379
Sortie en kiosque
le 15 avril 2018

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 30 mars 2018

Canard PC 379 : Édito

Ses derniers articles

Au coin du jeu

Ubisoft : Vivendi s’en va, mais avec la caisse

Comme attendu depuis l’automne 2017, lorsque Vivendi avait publiquement renoncé à une OPA sur Ubisoft sans avoir jamais eu l’intention de la lancer, un accord est intervenu entre les deux parties pour que le premier sorte du capital du second. Un soulagement pour Ubisoft, mais un soulagement coûteux.

Au coin du jeu

Grâce à vous, oublions Presstalis

Un objectif atteint en 48 heures, et 150 000 euros collectés en une semaine : la campagne de soutien que nous avons lancée sur Ulule le lundi 12 mars est un formidable succès. Grâce à vous, nous avons réuni une somme suffisante pour payer tout ce que Presstalis s’apprête à nous prendre pendant cinq ans. Merci.

Au coin du jeu

2017 : un an de « Au coin du jeu » et quelques erreurs

Oui, je sais, en plein mois de mars ce n’est plus tellement la saison des bilans. Mais j’avais inauguré l’année dernière le principe d’une chronique qui passait en revue mes principales erreurs de l’année précédente et j’y tiens, même si les sagouins de Presstalis ont occupé ces pages en début d’année.

Au coin du jeu

Canard PC a besoin de l’aide de ses lecteurs

Nous vous alertons depuis quelques mois : la distribution de la presse en kiosque et chez les marchands, dont nous dépendons encore largement, est gravement menacée par la quasi-faillite de son acteur principal, Presstalis (ex-NMPP).

Mise à jour du 12/03/2018: Notre campagne sur Ulule est lancée !

Mise à jour du 07/03/2018: Le plan de redressement de Presstalis a été légèrement amendé: les éditeurs chez les MLP devront également payer, mais à hauteur de 1% (pendant 4 ans et demi) au lieu de 2,25% (pendant 5 ans par contre). Cela allège la note pour Canard PC (passé aux MLP pour 2018), pas pour Canard PC Hardware (bloqué chez Presstalis). Ne change rien au fait que 25% ont été prélevés (et probablement jamais rendus) sur décembre et janvier, alors que Canard PC était encore chez Presstalis.

Mise à jour du 01/03/2018 : début mars, une audience de Presstalis au tribunal de commerce validera ou non le plan de redressement du distributeur. Nous attendrons l'issue de cette audience pour lancer notre campagne Ulule.

Au coin du jeu

Ubisoft : Vivendi s’en va, mais avec la caisse

Comme attendu depuis l’automne 2017, lorsque Vivendi avait publiquement renoncé à une OPA sur Ubisoft sans avoir jamais eu l’intention de la lancer, un accord est intervenu entre les deux parties pour que le premier sorte du capital du second. Un soulagement pour Ubisoft, mais un soulagement coûteux.

Au coin du jeu

Grâce à vous, oublions Presstalis

Un objectif atteint en 48 heures, et 150 000 euros collectés en une semaine : la campagne de soutien que nous avons lancée sur Ulule le lundi 12 mars est un formidable succès. Grâce à vous, nous avons réuni une somme suffisante pour payer tout ce que Presstalis s’apprête à nous prendre pendant cinq ans. Merci.

Au coin du jeu

2017 : un an de « Au coin du jeu » et quelques erreurs

Oui, je sais, en plein mois de mars ce n’est plus tellement la saison des bilans. Mais j’avais inauguré l’année dernière le principe d’une chronique qui passait en revue mes principales erreurs de l’année précédente et j’y tiens, même si les sagouins de Presstalis ont occupé ces pages en début d’année.

Au coin du jeu

Canard PC a besoin de l’aide de ses lecteurs

Nous vous alertons depuis quelques mois : la distribution de la presse en kiosque et chez les marchands, dont nous dépendons encore largement, est gravement menacée par la quasi-faillite de son acteur principal, Presstalis (ex-NMPP).

Mise à jour du 12/03/2018: Notre campagne sur Ulule est lancée !

Mise à jour du 07/03/2018: Le plan de redressement de Presstalis a été légèrement amendé: les éditeurs chez les MLP devront également payer, mais à hauteur de 1% (pendant 4 ans et demi) au lieu de 2,25% (pendant 5 ans par contre). Cela allège la note pour Canard PC (passé aux MLP pour 2018), pas pour Canard PC Hardware (bloqué chez Presstalis). Ne change rien au fait que 25% ont été prélevés (et probablement jamais rendus) sur décembre et janvier, alors que Canard PC était encore chez Presstalis.

Mise à jour du 01/03/2018 : début mars, une audience de Presstalis au tribunal de commerce validera ou non le plan de redressement du distributeur. Nous attendrons l'issue de cette audience pour lancer notre campagne Ulule.