416
Sortie en kiosque
le 3 mars 2021

S'abonner
Numéro actuel
Par Kahn Lusth | le 11 février 2021

Canard PC 416 : Édito

Ses derniers articles

Test

Døm Rusalok

Stяangeя things

Russie, milieu des années 1990. Zhenya, un jeune ado, passe l'été chez sa grand-mère. Enfermé dans sa chambre à écouter son walkman à fond, il ne profite même pas du beau temps ouh là là c'est quand même triste à ton âge – preuve que les babouchkas sont les mêmes partout. Alors Zhenya descend se promener dans le quartier, à la recherche de gamins de son âge avec qui jouer. Et, comme c'est souvent le cas à cet âge où le cœur bat fort et où les amitiés d'un été semblent durer une vie, tombe sur une maison abandonnée dont le sous-sol, paraît-il, est habité par un monstre.
Papier culture

Border

Test

Earth Analog

Le petit prince duraille

En cette époque de polarisation générale, il est bon d'insister sur ce qui nous rassemble plutôt que sur ce qui nous divise. Regardez Noël Malware. Il a beau penser que Tarkovsky « c chian », que Jodorowsky « lol c nul » et que Terminator 2 est meilleur que le premier, nous parvenons tout de même à tomber d'accord sur un point en matière de cinéma : Christopher Nolan, c'est quand même pas terrible.
Test

The Shore

Rivage à l'âme

Les statistiques sont formelles, comme seules les statistiques savent l'être : 33 % des jeux que j'ai testés au cours des deux derniers mois se déroulaient dans un phare, proportion que je n'ai jamais connue durant mes soixante ans de carrière, et signe d'une crise inédite. On le sait, en temps normal, dans une industrie saine, 75 % des jeux doivent mettre en scène un type brun et mal rasé qui en dégomme d'autres à la kalash.

Test

Døm Rusalok

Stяangeя things

Russie, milieu des années 1990. Zhenya, un jeune ado, passe l'été chez sa grand-mère. Enfermé dans sa chambre à écouter son walkman à fond, il ne profite même pas du beau temps ouh là là c'est quand même triste à ton âge – preuve que les babouchkas sont les mêmes partout. Alors Zhenya descend se promener dans le quartier, à la recherche de gamins de son âge avec qui jouer. Et, comme c'est souvent le cas à cet âge où le cœur bat fort et où les amitiés d'un été semblent durer une vie, tombe sur une maison abandonnée dont le sous-sol, paraît-il, est habité par un monstre.
Papier culture

Border

Test

Earth Analog

Le petit prince duraille

En cette époque de polarisation générale, il est bon d'insister sur ce qui nous rassemble plutôt que sur ce qui nous divise. Regardez Noël Malware. Il a beau penser que Tarkovsky « c chian », que Jodorowsky « lol c nul » et que Terminator 2 est meilleur que le premier, nous parvenons tout de même à tomber d'accord sur un point en matière de cinéma : Christopher Nolan, c'est quand même pas terrible.
Test

The Shore

Rivage à l'âme

Les statistiques sont formelles, comme seules les statistiques savent l'être : 33 % des jeux que j'ai testés au cours des deux derniers mois se déroulaient dans un phare, proportion que je n'ai jamais connue durant mes soixante ans de carrière, et signe d'une crise inédite. On le sait, en temps normal, dans une industrie saine, 75 % des jeux doivent mettre en scène un type brun et mal rasé qui en dégomme d'autres à la kalash.

Ses articles les plus appréciés par les lecteurs

Tous ses articles