393
Sortie en kiosque
le 1 avril 2019

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 21 mars 2019

Canard PC 393 : Édito

Ses derniers articles

La caravane patchs

La caravane patche

Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois

La caravane patchs

La caravane patche

Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois

A venir

Void Bastards

Espace-moi le sel

Je vis des hauts et des bas

L'arnaque superbe d'Apex Legends

Qui me pousse à y retourner tous les soirs

Apex Legends est le premier battle royale à avoir élevé le looting au rang d'art. Quand je lance une partie, je ne pense pas aux fusillades palpitantes ou à la tension de la zone qui se resserre : je pense aux myriades d'objets scintillants que je vais pouvoir y ramasser en virevoltant à toute vitesse.

En chantier

War of Rights

Tire sur mon droit

Aux États-Unis, les plus nostalgiques de la guerre de Sécession prétendent que ce conflit a eu lieu « pour préserver les droits des États », et pas du tout pour conserver l'esclavage comme le clament les historiens à la solde des Illuminati. On sent donc tout de suite la Bonne Idée® lorsqu'un studio s'attelle à recréer les batailles de la Sécession avec un jeu nommé « guerre pour les droits ». D'ailleurs, d'après une rumeur que j'aimerais lancer dès aujourd'hui, les développeurs travailleraient pour leur prochain jeu à un simulateur d'armistice de 1940 intitulé « sauver la France ».
La caravane patchs

La caravane patche

Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois

La caravane patchs

La caravane patche

Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois

A venir

Void Bastards

Espace-moi le sel

Je vis des hauts et des bas

L'arnaque superbe d'Apex Legends

Qui me pousse à y retourner tous les soirs

Apex Legends est le premier battle royale à avoir élevé le looting au rang d'art. Quand je lance une partie, je ne pense pas aux fusillades palpitantes ou à la tension de la zone qui se resserre : je pense aux myriades d'objets scintillants que je vais pouvoir y ramasser en virevoltant à toute vitesse.

En chantier

War of Rights

Tire sur mon droit

Aux États-Unis, les plus nostalgiques de la guerre de Sécession prétendent que ce conflit a eu lieu « pour préserver les droits des États », et pas du tout pour conserver l'esclavage comme le clament les historiens à la solde des Illuminati. On sent donc tout de suite la Bonne Idée® lorsqu'un studio s'attelle à recréer les batailles de la Sécession avec un jeu nommé « guerre pour les droits ». D'ailleurs, d'après une rumeur que j'aimerais lancer dès aujourd'hui, les développeurs travailleraient pour leur prochain jeu à un simulateur d'armistice de 1940 intitulé « sauver la France ».

Ses articles les plus appréciés par les lecteurs

Tous ses articles