Ricky Gervais, l'humoriste anglais à l'origine des merveilleuses séries The Office et Extras – et d'une tripotée d'œuvres plus facilement oubliables – vient de sortir After Life sur Netflix, où il incarne un journaliste de PQR devenu suicidaire suite au décès de sa femme. Puisqu'il a perdu tout espoir d'aller mieux et que le regard enjoué de son chien le dissuade continuellement de s'ouvrir les veines avec une lame de rasoir, il décide de dire tout ce qu'il pense à la face du monde, y compris des trucs vraiment exécrables. Naturellement, tout le monde en prend pour son grade : sa collègue pubarde passionnée par Kevin Hart et les pseudosciences, l'enfant en surpoids qui tyrannise son petit neveu, la serveuse de quartier un peu trop protocolaire. C'est souvent drôle, toujours juste et triste, un poil niais sur la fin – mais on en sort quand même avec un regain d'intérêt pour la vie, les employés d'EHPAD et les canidés.