Quelles batailles nous vécûmes ! Quels duels nous remportâmes ! Combien d'ennemis nous lardâmes ! Oui, le passé simple est un temps atroce, mais il faut s'y habituer : dorénavant, il est impossible de conjuguer au futur pour parler d'Of Kings and Men. En août, quand le jeu a débarqué en accès anticipé sur Steam, on en avait pourtant dit un bien fou. Non seulement il proposait des batailles médiévales à cent contre cent, ponctuées de duels héroïques et de mêlées délicieusement confuses, mais ses développeurs – les moddeurs derrière le très respecté cRPG pour Mount & Blade : Warband – promettaient en plus un volet stratégique sur une carte du monde qui lierait toutes les batailles entre elles. Huit mois plus tard, ce mode de jeu n'est toujours pas disponible et son plan de vol accumule un retard monstre depuis que les développeurs ont annoncé en janvier qu'ils… quittaient le studio et étaient remplacés par d'obscurs inconnus, peut-être à cause de pressions de leur investisseur principal. Dans un bel élan de lucidité, la communauté d'Of Kings and Men a perdu tout espoir dans le projet et s'est dispersée aux quatre vents. Sur les serveurs de duel dorénavant peuplés de bots, il n'est plus question d'envisager des batailles à deux cents joueurs. Pour nous consoler, nous n'avons plus que leur souvenir. Et le passé simple.