News Hardware

neuralMatch, le système controversé d’analyse et d’identification systématique des photos iCloud récemment introduit sur iOS afin de protéger les enfants - une mesure également envisagée par l'U.E. - a été qualifié d’invasif, inefficace et dangereux par un groupe d’experts en cybersécurité (http://cpc.cx/w7o).

Près de vingt après la sortie de la première Xbox, le père de la console Seamus Blackley a publiquement demandé pardon à AMD pour avoir été viré du projet à la dernière seconde - littéralement - au profit d’un CPU Intel. Une perfidie Billouesque que Seamus n’a jamais digérée, alors que les rouges l’avaient accompagné dans le développement des premiers prototypes et que les ingénieurs d'AMD ont appris la nouvelle comme tout le monde, confortablement assis au premier rang durant la présentation du CES 2001.

La fin des robojours

La robotisation à marche forcée de la société nous promet des moments particulièrement coquets en matière de quotidien sécuritaire. Pour ceux qui douteraient encore de ce qui nous pend au nez, deux nouveaux exemples parmi tant d’autres : « Spur », un chien sniper conçu par SWORD International/Ghost Robotics et « Xavier », un patrouilleur urbain chargé de détecter les comportements « antisociaux indésirables » à Singapour. Par comportement antisocial, comprendre fumer dans une zone non autorisée, ne pas garer son vélo au bon endroit ou encore ne pas respecter un certain écart entre les personnes. Ajoutez cela aux innombrables caméras de surveillance qui parsèment les rues et les systèmes de reconnaissance faciale planqués dans les lampadaires, et vous saurez où ne pas chercher si je venais à disparaître. Quant à Spur, il consiste en une version militarisée de Spot - le machin tout-terrain de Boston Dynamics déjà angoissant dans sa version inoffensive -, un robot tueur équipé d’un fusil de précision Creedmoor 6,5 mm. Il n’est pas encore contrôlé par de l’IA, mais qu’on se rassure, ce n’est qu’une question de temps.

L’université de Zurich a entraîné une IA permettant à des drones autonomes de voler dans le bocage à une vitesse de 40 km/h, sans qu’ils ne finissent aux urgences de la Clinique de la Forêt-Noire (Die Schwarzwaldklinik en klingon).

Joyeuse implantation sous-capillaire

Afin de traiter la dépression sévère d’une femme de 36 ans ne répondant pas aux traitements classiques, l’université de Californie-San Francisco a expérimenté la greffe d’un nouveau type d’implant cérébral, avec succès semble-t-il. Les travaux publiés début octobre par Nature Medicine font état d’une amélioration significative de l’état de la patiente, cette dernière indiquant que « l’appareil complète vraiment la thérapie et les soins personnels ». A contrario des précédents essais en la matière, plutôt infructueux, l’innovation réside dans la personnalisation de la stimulation apportée, via la prise en compte du schéma cérébral et des biomarqueurs spécifiques à la personne : dès qu’un biomarqueur associé au gros cafard est détecté, un autre biomarqueur participant à l’amélioration du symptôme est stimulé. Les scientifiques vont maintenant étendre la recherche à d'autres patients afin d’éclairer les zones d’ombre, comme l’éventualité d’une modification du schéma cérébral et des biomarqueurs au fil du traitement. Transhumanisme 1 - Chocolat 0.

Le Parlement européen a appelé à l’interdiction totale de la surveillance biométrique dans les espaces publics, de la police prédictive, du recours aux bases de données privées de reconnaissance faciale et des systèmes de notation sociale à la chinoise. Le space-cake devait être chargé.

Fairphone a présenté le Fairphone 4, un nouvel intelliphone Android 11 équitable (modularité des composants pour une réparation aisée, exploitation minière responsable, matériaux recyclés) et gratifié d’un nouveau design. Garanti jusqu’à fin 2025.

Windows -15 %, Microsoft à l’AMDende

De 3 à 5 % dans certaines applications et de 10 à 15 % dans certains jeux d’e-sport (ha ha ha !… Désolé, un vieux réflexe…), voici en substance la perte de performances à laquelle s’exposent les possesseurs de CPU AMD EPYC et Ryzen de plus de huit cœurs en utilisant – en l’état – Windows 11. Le phénomène est officiellement reconnu par les entreprises concernées, AMD et Microsoft s’engageant à déployer un correctif avant la fin du mois d’octobre 2021. Quant à comprendre le pourquoi du comment, AMD évoque une augmentation de la latence du cache L3 ainsi qu’une incompatibilité d’humeur de W11 envers sa technologie « Preferred Cores » ; pour rappel, une technique consistant à envoyer les processus sur le cœur le plus rapide du CPU. En attendant cette mise à jour, notre conseil de pro-expert est de ne pas s’emballer pour installer le nouvel OS et de performer encore quelques années de plus sur Windows 1.0. (Voir aussi « Windows 11 et les performances ».)

La Lituanie a demandé aux consommateurs de ne plus acheter d’intelliphones chinois (Xiaomi, Huawei) et de se « débarrasser » de ceux possédés fissa. En cause, une fonction de censure textuelle (« Tibet libre », etc.), certes désactivée pour l’Europe mais susceptible d’être réactivée – et mise à jour – insidieusement.

On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même : la société de minage de Bitcoin Stronghold Digital Mining (Pennsylvanie) a carrément acheté sa propre centrale électrique, alimentée au bon déchet de charbon.