La mare aux canards

Canards Crashés - Les heureux accidents de notre communauté sur Wreckfest

Je ne sais pas ce que les gens trouvent aux jeux de course qui ne consistent pas en une suite de carambolages, car depuis que je joue à Wreckfest, je ne jure plus que par le sublime spectacle de la tôle froissée et des voitures défoncées. J’imagine qu’il y a des façons plus douces de conduire, mais ce n’est pas exactement le concept de Wreckfest. Ni du serveur de la communauté Canard PC, où je suis en immersion depuis plusieurs semaines.

Le Koh-Lanta des jeux vidéo - Épisode 5, la pire contre-attaque ?

Dans « La Mare aux Canards », Canard PC met en avant un événement communautaire organisé par nos lecteurs. Ce mois-ci, c'est Diwydiant, du forum Canard PC (forum.canardpc.com), qui vous parle du Koh-Lanta des jeux vidéo, qui entame en septembre sa cinquième saison.

Eco : le laboratoire idéologique de la communauté Canard PC - Marx et Smith sont sur un bateau...

Dans le numéro précédent, on vous parlait d'Eco. Un jeu en accès anticipé qui emprunte beaucoup à Minecraft, mais en un peu plus hardcore, et dans lequel les joueurs d'un même serveur doivent collaborer pour détruire un astéroïde qui menace leur planète. Mais que se passe-t-il quand le gros caillou a été pulvérisé une fois, deux fois, cinq fois… ? Pour les membres de la communauté Canard PC, la réponse fut tout sauf banale : bricoler un serveur modifié, sans menace exogène, et utiliser les outils économiques, écologiques et politiques du jeu pour le transformer en un laboratoire idéologique dans lequel deux factions, les capitalistes et les communistes, allaient se livrer une – aimable – compétition.

Un extrait de ma bibliothèque Steam. Je ne suis pas sûr d'avoir terminé ne serait-ce que la moitié des jeux à l'écran. Ne me jugez pas.
L'event du backlog - Quand la communauté Canard PC s'organise contre les bibliothèques de jeux qui débordent

Depuis six mois, un étrange rituel se tient à intervalles réguliers sur le forum de Canard PC. Une trentaine de joueurs se réunissent et, ensemble, se livrent à une mise à mort bien particulière, celle d'un monstre que vous connaissez bien. Celle de la créature qui grandit dans l'ombre à chaque nouveau Humble Bundle. Celle de la bête engraissée par les promos steam. Celle du backlog.

Vous pouvez lire aussi

Diablo IV - On ne sera pas déchus

« Les vagues infernales génèrent une ressource spéciale : les braises. Ne pas les confondre avec les faveurs sinistres, lesquelles sont échangées à l'arbre des murmures contre des emblèmes du cauchemar. Attention, rien à voir avec les graines de haine, qu'on convertit en poussière rouge. » À cinq mois de la sortie, une chose est sûre : Blizzard a d'ores et déjà réussi à créer un hack'n'slash dont les règles sont plus terrifiantes que celles d'un wargame allemand.

Ark 2 - N'en faites pas toute une préhistoire

Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? Que j'ai retrouvé de l'intérêt pour Ark quand Wildcard a dévoilé que Vin Diesel était impliqué dans le développement de sa suite ? Comme s'il suffisait d'un gars sclému, chauve, geek et fan de Dungeons & Dragons pour me convaincre. Vous voyez vraiment le mal partout.

Creature Keeper - Cheptel est pris qui croyait prendre

Comment vous expliquer simplement le principe de reconnaissance du ventre ? Vous voyez Denis ? Eh bien, imaginez qu'il adore Perco depuis qu'il a déposé des calissons à la rédaction. Alors que bon, avant quand il parlait de lui, il faut admettre que c'était rarement en bien.

Chants of Sennaar - À plus dans le Moebius

Voilà un jeu qui devrait faire chaud au cœur. Qui, d'une certaine façon, entretiendra l'héritage de celui qui fut, à n'en pas douter, le plus grand pilote de Formule 1. Car comment ne pas... Quoi, comment ça « Rien à voir avec Senna » ? Aaaaah, c'est pour ça les robes cheloues.

Dead Space - Vous détaillerez à toute vitesse

C'est quand même fou les coïncidences. Cela va faire dix ans que Dead Space est en dormance et ne voilà-t-il pas que la série bénéficie d'un remake pour sortir un mois après The Callisto Protocol. Pour patienter, faisons donc le point sur les promesses de ce futur et inopiné concurrent.