Izual

478 articles
Mario Kart 8 Deluxe
La caravane patche de juillet 2018 - Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois
Battlefield V - Bienvenue en Scandinazie

Je ne vais pas vous mentir : depuis que je me suis interdit de relancer Arma parce qu’il bouffait toute ma vie, je suis en chien de simulateurs militaires. Rien d’étonnant, alors, à ce que je me sois jeté sur la bêta de Battlefield V comme un politicien sur un HLM vacant dans les beaux quartiers. Kahn Lusth a bien essayé de me dire que le jeu n’avait rien à voir avec un wargame, mais ta-ta-ta ! On ne me la fait pas, à moi. Avec 1 500 heures sur Arma 3, je sais repérer un simulateur d’infanterie pointu à des kilomètres.

Vigor
Les jeux indés de Microsoft se dévoilent - Oui oui, « les jeux indés de Microsoft »

À Canard PC, on écrit peu sur les événements organisés par des éditeurs. D’abord parce que ça signifie se déplacer et croiser des youtubeurs jeu vidéo, deux choses qui filent des cauchemars à l’ensemble de la rédaction. Et surtout, dans ce genre d'occasion, on ne peut pas se contenter d’écrire des méchancetés sans avoir touché aux jeux (notre méthode de travail habituelle). En général, on y joue bel et bien, et pour se forger un avis éclairé de surcroît – une sacrée entorse à nos habitudes. Fin juin, Microsoft a tout de même eu l’habileté de nous attirer jusque dans ses locaux en faisant miroiter des jeux qui excitaient particulièrement notre curiosité.

Deep Rock Galactic
La caravane patche de mi-juin 2018 - Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois
Le temple de Stockholm - Comment je suis tombé amoureux de la pire intro de jeu vidéo au monde

On l’a accusé de souiller le jeu de rôle, de torturer les débutants, de gâcher l’enfance de milliers de joueurs. C’est tout juste si le temple des Épreuves, niveau qui sert de prologue à Fallout 2, n’a pas été considéré comme coupable du réchauffement climatique, de la montée du fascisme et des endives mal cuites de la cantine. Je l’ai longtemps haï. Et puis, au fil des années, ma haine s’est changée en autre chose. Elle est devenue... de l’amour.

Sea of Thieves
La caravane patche de début juin 2018 - Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois
Cultist Simulator - Aliéné : isolation

Aujourd’hui, la vie paraît différente. Les fenêtres des immeubles sont autant de miroirs qui montrent un avenir trouble. Le désespoir prend la forme d’un loup, la fureur celle d’un tigre, et le vent semble charrier l’odeur de secrets longtemps enfouis. Un portail en ivoire hante mes rêves mais demeure toujours clos. Ou peut-être ai-je tout simplement trop joué à Cultist Simulator.

Moonlighter - Au clair de la thune

Voilà trente ans qu’on achète des épées magiques et des livres de sorts à des marchands avant de se tirer de leur boutique à toute vitesse, pressé d’aller tataner du monstre en toute insouciance. On ne s’est jamais arrêté deux minutes pour se dire que de l’autre côté du comptoir il y avait un être humain, avec ses propres problèmes, sa routine, ses ambitions. Trop tard : maintenant, cet humain, c’est nous.

Metro Exodus - L'aventurier du rail

Admirez l’audace : 4A Games aurait facilement pu pondre une suite convenue aux deux Metro, un jeu linéaire où il aurait fallu guider Artyom dans les souterrains moscovites dédiés aux transports en commun. À la place, les Ukrainiens ont voulu innover. Ils se sont posé une question toute simple : qu’est-ce qui est encore mieux qu’un métro ? La réponse, bien sûr, tient du bon sens : un train.

The Forest - Cannibale masqué

La Forêt. En voilà un beau nom de jeu, qui évoque de joyeuses balades champêtres, des images de chênes majestueux et de prés parsemés de coquelicots. On s’attend à longer des étangs où clapote une eau douce, à escalader des pierres moussues et à contempler le vol d’oiseaux peu farouches tandis que le soleil nous baigne dans une lumière dorée. Et le pire, c’est que tout ça représente assez bien The Forest. Du moins, jusqu’à l’arrivée des cannibales.