeles dans GTA V, la France dans Eurotruck Simulator 2... sans sortir de chez vous mais avec toutes les explications que vous aurait fourni un guide de voyage. Bref, Canard PC 364, le charmant bambin, est un concentré de tout ce que le jeu sur PC et consoles a à offrir, un numéro assez varié pour vous occuper de chez vous à l'hôtel, et de la montagne à la mer.

Vous pouvez participer à la discussion sur notre forum.