Cette démo E3 portait essentiellement sur les améliorations du système nemesis. Les joueurs participent à des missions visant à garnir leur armée de fidèles serviteurs orcs. Il est désormais possible de choisir un des orcs ralliés à sa cause et de le promouvoir au rang de garde du corps. Ce dernier peut alors être appelé à la rescousse d'une simple pression sur un bouton du pad. Évidemment, il n'est pas invulnérable pour autant, et s'il venait à trépasser, il disparaîtrait pour de bon. Les développeurs semblent décidés à accentuer les conséquences des décisions et des erreurs du joueur. Une mission qui se solde par un échec, par exemple, ne sera plus rejouable. Il s'agira donc de ne pas foncer la fleur au fusil en espérant que ça passe, mais plutôt d'anticiper le risque. Constituer un petit bataillon d'orcs prêts à prêter main-forte aidera en général à s'en tirer sans trop d'encombres.