On utilise l'expression fan service à toutes les sauces ces temps-ci. Par exemple : « T'as vu la dernière saison de Game of Thrones ? Pas mal, mais ça sent vraiment le fan service. » Ou encore « Laurent Wauquiez veut installer des tourelles laser aux frontières, ce mec-là ne fait plus que du fan service pour l'extrême-droite ». Permettez-moi donc de céder à cette nouvelle mode en annonçant que Quake Champions fait du fan service pour les nostalgiques des jeux de tir à l'ancienne. Mise à part la présence, finalement très anecdotique, de pouvoirs spéciaux pour les différents personnages (téléportation, totem de soin...), le nouveau FPS multijoueur d'Id Software se joue peu ou prou comme le Quake  III Arena de 1999. En pratique, ça donne : saut, saut, tir, saut, roquette, mort, réapparition, saut, saut, mitrailleuse, mitrailleuse... Vu l'expertise d'Id Software, forcément, ça marche du feu de dieu. Le rythme des matchs à mort en 4 contre 4 est effréné, les sensations sont excellentes, les armes ont du punch, ça pète de partout, les sauts latéraux sont grisants. Et bien sûr, chaque ennemi éliminé au railgun déclenche un mini-orgasme.