Un peu plus d'un an après la sortie du cinquième et dernier épisode de Dreamfall Chapters : The Longest Journey, la petite équipe de Red Thread Games a mis en ligne un patch assez costaud, suffisamment pour lui donner le nom définitif de Final Cut. On pouvait s'attendre à du solide, quelque chose d'enfin digne de The Longest Journey, jeu d'aventure qui avait, en 1999, ému quelques joueurs, dont votre humble serviteuse. Quelque chose de digne de l'engouement des mêmes joueurs, qui avaient tout de même financé cette suite à hauteur d'un million et demi de dollars. Alors certes, cette Final Cut améliore les performances du jeu, qui avait une sale tendance à ramer dès que l'on se promenait en ville. Mais plus fluide ne signifie hélas pas plus beau : pas besoin de chercher pour trouver un bug d'affichage, des personnages qui se rentrent dedans ou des lumières étranges. Le studio a par ailleurs étoffé les ressources auxquelles le joueur a accès (une bibliothèque de personnages, ce genre de choses), mais il faut bien avouer qu'on s'en fiche un peu. Au rang des ajouts notables, quelques scènes coupées (on suppose que c'était par manque d'intérêt) font leur apparition. En ce qui concerne les voix en français, pourtant promises à l'occasion d'un palier de financement du Kickstarter largement dépassé, elles restent aux abonnés absents. La légère baisse de prix (25 euros désormais) combinée à ces menues améliorations ne nous permet pas, et croyez bien que cela nous brise le cœur, de recommander de s'y investir.