Rappelons à ceux et celles qui n'ont pas joué à The Witcher 3Note : 5 que le Gwent est à l'origine un mini-jeu dans le jeu qui permet au joueur de collecter des cartes pour améliorer son deck et battre des adversaires de plus en plus puissants. Très simples à comprendre, les règles se résument à piocher une poignée de cartes, dotées d'une valeur, et à les disposer sur le terrain pour dépasser la valeur totale des unités adverses. Sachant que le vainqueur doit remporter deux manches et que la pioche est quasi inexistante, le Gwent offre alors un savant mélange de bluff et de pari, puisque le joueur doit pousser son adversaire à se défausser de ses cartes, tout en essayant de préserver les siennes pour remporter la sacro-sainte seconde manche. C'est bien, mais beaucoup trop simple pour tenir les joueurs en haleine, ce qui a poussé CD Projekt à le modifier en profondeur pour en faire un free-to-play.

Note 5 : Vous devriez laver rapidement cet affront, si vous ne voulez pas être rejeté du monde civilisé.