« Je veux mourir sur Mars, mais pas à l'impact », a dit Elon Musk. C'est exactement ce qui arrive à l'héroïne de Lacuna Passage, une certaine Jessica Rainer, seule astronaute survivante de la première expédition martienne, qui déboule sur la planète en se crashant à sa surface. Évidemment, vous avez vu Seul sur Mars, comme l'unique développeur à temps plein du jeu, donc vous savez ce qui va se passer. Notre astronaute va devoir survivre, d'abord en ralliant le module d'habitation qui a été installé auparavant, puis en le remettant en état de marche. Cette première demi-heure du mode bac à sable du jeu (le mode histoire n'est pas encore présent) est assez ardue. Faute de didacticiels très utiles, il faut comprendre comment réparer, à coups de tuyaux et de fusibles, les extracteurs d'eau et d'oxygène, le générateur de chaleur ainsi que le générateur électrique. Il s'agit d'effectuer des diagnostics sur les consoles et de remplacer les composants tout en surveillant la jauge d'oxygène. Il m'a fallu trois essais avant de comprendre comment réaliser tout cela sans mourir d'asphyxie.