Earthfall, à la base, ça doit être quelques types qui ont très envie de faire un Left 4 Dead. Alors ils font Left 4 Dead : un FPS en coop' à quatre joueurs, où l'on doit traverser des hordes de zombies pour atteindre la fin des niveaux. Notez qu'ils n'ont pas fait un Left 4 Dead, une variation du jeu de Valve : ils ont fait Left 4 Dead. Le même jeu. Au début, évidemment, on ne s'en rend pas compte. Et puis on voit qu'Earthfall aussi a des armes planquées un peu partout dans les niveaux, que lui aussi a des medikits et des seringues de soin, qu'il essaye lui aussi de varier les objectifs en nous envoyant chercher des bidons d'essence pour faire sauter un barrage routier. Comme l'incrédulité monte à chaque fois qu'on remarque un plagiat, on en fait vite un jeu : une question comme « eh les gars, vous croyez qu'ils vont aussi reprendre les infectés spéciaux (qui explosent ou qui kidnappent les joueurs, NDLR) ? » est suivie d'un petit rire grinçant quand on remarque que lesdits zombies sont bel et bien présents dans Earthfall – avec exactement les mêmes pouvoirs, s'il vous plaît. Même chose quand on se demande s'il y aura un tank (une musique tonitruante vient bientôt annoncer l'arrivée de cet énorme zombie ultra-résistant), si des hordes d'ennemis apparaîtront de temps en temps pour forcer les joueurs à presser le pas (oui) ou si avant de mourir on se retrouve au sol à pouvoir être relevé par un pote (idem). Tout est comme dans Left 4 Dead.