Nous avons quasiment tout simulé sur PC depuis vingt ans. Des Mig-29, des camions de transport, des tanks allemands, des Formule 1, des Airbus, des Ferrari, des tractopelles, des motos de compét'... Mais avant Sailaway, personne n'avait encore jamais pensé à simuler sérieusement un voilier. Enfin si, il y a eu les Virtual Skipper, dont le dernier épisode remonte quand même à 2003. On montait à bord de catamarans haut de gamme pour des régates sportives. Mais cela se faisait « de loin », nous n'étions pas physiquement sur le bateau. Avec Sailaway, c'est différent : en vue à la première personne, le joueur tient vraiment la barre, il sent les embruns sur le visage, il a le goût du sel dans la bouche, il tire sur les cordages, il voit l'horizon tanguer et ressent le gîte de sa coque de noix. En fait, dès les premières minutes de Sailaway, je me suis demandé pourquoi personne n'avait pensé plus tôt à faire un tel jeu.