Canard PC n° 365, opération Gamescom

Dossier
Contenu Gratuit
Article en accès libre

Canard PC n° 365, opération Gamescom

Quatre Cologne à la une

Ô Cologne, vieille ennemie, nous nous retrouvons enfin ! Après quelques semaines de repos intense, de farniente professionnel, d'entraînement pour l'épreuve de sieste synchronisée aux Jeux olympiques de Paris 2024, quoi de mieux pour se remettre dans le bain qu'un mano a mano avec le plus grand salon de jeux vidéo au monde, la Gamescom ?

Comme disait Don Rodrigue : « Nous partîmes à deux ; mais par un prompt renfort nous nous vîmes... euh toujours deux en arrivant à bon port. » Car oui, cette année, nous avons scindé la rédaction en deux pour ce numéro : d'un côté un duo parti à l'aventure dans les lointaines terres teutonnes, et de l'autre le reste de la rédaction, courageusement resté à Paris pour tester les jeux sortis durant l'été. Ce numéro de rentrée, parfaitement équilibré, alterne donc entre tests de jeux plus ou moins gros et à venir de jeux sortants plus ou moins bientôt. Dans un cas comme dans l'autre, il y a du lourd.

Rentrée chargée. Du côté des tests ? Eh bien que diriez-vous de The End is Nigh, le Super Meat Boy 2 déguisé d'Edmund McMillen ? Ou de Hellblade : Senua's Sacrifice, qui mélange vikings, mythologie nordique et psychologie moderne ? Maria Kalash a profité de l'été pour visiter l'occulte de The Darkside Detective et la station spatiale de Tacoma, tandis qu'Izual, notre jeune spécialiste ès vieilleries, s'est enquillé des heures sur Starcraft Remastered et Grimoire : Heralds of the Winged Exemplar (qui, oui, a fini par sortir). Et bien entendu, ça ne s'arrête pas là, puisqu'il y a aussi Law Breakers, Ultimate General : Civil War, Carrier Deck ou encore Slime Rancher. Tant qu'à faire, n'oublions pas les jeux consoles, avec Miitopia et surtout Uncharted : The Lost Legacy. Et puisqu'on manquait de place dans les tests (c'est quand même fou tous ces jeux qui sortent... à croire que les développeurs n'ont que ça à faire de leur vie), on a autopsié le développement et le succès de Dream Daddy, l'une des surprises de l'été.

Canard PC n°365

Bimensuel de 84 pages en vente chez vos marchands de presse à partir du premier septembre 2017, à 4,90 euros. Abonnement et vente par correspondance sur la boutique de Presse Non-Stop.

Devoirs de fin d'année. OK, les tests, super, mais la Gamescom ? Eh bien de Cologne nous rapportons de longs articles sur Wolfenstein II : The New Colossus, sur Assassin's Creed Origins, sur Mount and Blade 2 : Bannerlord (qui était jouable, tout arrive ! Il sortira peut-être même avant Star Citizen, rien n'est impossible), sur Star Wars Battlefront 2, The Evil Within 2, la bonne surprise Biomutant, Call of Duty WWII, The Crew 2... Au passage, et puisque le salon débordait d'indés, il y a aussi des pages sur des jeux moins célèbres, comme No Truce with the Furies, Lonely Mountains : Downhill, Deep Rock Galactic, Battalion 1944, Semblance, Bad North... Il devrait y avoir de quoi s'occuper un moment (mais pas trop longtemps tout de même, car les vacances sont terminées et que le numéro suivant est déjà en préparation).

Le sommaire complet du numéro se trouve par ici.

Vous pouvez participer à la discussion sur notre forum.