370
Sortie en kiosque
le 15 novembre 2017

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 26 octobre 2017

Canard PC 370 : Y'en a un peu plus, je vous le met quand même ?

Ses derniers articles

Test

Brakes are for Losers

L'Histoire sans freins

Comme Oudidon, le développeur de Brakes are for Losers, j'aime quand ça ne freine pas. Par exemple, depuis ce matin, j'ai bu six cafés. Il est 16 h 30, mon âme est exaltée, mes sens en éveil, mon corps vif, j'entends les formes, je parle aux objets, le sommeil et la ponctuation ne sont plus que de vilains souvenirs.

Dossier

Paris Games Week 2018

On y est allés pour que vous n'ayez pas à le faire

Un reportage photo de Kahn « fossoyeur du rire » Lusth et de Louis-Ferdinand « langue de pute » Sébum.

Test

Call of Duty : WWII

J'irai revoir ma Normandie

Adorno se demandait comment écrire après Auschwitz. Perso, je me demande comment on faisait pour écrire avant. Depuis soixante-dix ans, tout, absolument tout, des œuvres les plus savantes à la pop-culture, est fourré au nazi. Qu'on cherche un roman d'aventure, une nouvelle mise en scène d'Euripide ou un comic book, presque impossible d'en trouver un où ne figurent pas les bricolos du Reich. Signe d'un manque d'imagination ? Peut-être. Étant d'un naturel optimiste, je préfère me réjouir qu'Adolf Hitler, peintre qui toute sa vie est resté méjugé par ses contemporains, soit finalement devenu la muse de trois générations d'artistes. C'est toujours chouette quand une histoire finit bien.

Dossier

Les loot boxes

Les éditeurs ont-ils ouvert la boîte de Pandore?

Cette fois, c'est la guerre. Les joueurs ont sorti leurs fourches et leurs tweets, les éditeurs se sont barricadés dans leurs locaux, les articles indignés se multiplient, la révolution est en marche, il ne manque aux insurgés que des banderoles et un slogan. Que se passe-t-il ? Une nouvelle édition collector à 500 balles avec figurine en papier mâché ? Cloud Imperium Games a fini par admettre que Star Citizen n'était qu'un poisson d'avril qui avait mal tourné ? Si ce n'était que ça... Mais la réalité est bien pire, tenez-vous bien : plusieurs gros jeux de cette fin d'année (Assassin's Creed Origins, Battlefront II, Forza Motorsport 7 et L'Ombre de la guerre, pour ne citer qu'eux) proposent aux joueurs d'acheter des loot boxes, pochettes surprises contenant des récompenses aléatoires. Dit comme ça, cela paraît presque anodin. Et pourtant...

Test

Brakes are for Losers

L'Histoire sans freins

Comme Oudidon, le développeur de Brakes are for Losers, j'aime quand ça ne freine pas. Par exemple, depuis ce matin, j'ai bu six cafés. Il est 16 h 30, mon âme est exaltée, mes sens en éveil, mon corps vif, j'entends les formes, je parle aux objets, le sommeil et la ponctuation ne sont plus que de vilains souvenirs.

Dossier

Paris Games Week 2018

On y est allés pour que vous n'ayez pas à le faire

Un reportage photo de Kahn « fossoyeur du rire » Lusth et de Louis-Ferdinand « langue de pute » Sébum.

Test

Call of Duty : WWII

J'irai revoir ma Normandie

Adorno se demandait comment écrire après Auschwitz. Perso, je me demande comment on faisait pour écrire avant. Depuis soixante-dix ans, tout, absolument tout, des œuvres les plus savantes à la pop-culture, est fourré au nazi. Qu'on cherche un roman d'aventure, une nouvelle mise en scène d'Euripide ou un comic book, presque impossible d'en trouver un où ne figurent pas les bricolos du Reich. Signe d'un manque d'imagination ? Peut-être. Étant d'un naturel optimiste, je préfère me réjouir qu'Adolf Hitler, peintre qui toute sa vie est resté méjugé par ses contemporains, soit finalement devenu la muse de trois générations d'artistes. C'est toujours chouette quand une histoire finit bien.

Dossier

Les loot boxes

Les éditeurs ont-ils ouvert la boîte de Pandore?

Cette fois, c'est la guerre. Les joueurs ont sorti leurs fourches et leurs tweets, les éditeurs se sont barricadés dans leurs locaux, les articles indignés se multiplient, la révolution est en marche, il ne manque aux insurgés que des banderoles et un slogan. Que se passe-t-il ? Une nouvelle édition collector à 500 balles avec figurine en papier mâché ? Cloud Imperium Games a fini par admettre que Star Citizen n'était qu'un poisson d'avril qui avait mal tourné ? Si ce n'était que ça... Mais la réalité est bien pire, tenez-vous bien : plusieurs gros jeux de cette fin d'année (Assassin's Creed Origins, Battlefront II, Forza Motorsport 7 et L'Ombre de la guerre, pour ne citer qu'eux) proposent aux joueurs d'acheter des loot boxes, pochettes surprises contenant des récompenses aléatoires. Dit comme ça, cela paraît presque anodin. Et pourtant...

Ses articles les plus appréciés par les lecteurs

Tous ses articles