Le travail, il faut bien l’avouer, c’est souvent la routine. Se lever le matin, répéter toute la journée plus ou moins les mêmes tâches qui, même intéressantes, finissent par lasser à force, et recommencer la même chose, chaque jour, chaque semaine, chaque année. Dans Over Cursed, vous jouez un petit chasseur de fantômes, et n’allez pas croire que sous prétexte qu’il existe des films de divertissement consacrés à sa profession, son job le protège du train-train quotidien. Chaque jour (ou plutôt chaque nuit), il se rend chez un nouveau client, accompagné de son chien Rocky, et vous allez, à la souris uniquement, l’aider dans ses tâches quotidiennes : venir à bout du monstre qui rôde, exorciser la présence menaçante qui brouille les champs électromagnétiques ou chasser les odeurs pestilentielles des créatures. Les deux apprentis-développeurs (ils sont encore étudiants) se servent à merveille de cette impression de routine pour créer, en l’espace de quelques minutes, des tas de sensations chez leur joueur. Pour un peu, on espérerait qu’ils en fassent leur métier.