399
Sortie en kiosque
le 1 octobre 2019

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 16 septembre 2019

Canard PC 399 : Édito

Ses derniers articles

Dossier

Du Gamergate à l'élection de Donald Trump

Pourquoi la droite radicale a choisi le jeu vidéo comme champ de bataille culturel

Dans le dernier numéro de Canard PCNote : 1, Izual évoquait les scandales de harcèlement sexuel qui ont secoué le milieu du jeu vidéo l'été dernier. Comme il l'expliquait, si la misogynie n'est pas, malheureusement, propre à cette industrie, la conjonction d'emplois rares et précaires, qui contraint les victimes de comportements misogynes à se faire discrètes pour conserver leur poste, et de la sous-représentation des femmesNote : 2 contribuent à aggraver les choses. Dans cette deuxième partie, nous allons nous intéresser à l'autre versant du problème : non plus aux créateurs de jeux, mais aux consommateurs. Pourquoi les développeuses qui dénoncent des agressions ou tiennent des propos féministes sont-elles systématiquement victimes d'injures, voire de menaces, sur les réseaux sociaux ? Pourquoi des forums comme Reddit, 8chan ou le 18-25 de JVC sont-ils devenus des viviers où s'organisent des campagnes de harcèlement ? Qu'est-ce qui se joue, hier, aujourd'hui et demain, dans la « culture gamer » ?

Note 1 : http://cpc.cx/dossierharcelement
Note 2 : 14 %, chiffre SNJV 2018.

En chantier

DCS World : F-16C Viper

Retour sur 18 mois de paroles en l'air

Pas même un an et demi après l'arrivée en accès anticipé de son F/A-18 Hornet, toujours pas entièrement terminé, Eagle Dynamics lance un nouvel early access. Pour la modique somme de 70 euros, vous pouvez dès aujourd'hui être l'heureux acquéreur d'un F-16 à moitié fonctionnel. Et si vous êtes sur le point de tourner la page en vous disant « tout ça c'est sans doute très bien, mais la simulation de vol je n'en ai rien à carrer », détrompez-vous. La situation d'Eagle Dynamics, et de DCS World, dit beaucoup de choses sur le financement des studios de taille intermédiaire, et sur l'early access en particulier.

Test

Streets of Rogue

Rogue dur

Mon gorille est mort. Le pauvre n'a pas eu une vie facile. Dès qu'il passait devant un laboratoire, il se faisait courser par des scientifiques bien décidés à le remettre en cage. En plus, avec ses gros doigts, il n'arrivait pas à appuyer sur la gâchette d'un flingue. Alors quand il a décapité d'un coup de patte le voleur qui lui avait piqué sa banane et que les flics ont débarqué, il n'a pas fait long feu face à leurs pistolets. Mortellement touché, il a tout de même réussi à se traîner jusqu'à une pharmacie pour acheter de quoi panser ses plaies. Malheureusement, la pauvre bête était incapable de parler anglais, et l'apothicaire n'a rien compris à ses grognements. Alors il a crevé comme un chien, juste devant le comptoir. Sale histoire. La prochaine fois je jouerai plutôt un banquier cocaïnomane ou un cannibale.

En chantier

Jupiter Hell

Jovien de chez moi et j'y retourne

Ne laissez personne vous dire que le crime ne paie pas. C'est faux, complètement faux ! Un mensonge qu'on raconte aux enfants pour qu'ils se tiennent bien, qu'ils n'aillent pas jouer les Mesrine et fassent plutôt un boulot honnête, comme trader à la Société générale. En vérité je vous le dis, le crime paie. Tenez, prenez Kornel Kisielewicz. Il y a un peu plus de quinze ans, ce Polonais a décidé de s'asseoir sur toute l'histoire de la propriété intellectuelle et de créer un roguelike gratuit inspiré de Doom, qu'il a finement baptisé DoomRL. Aujourd'hui, fort du succès de DoomRL, Kornel revient à la charge avec une version commerciale au titre aussi peu inspiré mais beaucoup plus légal : Jupiter Hell.

