387
Sortie en kiosque
le 1 octobre 2018

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 11 septembre 2018

Canard PC 387 : Édito

Ses derniers articles

La caravane patchs

La caravane patche

Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

La caravane patchs

La caravane patche

Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

Pendant que les grands éditeurs brûlent des fortunes pour obtenir des graphismes photoréalistes, certains studios optent pour une approche plus humble. Depuis près de cinq ans, Gabriel Santos cisèle, lettre après lettre, un jeu tout en ASCII d'une beauté surprenante, qui nous intrigue beaucoup chez Canard PC. Zieuter le projet avec incrédulité a fini par payer : le mois dernier, on a enfin réussi à poser nos pattes sur cet objet bizarre qui tente de repousser les limites du jeu de rôle en même temps que celles du tolérable pour les yeux.

En chantier

Total War : Arena

Hannibal au low cost

Cette fois, je vais les avoir. Ma cavalerie de barbares germains a pris l'infanterie ennemie à revers et commence à la tailler en pièces. Mais... oh non ! Trop pressé de se rendre utile, César a ordonné à ses archers d'envoyer des volées de flèches dans la mêlée et mes chevaux tombent par dizaines. Du haut d'une colline toute proche, Léonidas observe le massacre sans vouloir risquer ses propres soldats, qui n'ont pas dégainé leurs épées depuis le début de la bataille. Mon seul espoir désormais est que Hannibal me vienne en aide, mais voilà : il est trop occupé à dessiner des bites sur la carte tactique.

On y joue encore

Ghost Recon Wildlands

Le spectre de Ghost War

Le saviez-vous ? Depuis qu'on peut y supprimer les bots alliés, la campagne solo de Ghost Recon Wildlands est un régal. Une aventure superbe, variée, immense, le chaînon manquant entre GTA V et Arma III. À côté, avec ses bêtes fusillades dénuées d'exploration, le mode PvP du jeu n'inspire pas la même confiance. En le lançant, je m'attendais à du multijoueur bancal et anecdotique, peuplé de butors prépubères qui font panpan dix minutes le samedi soir avant d'aller se coucher tôt parce qu'il y a foot le lendemain matin. J'avais tort. Terriblement tort.

La caravane patchs

La caravane patche

Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois

La caravane patchs

La caravane patche

Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

Pendant que les grands éditeurs brûlent des fortunes pour obtenir des graphismes photoréalistes, certains studios optent pour une approche plus humble. Depuis près de cinq ans, Gabriel Santos cisèle, lettre après lettre, un jeu tout en ASCII d'une beauté surprenante, qui nous intrigue beaucoup chez Canard PC. Zieuter le projet avec incrédulité a fini par payer : le mois dernier, on a enfin réussi à poser nos pattes sur cet objet bizarre qui tente de repousser les limites du jeu de rôle en même temps que celles du tolérable pour les yeux.

En chantier

Total War : Arena

Hannibal au low cost

Cette fois, je vais les avoir. Ma cavalerie de barbares germains a pris l'infanterie ennemie à revers et commence à la tailler en pièces. Mais... oh non ! Trop pressé de se rendre utile, César a ordonné à ses archers d'envoyer des volées de flèches dans la mêlée et mes chevaux tombent par dizaines. Du haut d'une colline toute proche, Léonidas observe le massacre sans vouloir risquer ses propres soldats, qui n'ont pas dégainé leurs épées depuis le début de la bataille. Mon seul espoir désormais est que Hannibal me vienne en aide, mais voilà : il est trop occupé à dessiner des bites sur la carte tactique.

On y joue encore

Ghost Recon Wildlands

Le spectre de Ghost War

Le saviez-vous ? Depuis qu'on peut y supprimer les bots alliés, la campagne solo de Ghost Recon Wildlands est un régal. Une aventure superbe, variée, immense, le chaînon manquant entre GTA V et Arma III. À côté, avec ses bêtes fusillades dénuées d'exploration, le mode PvP du jeu n'inspire pas la même confiance. En le lançant, je m'attendais à du multijoueur bancal et anecdotique, peuplé de butors prépubères qui font panpan dix minutes le samedi soir avant d'aller se coucher tôt parce qu'il y a foot le lendemain matin. J'avais tort. Terriblement tort.

Ses articles les plus appréciés par les lecteurs

Tous ses articles