Canard PC n° 397

Dossier
Contenu Gratuit
Article en accès libre

Canard PC n° 397

En avant août

Bon... bah qu'est-ce que vous voulez que je vous dise... Oui, il y a un nouveau Canard PC, ok, voilà. Pas la peine d'en faire un plat, c'est bon, on a compris.

De toute façon avec vous, c'est toujours la même chose : « Oui, et puis d'abord, il y a quoi dans le nouveau Canard PC du mois d'août, et puis est-ce qu'on va rigoler, et puis est-ce qu'on va apprendre des choses, et est-ce qu'il y a ackboo, et patati et patata ». Eh bien, oui, figurez-vous qu'il y a ackboo, et qu'il écrit même plein de jolis tests, dont une preview de son nouveau jeu préféré : Cliff Empire. Mais s'il n'y avait que ça ! Parce qu'à côté, ça a beau être l'été, il y en a toujours quelques-uns qui bossent.

L'été de tous les possibles. Prenez Robin Déboite, pour ne citer que lui. Paf : ni une ni deux, il vous sort un article sur la musique dans le jeu vidéo, comme ça, l'air de rien, en plein mois d'août. Vous le saviez-vous, qu'on ne compose pas de le même manière selon qu'on tente plutôt d'organiser un horizontal re-sequencing ou un vertical remixing ? Hein, vous le saviez ? Côté interview, c'est Charles Cecil, le père de la série des Chevaliers de Baphomet, qui nous fait l'honneur de répondre à quelques questions, notamment sur la différence entre l'écriture dans les jeux vidéo et le cinéma. Décidément, ce numéro est plein de gens qui disent que faire des choses dans les jeux vidéo, c'est comme le faire ailleurs, mais en pas pareil.

Le magazine anti-bronzant. Évidemment, il y a toujours tout un tas de tests, parce qu'on s'est dit que le mois d'août, c'était quand même le bon moment pour s'enfermer dans le noir afin d'éviter de bronzer. Alors, entre My Friend Pedro, Super Mario Maker II, Judgment, They Are Billons ou même Fort Boyard, pour le plus courageux, vous devriez trouvez de quoi dépenser votre argent intelligemment. A côté de ça, vous trouverez bien sûr les rubriques habituelles, Kahn Lusth qui vous explique pourquoi farmer, c'est mal ; Noël Malware qui surenchérit avec Dota Auto Chess (c'est mal) et Ivan le Fou qui s'inquiète de la haine autour de l'Epic Game Store (c'est mal aussi).

Sous les PC, la plage. Mais un numéro d'août ne serait pas un vrai numéro d'août sans plein d'idioties, et c'est pour ça que vous retrouverez également des bêtises dans les pages « bêtises » du mag, avec tout un tas d'objets complètement cons à commander dès maintenant. Donc voilà, il y a un nouveau Canard PC, c'est le 397ème (ça commence à faire beaucoup quand même), c'est un numéro d’août qui, hasard du calendrier, tombe pile pendant l'été cette année, et nous serons très content si, à sa lecture, vous prenez autant de plaisir que la racine carrée sur la fonction de la joie que nous avons pris à l'écrire. Sur ce, ne nous reste plus qu'à vous souhaitez de bonnes vacances. On se retrouve en septembre, pour une belle année pleine de promesses, d'espoir et de redressement fiscaux.