HookPrototype (c’était ça ou Grappin Yolo Max 2.0 #hashtag boum boum, proposé par Netsabes, notre millennial de service) est un Super Meat Boy à grappin dont le but, comme dans Remnants of Naezith, consiste à terminer chaque niveau le plus vite possible, tant qu’à faire sans mourir et en remplissant des objectifs secondaires – par exemple ne jamais toucher le sol, terminer en dessous d’un temps défini ou ne subir aucun dégât. La maniabilité est déjà très convaincante pour un prototype et j’ai passé de longues minutes à me balancer d’un bout à l’autre de chaque niveau en hurlant « Wheeeeeeeee » comme un imbécile heureux. On sent que Maximilian Csuk (fondateur d’ImakeGames et développeur du titre) tâtonne encore un peu mais cette première version est sacrément encourageante. D’autant plus que, contrairement à la grande majorité des jeux à grappins, Hook Serve Delicious (oui bon, on essaie de l’aider à trouver un nom, ne jugez pas) tente de diversifier son gameplay. Après une demi-douzaine de niveaux classiques pour vous apprendre à manier votre personnage – qui ressemble étrangement au héros de notre enfance, j’ai nommé le bonhomme des panneaux « sortie de secours » – arrivent de nouveaux éléments dans le décor qui permettent de se propulser dans une direction. On alterne alors clics gauche (grappin) et droit (dash) pour exploser le chrono, en maîtrisant toujours parfaitement nos actions.