Kahn Lusth

323 articles
Kingdom

Je pensais avoir tout vu avec les zombies : les lents de The Walking Dead, les coureurs de L'Armée des morts, les rigolos de Bienvenue à Zombieland... Autant vous dire que je n'étais pas chaud en découvrant Kingdom.

Wartales - Il en faut peu pour être un gueux

Imaginez un peu : il y a eu une épidémie suivie d'une immense guerre et en plus, il pleut tout le temps. Non, je ne suis pas en train de vous décrire la France de 2029 mais l'univers de Wartales, un jeu aussi riant que les restes d'un hérisson sur l'autoroute.

Banners of Ruin - Attention, il y a un loup

Chez les motards, on a tous un pote qui, un jour, sans qu'on ne sache vraiment pourquoi, s'achète une moto nulle. Bien sûr, elle roule bien et elle ne le catapulte pas dans la stratosphère à la moindre bosse, mais elle a aussi un défaut évident. Par exemple, mon pote, qu'on appellera Louis pour des questions d'anonymat, s'est offert un machin hyper moche. Eh bien Banners of Ruin, c'est un peu la même chose : c'est sympa, ça fonctionne, mais très vite, il y a un truc qui cloche.

Warhammer 40,000: Battlesector - Contre nous de les Tyranides

Au début, j'y croyais à mort : Battlesector serait forcément mon jeu de l'année Warhammer 40,000. Celui qui trônera fièrement dans ma bibliothèque Steam à côté de Mechanicus et Battlefleet Gothic 2. Puis je m'y suis aventuré pendant une quinzaine d'heures et désormais je me sens... comme un enfant qui est parti jouer dans les bois et qui a trouvé un cadavre de clown.

Un climatiseur
The Last Spell - On mage dans le bonheur

« Dans un monde plein de méchants pas gentils, des gens meurent pour rien à cause de la guerre. Alors un jour, un magicien qui avait de gros problèmes de tolérance à la frustration décide de calmer tout le monde avec une bonne grosse boule de feu et » nan mais vas-y ta gueule, laisse-moi tuer des trucs là !

Destinies - Tire mon choix

En général, lorsqu'on propose une partie de jeu de rôle, de nombreuses mains se lèvent pour participer... avant de se rabaisser aussi sec lorsqu'on demande qui sera le prochain Meneur de jeu. Un souci auquel Destinies entend répondre, en nous proposant l'équivalent d'un jeu de rôle très allégé, où le Meneur de jeu honni est incarné par une application.

La carte postale

Pas d'inspiration ? Pas envie de claquer trois euros pour écrire des banalités sur un carton illustré qui finira à la poubelle ? On s'occupe de vous, avec ce joli texte de carte postale à compléter.

Phantom Abyss - La tombe sexuelle

L'été, c'est bien connu, est la période de toutes les expérimentations et de tous les mélanges. Saut à l'élastique avec 12 grammes dans le sang, huîtres accompagnées de leur pastis renversé, maillot de bain fourré au sable... Mais chez WIBY, on a tout simplement décidé de mélanger Mirror's Edge avec TrackMania.

Lego Builder's Journey - Ça ne casse pas des briques

« C'est un fait : la marque Lego est bien plus connue que Games Workshop. Alors pourquoi la firme anglaise valide la production de dix fois plus de jeux chaque année ? Tout simplement parce que, chez Lego, on sélectionne soigneusement les studios avec lesquels on travaille. » Voilà, ça, c'est l'introduction que j'aurais aimé écrire. Mais en écriture comme à la guerre, aucun plan ne résiste à la réalité des batailles.