390
Sortie en kiosque
le 1 janvier 2019

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 19 décembre 2018

Canard PC 390 : Édito

Ses derniers articles

Test

DayZ

Zombie ne fait pas le moine

La caravane patchs

La caravane patche

Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois

Test

Insurgency : Sandstorm

Un Counter sachant conter

Quand j'étais gosse, mes parents refusaient de m'acheter des jeux de guerre au motif qu'il s'agissait, je cite, de « jeux panpan boumboum ». Je ne vois pas bien en quoi Diablo II et Postal contribuaient davantage à mon développement intellectuel, mais passons : je voudrais ici corriger l'erreur dans l'appellation « panpan boumboum ». Tous les joueurs d'Insurgency : Sandstorm vous le diront : la guerre, ce n'est pas « panpan boumboum » mais plutôt « vroumvrrrroummmmmm SHPROTCHHHH ohbordel BLAMBLAMBLAMBLAM arghhhhh BLAM ».

Test

DayZ

Zombie ne fait pas le moine

DayZ, qui sort enfin d'accès anticipé, est presque identique à sa version d'il y a six ans.

2012 : comme des centaines de milliers de joueurs avides de sensations fortes, je lance DayZ avec des étoiles dans les yeux. Quelles nouvelles surprises le jeu va-t-il me réserver ? Quels fabuleux moments de tension vais-je y vivre, quelles amitiés vais-je y souder ?

2018 : comme des dizaines de journalistes avides d'en avoir fini au plus vite, je lance DayZ avec des larmes dans les yeux. Quelles nouvelles déceptions le jeu va-t-il me réserver ? Quels tristes moments de platitude vais-je y vivre, quels développeurs vais-je avoir envie de dessouder ?

Presque identique, je vous l'avais dit. Presque.

La caravane patchs

La caravane patche

Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois

Dossier

Les jeux des Game Awards 2018

L'aigle cramoisi de l'espace dans la brume

Chaque année, l'industrie du jeu vidéo se rassemble à Los Angeles pour un événement qui respire la modestie : les Game Awards. Comme à l'E3 ou à la Gamescom, c'est l'occasion pour de nombreux studios d'annoncer leurs derniers projets, et c'est bien pour ça qu'on est restés debout toute une nuit à regarder en direct le show qui se déroulait à Los Angeles. Bien sûr, entre deux trailers, on pouvait aussi assister aux gesticulations d'un « entrepreneur des médias » (car journaliste, ça fait sale) qui remettait des statuettes à des développeurs méritants, mais allez savoir pourquoi, ça n'est jamais la partie qui nous intéresse. Sauf pour rigoler un bon coup, bien sûr, puisque la statuette « représente l'évolution du médium vidéoludique » grâce à la sculpture d'un « ange s'élevant parmi les briques numériques ». Oui, mieux vaut en rire.

Test

Insurgency : Sandstorm

Un Counter sachant conter

Quand j'étais gosse, mes parents refusaient de m'acheter des jeux de guerre au motif qu'il s'agissait, je cite, de « jeux panpan boumboum ». Je ne vois pas bien en quoi Diablo II et Postal contribuaient davantage à mon développement intellectuel, mais passons : je voudrais ici corriger l'erreur dans l'appellation « panpan boumboum ». Tous les joueurs d'Insurgency : Sandstorm vous le diront : la guerre, ce n'est pas « panpan boumboum » mais plutôt « vroumvrrrroummmmmm SHPROTCHHHH ohbordel BLAMBLAMBLAMBLAM arghhhhh BLAM ».

Test

DayZ

Zombie ne fait pas le moine

Test

DayZ

Zombie ne fait pas le moine

DayZ, qui sort enfin d'accès anticipé, est presque identique à sa version d'il y a six ans.

2012 : comme des centaines de milliers de joueurs avides de sensations fortes, je lance DayZ avec des étoiles dans les yeux. Quelles nouvelles surprises le jeu va-t-il me réserver ? Quels fabuleux moments de tension vais-je y vivre, quelles amitiés vais-je y souder ?

2018 : comme des dizaines de journalistes avides d'en avoir fini au plus vite, je lance DayZ avec des larmes dans les yeux. Quelles nouvelles déceptions le jeu va-t-il me réserver ? Quels tristes moments de platitude vais-je y vivre, quels développeurs vais-je avoir envie de dessouder ?

Presque identique, je vous l'avais dit. Presque.

La caravane patchs

La caravane patche

Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois

La caravane patchs

La caravane patche

Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois

Dossier

Les jeux des Game Awards 2018

L'aigle cramoisi de l'espace dans la brume

Chaque année, l'industrie du jeu vidéo se rassemble à Los Angeles pour un événement qui respire la modestie : les Game Awards. Comme à l'E3 ou à la Gamescom, c'est l'occasion pour de nombreux studios d'annoncer leurs derniers projets, et c'est bien pour ça qu'on est restés debout toute une nuit à regarder en direct le show qui se déroulait à Los Angeles. Bien sûr, entre deux trailers, on pouvait aussi assister aux gesticulations d'un « entrepreneur des médias » (car journaliste, ça fait sale) qui remettait des statuettes à des développeurs méritants, mais allez savoir pourquoi, ça n'est jamais la partie qui nous intéresse. Sauf pour rigoler un bon coup, bien sûr, puisque la statuette « représente l'évolution du médium vidéoludique » grâce à la sculpture d'un « ange s'élevant parmi les briques numériques ». Oui, mieux vaut en rire.

Ses articles les plus appréciés par les lecteurs

Tous ses articles