L.F. Sébum

280 articles
It Stares Back - Company of Hierophants

En général, quand un studio vient faire le malin avec un STR « différent », c'est Blizzard qui claironne « Warcraft 3 ressemblera un peu à un jeu de rôles », ou Relic qui fanfaronne « dans Company of Heroes il y aura du tir de suppression », quelque chose comme ça. En tout cas, ce n'est pas Light Arc qui débarque les yeux révulsés en hurlant « les guerriers perdus naîtront dans la teinture, tous seront immortels et aideront le guide à éclairer le néant ».

Clone Drone in the Danger Zone - Sabre au clair

Quand j'ai rencontré Izual, c'était un homme brisé. « Jamais, me dit-il avec des sanglots dans la voix et le nez qui coulait dans sa cannette de bière de clochard, je ne retrouverai les combats au sabre laser de Jedi Knight, qui étaient la plus grande source de joie de mes tendres années. – Erreur jeune Izual, lui dis-je en essuyant sous son nez tout encroûté de morve, car il existe Clone Drone in the Danger Zone, qui va changer ta vie. »

Jupiter Hell - Tour par tour de magie

Bonjour et bienvenue dans notre cours « ce qu'il ne faut pas faire quand on est développeur indé. » Première leçon : ne violez pas la propriété intellectuelle d'une franchise archi-célèbre, vous auriez des ennuis. Deuxième leçon : de grâce, ne codez pas votre moteur 3D vous-même, vous perdriez des années à réinventer la roue. Troisième leçon : ne faites pas attention à Kornel Kisielewicz, qui a tout réussi en faisant exactement le contraire.

La Realms Deep 2021 - En direct de la salle de shoot

N'importe quel infirmier spécialisé dans le dépistage des MST, n'importe quel flic en charge de la cellule de dégrisement d'un commissariat vous le dira : l'été est rarement la saison des bonnes décisions. Ainsi, fraîchement revenu d'une semaine de randonnée, j'ai allumé mon PC pour me poser devant la Realms Deep 2021, conférence à la gloire des FPS à l'ancienne organisée par 3D Realms.

The Forgotten City - Cousu d'or

Vos potes sont partis en vacances ? Personne n'est là pour picoler avec vous ? Pour faire la fête tout seul, je vous recommande cet incroyable jeu à boire. Ouvrez le magasin Steam en français et regardez des jeux au hasard. Si les mots « boucle temporelle » figurent dans leur description, buvez une gorgée. Deathloop, Lemnis Gate, Quantum League, Kraken Academy, Twelve Minutes et, maintenant, The Forgotten City : dans cinq minutes, vous serez pété.

 

Chernobylite - Good radiations

Comme me l'a dit un jour ackboo, qui applique aux choses du cœur la même logique froide que dans Satisfactory : l'important ce n'est pas de vivre avec la femme qu'on aime, c'est d'aimer la femme avec qui on vit. Ce qui est loin d'être aussi bête ou cynique qu'on le pense. Regardez les Français : forcés à boire de la chicorée pendant l'Occupation, ils ont fini par aimer ça. Et regardez moi : je voulais jouer à Stalker 2, pas à Chernobylite. Et pourtant…

Strangeland - Jung and beautiful

« Vous êtes au milieu de nulle part. Comment êtes-vous arrivé là ? Vous ne savez pas. Qui êtes-vous ? Vous ne savez plus. Au loin, ce qui ressemble à une fête foraine abandonnée, que vous allez explorer. À peine arrivé, sous vos yeux, une femme se jette dans un puits. » Ces lignes, qu'on croirait tirées d'un dépliant de l'office du tourisme de l'Essonne, ne font que décrire les premières minutes de Strangeland. Et la suite est encore pire.

Company of Heroes 3 - Total War: Rommel

À l'instar de ceux de Valve Software, les jeux sur la Seconde Guerre mondiale peinent une fois arrivés au troisième épisode. Une fois traité le Débarquement dans le premier chapitre, puis le front de l'Est dans le deuxième (« ce volet moins connu du conflit », s'exclament en chœur tous les communiqués de presse), que reste-t-il ? La guerre du Pacifique (hahaha) ou un changement radical de gameplay. Relic, heureusement, a opté pour la deuxième option.

Go_A

Une fois encore, droit sur son trône, Kahn a revêtu le terrible gant de cuir noir de rédac' chef qu'il porte lors des conférences de rédaction et l'a pointé vers Ellen Replay et moi. Le message était clair : c'était à notre tour d'écrire un PQ. « C'est bien que ça change », ajouta-t-il de sa voix caverneuse. En effet, Kahn. Alors pour que ça change, justement, pas de film chelou ce mois-ci mais un groupe dont vous ignorez probablement l'existence si vous n'avez pas regardé l'Eurovision cette année (terrible erreur !). Go_A, qui représentait l'Ukraine, est un groupe qui mêle musique électronique et musique traditionnelle. Dit comme ça, ça semble une europe-de-l'esterie parmi tant d'autres, digne de la playlist de GTA IV. Détrompez-vous. Shum, la chanson qui leur a valu la 5e place à l'Eurovision (la 2e dans les votes du public), version actualisée d'un rite centenaire célébrant la renaissance du printemps, au tempo accélérant peu à peu et dont le clip a été filmé à côté de Tchernobyl, est aussi brillante musicalement que symboliquement. Le reste de leur discographie, disponible sur YouTube et ailleurs, vous convaincra que Go_A est un groupe d'un talent et d'une originalité hors du commun. Mille fois plus que ces branleurs de Måneskin si vous voulez mon avis, mais bon, je ne vais pas risquer de provoquer un incident diplomatique au milieu de l'été.

Stalker 2 - Radioactif gaga

Stalker 2 est beau. Ça paraît con dit comme ça. De la suite d'un jeu comme Stalker, on aurait envie de dire qu'elle est intelligente, bien fichue, révolutionnaire… mais belle ? Ce qu'on dirait d'un vulgaire Battlefield ? Pourtant oui, Stalker 2 est incroyablement beau, avouez que vous aussi c'est la première chose qui vous a traversé l'esprit en voyant le trailer. Et cette beauté mérite qu'on en parle.