L'Apocalypse a eu lieu. Classique. Désormais, chaque nuit, une brume violette monte sur la lande, d'où sortent des hordes de créatures horribles. Dans une dernière tentative pour sauver le monde, les magiciens du royaume se sont unis afin de lancer un dernier sort (« the last spell », donc) qui renverra les monstres dans leurs pénates. Votre travail, à vous, là, est de défendre les mages pendant les quelques jours nécessaires pour terminer l'invocation. Au début de chaque partie de The Last Spell, le monde est généré aléatoirement. Les ruines, au centre, où s'affairent les mages. Autour, un petit groupe de héros que le joueur va devoir contrôler, positionner, équiper, optimiser, afin d'assurer la survie de tout le monde. Le jeu se déroule en deux phases, qui alternent régulièrement : le jour, on équipe les héros, on bâtit des murs et des magasins qui produiront l'équipement nécessaire pour survivre. La nuit, viennent la brume et les monstres, qui vont tenter de réduire en charpie toute notre belle organisation et de tuer les mages. Si tous ces derniers, ou tous les PJ, sont tués, la partie est terminée, merci d'avoir joué, plus qu'à recommencer avec une nouvelle carte et de nouveaux personnages générés aléatoirement.