Dossiers Hardware

Linky : retour sur les arguments des « antis »

La fronde anti-Linky ne se tasse pas, même si l'installation de près de 2 millions de compteurs à ce jour n'a visiblement pas entraîné le désastre sanitaire prophétisé par les apôtres du "non". Si les personnalités les plus médiatiques du mouvement cherchent désormais à passer au second plan les "problématiques" liées à la santé, celles-ci demeurent en tête des préoccupations des différents collectifs locaux. Suite à notre enquête sur le sujet, nous avons voulu analyser les arguments des militants "anti" ; ceci afin de combattre la tempête de désinformation qui s'abat sur le citoyen lambda à grand coup de tracts anxiogènes et de fausses affirmations péremptoires.

Dix "on-dit" en sursis - Quelques questions cruciales sur Linky (Partie 6)

Internet regorge de FAQ sur le compteur communicant d'ERDF, mais les réponses apportées souffrent parfois d'inexactitudes à des degrés variés (y compris dans les documents officiels). Certaines réponses datent en effet des premières phases d'expérimentation et ne sont plus d'actualité, d'autres relèvent de l'intox des activistes anti-ondes. Pour y voir plus clair, nous avons regroupé ici dix questions courantes au sujet de Linky.

La vie privée en question - Un mouchard numérique ? (Partie 5)

Les militants anti-ondes sont parvenus à focaliser l'attention du grand public sur les aspects "santé" en occultant presque totalement les problématiques liées à la vie privée. C'est particulièrement regrettable, car l'exploitation des données recueillies par Linky représente un eldorado pour de nombreuses sociétés commerciales. Dans quelle mesure notre vie privée en souffrira-t-elle ?

Des craintes côté "santé" ? - Le retour des ondes tueuses (Partie 4)

Sans l'ombre d'un doute, l'aspect le plus fascinant du compteur Linky réside dans la psychose qu'il génère auprès d'un nombre croissant de concitoyens et même d'élus ou de politiques. Nous en avons rencontré quelques-uns au cours de notre enquête et nous pouvons l'affirmer : il ne s'agit (pour la plupart) ni d'illuminés, ni de simples d'esprit. Alors pourquoi sont-ils persuadés que Linky va représenter une "catastrophe sanitaire sans précédent" et "nuire gravement à notre santé" ? Suivez le guide !

Analyse technique sous le capot - Partie 3

Malgré les millions de compteurs bientôt installés, ERDF a refusé de nous fournir un exemplaire afin que nous puissions analyser ses entrailles. "Secret industriel", paraît-il. Cette étrange paranoïa ne fait en définitive que renforcer inutilement les suspicions autour de Linky. Nous n'y avons pourtant rien trouvé qui s'éloigne beaucoup des designs de référence que proposent Texas Instruments ou STMicroelectronics. Voyons tout cela de plus près.

Linky aux rayons X - Partie 2

Six entreprises spécialisées fabriqueront les 35 millions de compteurs Linky pour ERDF : Elster, Itron, Landis+Gyr, Maec, Sagemcom et Ziv.

Compteurs Linky - Bientôt chez vous

Le compteur "intelligent" d'ERDF sera installé dans 35 millions de foyers d'ici 2021. Comme pour toute nouvelle technologie déployée en masse, son arrivée s'accompagne de nombreuses questions. À quoi sert-il ? Comment fonctionne Linky exactement ? Quels seront les impacts sur la vie privée ou sur la facture d'électricité ? Chez certains, ces interrogations légitimes entraînent aussi une appréhension qui frôle parfois la psychose. Et si Linky décuplait la pollution électromagnétique ambiante ? Et s'il provoquait la sclérose en plaques, la maladie d'Alzheimer ou le cancer ? Et s'il invoquait Belzébuth ? Nous avons enquêté sur tous ces sujets afin de démêler le vrai du faux.

[Guide pratique] L'aspirateur à données - TB 10:14 – Laissez venir à moi votre vie privée... - Canard PC Hardware 24

Nous pourrions discuter pendant longtemps des failles de sécurité hardware ou software ainsi que de leurs implications théoriques. Difficile malgré tout de se faire une idée du comportement de l'utilisateur lambda dans la "vraie vie". Est-il réellement si naïf et inconscient ? Pour tenter de répondre à cette question, nous nous sommes livrés à quelques petites expériences pratiques. Pour corser le challenge (NDLR : et parce que le directeur de la publication ne souhaite pas finir en prison !), toute activité illicite a été totalement proscrite : pas de piratage, d'intrusion ou autres joyeusetés du même genre. Malgré cela, les résultats se sont avérés édifiants.

Cas pratique #1 : Aurélie B., 39 ans, entrepreneur - Canard PC Hardware 24

Le disque dur appartenait visiblement à une certaine Aurélie B., née M. le 7 octobre 1975 près de Metz.

Cas pratique #2 : Antoine R., 47 ans, mécanicien - Canard PC Hardware 24

Tous les smartphones récents embarquent une mémoire flash de plusieurs gigaoctets à laquelle il est possible d'accéder via une interface USB.