Canard PC Hardware 35

Dossier
Contenu Gratuit
Article en accès libre

Canard PC Hardware 35

BIOS et UEFI: maitrisez les arcanes du boot

Nous n’en doutons pas : vous ruer au kiosque le plus proche (ou sur notre boutique) constitue la première de vos bonnes résolutions 2018. Et probablement la seule que vous effectuerez réellement, alors foncez ! Car en votre for intérieur, vous savez déjà que vous ne tiendrez pas votre régime plus de trois jours ou que Jordan, le patron de la salle de sport d’en face, oubliera très vite qui vous êtes. Heureusement, il vous restera le nouveau Canard PC Hardware 35 pour combler vos longues soirées d’hiver.

Nous l’avons voulu roboratif à souhait. Prenez par exemple notre dossier de couv’ : le BIOS et l’UEFI. Du lourd. Pour la plupart des gens, ces deux termes correspondent simplement au menu d’options disponible au boot de la machine. Il ne s’agit pourtant que de la face émergée de l’iceberg. Le BIOS – ou sa contrepartie moderne UEFI – contrôle toutes les étapes du démarrage d’un PC, et certaines de ses fonctions restent accessibles bien après que le système d’exploitation a pris le relais. Nous avons voulu démystifier ce composant logiciel fondamental, en décrivant en détail le cheminement qui débute à l’instant où vous pressez le bouton Power. Nous en profiterons également pour aborder toutes les composantes annexes d’un BIOS/UEFI moderne comme les microcodes, l’AGESA (chez AMD), le FSP (chez Intel), l’infâme Management Engine, etc. Bien sûr, nous vous proposons aussi un guide des principales options obscures cachées dans les tréfonds des menus. Qu’on se le dise : tout utilisateur devrait impérativement rendre une petite visite à son UEFI lors de l’installation d’un PC. Le bougre cache parfois de noirs secrets…

Tests rétro. Tout aussi ludique, nous vous avons concocté un comparatif des consoles “rétro” qui pullulent depuis le lancement de la NES Mini en 2016. On trouve désormais quasiment tous les modèles 8 et 16 bits en version “remasterisée”. Un véritable appeau à nostalgiques… qui tourne parfois à l’attrape-gogos. Dans la première partie, nous décrivons les différentes techniques mises en œuvre par les fabricants pour faire revivre les anciennes consoles : émulation, console-on-a-chip, recréations modernes, etc. Nous testons ensuite plusieurs modèles (NES, Megadrive, Super NES, Atari…) avant de nous intéresser aux consoles portables en chinoisium dédiées à l’émulation. Enfin, il sera évidemment temps d’aborder la solution “Raspberry Pi”… et ses écueils. De quoi bien dépenser les étrennes de Mamy Germaine, obtenues de dure lutte après un repas de 18 heures pour 12 000 kcals ingurgitées.

Dossiers de l'écran. Dans ce nouvel opus, nous abordons également d’autres sujets passionnants comme le fonctionnement des passes Navigo (de la bonne vieille carte que les Franciliens connaissent bien jusqu’à sa future évolution “smartphone”), ou encore celui de la nouvelle Xbox One X, affublée de nombreux superlatifs par Microsoft. Nous vous avons également préparé un historique des moyens de stockage et de leurs évolutions à travers les âges, ainsi qu’un guide sur l’acquisition des formats vidéo analogiques et numériques. Vous trouverez également dans Canard PC Hardware 35 un test en exclusivité mondiale des tout nouveaux processeurs de Cyrix. Quel est le digne successeur du 6×86 ? Que vaut le MediaGX ? Tant de puissance dans une seule puce… de quoi faire trembler Intel pour l’an 2000 !

Notez qu’en matière de tremblement d’effroi, nous nous sommes aussi intéressés aux innombrables grigris censés chasser les mauvaises ondes : slip en fil d’argent, cône mystérieux à déphasage, câble USB de mise à la terre, peintures conductrices, pastille en shungite, et bien d’autres. Étant nous-même conscients de ces problématiques, nous vous offrons un patch anti-ondes à découper sur la couverture. Son efficacité a été testée en laboratoire et de nombreux scientifiques de renommée mondiale le recommandent. Cet onéreux cadeau entraînera probablement la faillite à court terme de notre société, mais la santé de nos lecteurs n’a pas de prix !

1070 Ti et Coffee Lake. Je suis bien conscient d’avoir dépassé depuis longtemps la limite du TL;DR, mais il me reste encore à vous parler des tests : sur le gril dans ce numéro, les Core de 6egénération 3.0 connus sous le nom de code Coffee Lake, la GeForce GTX 1070 Ti de Nvidia, le Compute Card d’Intel, mais aussi des alimentations d’Antec ou de Seasonic, du boîtier et d’autres bizarreries comme un convertisseur SCSI/SD ou un boîtier eGPU. Au détour d’une page, vous y trouverez aussi des nouvelles de Linky et même un exemple de publirédactionnel pour vous aider à le détecter plus efficacement chez nos confrères. Le journalisme total, voilà notre sacerdoce.

 

Rejoignez la discussion sur notre forum.