Dossier

Du Gamergate à l'élection de Donald Trump

Pourquoi la droite radicale a choisi le jeu vidéo comme champ de bataille culturel

Dans le dernier numéro de Canard PCNote : 1, Izual évoquait les scandales de harcèlement sexuel qui ont secoué le milieu du jeu vidéo l'été dernier. Comme il l'expliquait, si la misogynie n'est pas, malheureusement, propre à cette industrie, la conjonction d'emplois rares et précaires, qui contraint les victimes de comportements misogynes à se faire discrètes pour conserver leur poste, et de la sous-représentation des femmesNote : 2 contribuent à aggraver les choses. Dans cette deuxième partie, nous allons nous intéresser à l'autre versant du problème : non plus aux créateurs de jeux, mais aux consommateurs. Pourquoi les développeuses qui dénoncent des agressions ou tiennent des propos féministes sont-elles systématiquement victimes d'injures, voire de menaces, sur les réseaux sociaux ? Pourquoi des forums comme Reddit, 8chan ou le 18-25 de JVC sont-ils devenus des viviers où s'organisent des campagnes de harcèlement ? Qu'est-ce qui se joue, hier, aujourd'hui et demain, dans la « culture gamer » ?

Note 1 : http://cpc.cx/dossierharcelement
Note 2 : 14 %, chiffre SNJV 2018.

En chantier

DCS World : F-16C Viper

Retour sur 18 mois de paroles en l'air

Pas même un an et demi après l'arrivée en accès anticipé de son F/A-18 Hornet, toujours pas entièrement terminé, Eagle Dynamics lance un nouvel early access. Pour la modique somme de 70 euros, vous pouvez dès aujourd'hui être l'heureux acquéreur d'un F-16 à moitié fonctionnel. Et si vous êtes sur le point de tourner la page en vous disant « tout ça c'est sans doute très bien, mais la simulation de vol je n'en ai rien à carrer », détrompez-vous. La situation d'Eagle Dynamics, et de DCS World, dit beaucoup de choses sur le financement des studios de taille intermédiaire, et sur l'early access en particulier.

Test

Streets of Rogue

Rogue dur

Mon gorille est mort. Le pauvre n'a pas eu une vie facile. Dès qu'il passait devant un laboratoire, il se faisait courser par des scientifiques bien décidés à le remettre en cage. En plus, avec ses gros doigts, il n'arrivait pas à appuyer sur la gâchette d'un flingue. Alors quand il a décapité d'un coup de patte le voleur qui lui avait piqué sa banane et que les flics ont débarqué, il n'a pas fait long feu face à leurs pistolets. Mortellement touché, il a tout de même réussi à se traîner jusqu'à une pharmacie pour acheter de quoi panser ses plaies. Malheureusement, la pauvre bête était incapable de parler anglais, et l'apothicaire n'a rien compris à ses grognements. Alors il a crevé comme un chien, juste devant le comptoir. Sale histoire. La prochaine fois je jouerai plutôt un banquier cocaïnomane ou un cannibale.

En chantier

Jupiter Hell

Jovien de chez moi et j'y retourne

Ne laissez personne vous dire que le crime ne paie pas. C'est faux, complètement faux ! Un mensonge qu'on raconte aux enfants pour qu'ils se tiennent bien, qu'ils n'aillent pas jouer les Mesrine et fassent plutôt un boulot honnête, comme trader à la Société générale. En vérité je vous le dis, le crime paie. Tenez, prenez Kornel Kisielewicz. Il y a un peu plus de quinze ans, ce Polonais a décidé de s'asseoir sur toute l'histoire de la propriété intellectuelle et de créer un roguelike gratuit inspiré de Doom, qu'il a finement baptisé DoomRL. Aujourd'hui, fort du succès de DoomRL, Kornel revient à la charge avec une version commerciale au titre aussi peu inspiré mais beaucoup plus légal : Jupiter Hell.

Ses articles les plus appréciés par les lecteurs

Tous ses articles