Les poubelles de Steam

Les poubelles de Steam - Benne, c'est un mot qu'on dirait inventé pour elles

Et voilà, les poubelles de Steam, c'est terminé. Non pas que Valve soit subitement rentré dans le droit chemin et ait renoncé à publier chaque jour des dizaines de jeux pourris et à moitié pétés, mais vingt numéros nous ont largement suffi pour faire le tour du sujet. Alors avant que la benne à ordures ne passe pour tout enlever, asseyez-vous, que je puisse vous raconter tout ce que j'ai appris au cours de cette plongée en eaux troubles. Non, pas là, il y a une seringue pleine de malwares. Ni là, car les bords coupants de ce jeu raciste pourraient vous filer le tétanos. Bon ben restez debout, en fait.

Les poubelles de Steam - Fêtons la sympathique

Avec des conditions de publication qui se résument désormais à fournir un chèque de cent dollars et un exécutable qui ne plante pas au démarrage, Steam est devenu la boîte de Pandore du jeu vidéo. Une boîte que nous allons secouer tous les mois, afin d'en faire sortir les pires jeux vidéo du moment. Suivez-nous et surtout, n'oubliez pas votre combinaison Hazmat. On ne sait jamais.

Les poubelles de Steam - L'heure de se refaire

Avec des conditions de publication qui se résument désormais à fournir un chèque de cent dollars et un exécutable qui ne plante pas au démarrage, Steam est devenu la boîte de Pandore du jeu vidéo. Une boîte que nous allons secouer tous les mois, afin d'en faire sortir les pires jeux vidéo du moment. Suivez-nous et surtout, n'oubliez pas votre combinaison Hazmat. On ne sait jamais.

Les poubelles de Steam - Les toiles montantes du jeu vidéo

Avec des conditions de publication qui se résument désormais à fournir un chèque de cent dollars et un exécutable qui ne plante pas au démarrage, Steam est devenu la boîte de Pandore du jeu vidéo. Une boîte que nous allons secouer tous les mois, afin d'en faire sortir les pires jeux vidéo du moment. Suivez-nous et surtout, n'oubliez pas votre combinaison Hazmat. On ne sait jamais.

Les poubelles de Steam - Il y a horreur sur la personne

Avec des conditions de publication qui se résument désormais à fournir un chèque de cent dollars et un exécutable qui ne plante pas au démarrage, Steam est devenu la boîte de Pandore du jeu vidéo. Une boîte que nous allons secouer tous les mois, afin d'en faire sortir les pires jeux vidéo du moment. Suivez-nous et surtout, n'oubliez pas votre combinaison Hazmat. On ne sait jamais.

Les poubelles de Steam - Tête de nul

Avec des conditions de publication qui se résument désormais à fournir un chèque de cent dollars et un exécutable qui ne plante pas au démarrage, Steam est devenu la boîte de Pandore du jeu vidéo. Une boîte que nous allons secouer tous les mois, afin d'en faire sortir les pires jeux vidéo du moment. Suivez-nous et surtout, n'oubliez pas votre combinaison Hazmat. On ne sait jamais.

Les poubelles de Steam - Ça sent la Russie

Avec des conditions de publication qui se résument désormais à fournir un chèque de cent dollars et un exécutable qui ne plante pas au démarrage, Steam est devenu la boîte de Pandore du jeu vidéo. Une boîte que nous allons secouer tous les mois, afin d'en faire sortir les pires jeux vidéo du moment. Suivez-nous et surtout, n'oubliez pas votre combinaison Hazmat. On ne sait jamais.

Les poubelles de Steam - Confus de canard

Avec des conditions de publication qui se résument désormais à fournir un chèque de cent dollars et un exécutable qui ne plante pas au démarrage, Steam est devenu la boîte de Pandore du jeu vidéo. Une boîte que nous allons secouer tous les mois, afin d'en faire sortir les pires jeux vidéo du moment. Suivez-nous et surtout, n'oubliez pas votre combinaison Hazmat. On ne sait jamais.

Les poubelles de Steam - Popo de terre contre popo de fer

Avec des conditions de publication qui se résument désormais à fournir un chèque de cent dollars et un exécutable qui ne plante pas au démarrage, Steam est devenu la boîte de Pandore du jeu vidéo. Une boîte que nous allons secouer tous les mois, afin d'en faire sortir les pires jeux vidéo du moment. Suivez-nous et surtout, n'oubliez pas votre combinaison Hazmat. On ne sait jamais.

Les poubelles de Steam - La goutte de troll

Avec des conditions de publication qui se résument désormais à fournir un chèque de cent dollars et un exécutable qui ne plante pas au démarrage, Steam est devenu la boîte de Pandore du jeu vidéo. Une boîte que nous allons secouer tous les mois, afin d'en faire sortir les pires jeux vidéo du moment. Suivez-nous et surtout, n'oubliez pas votre combinaison Hazmat. On ne sait jamais.

Vous pouvez lire aussi

Metal: Hellsinger - Promenade dans les chants

Je vais être honnête : Hellsinger a bien failli passer sans me faire réagir. Direction artistique peu inspirée, gameplay de Rhythm-FPS classique et... Attendez, c'est pas White-Gluz au chant là ?

Endless Dungeon - Mon quart d'heure de gloire

En 2012, les Français d’Amplitude sortaient Dungeon of the Endless, un fascinant petit roguelike tout en pixel art auquel je dois une partie de mes notes catastrophiques à la fac. Aujourd’hui, le studio reprend le chouette concept de son jeu de jadis dans une suite spirituelle plus moderne, plus vaste et plus ambitieuse.

Nivalis - Blade Runner pour auto-entrepreneur

Voici donc (pour moi en tout cas, et les autres ont tort) la plus belle surprise de ces annonces de printemps. Résumons la situation.

Warhammer 40,000: Boltgun - Droit dans ses bolts

Et si la malédiction des jeux vidéo Warhammer était sur le point d'être levée ? Vous pensez que j'exagère ? Permettez-moi de dresser la liste des jeux annoncés ou détaillés lors de l'E3 : Space Marine 2, Darktide, Rogue Trader, Blood Bowl 3, Shootas, Blood & Teef et bien entendu Boltgun.

Pentiment - Une belle bande d'enluminés

Oyez, oyez, voici venu le dernier-né d'Obsidian, une aventure narrative inspirée des enluminures de manuscrits anciens qui se déroule dans les Alpes bavaroises du XVIe siècle – un lieu visiblement aussi chargé d'histoire que de meurtres sanglants.