Besoin d’un livre de chevet qui sort de l’ordinaire ? Si vous aussi vous en avez marre de lire des articles sur LA Covid-19, le fonctionnement de l’Assemblée nationale ou encore l’affaire Weinstein, je vous propose ce petit livre qui fera une chouette lecture, riche et bienveillante dans votre vie. Du rappel des bases fondamentales du bien jouir vivre ensemble, aux pro-tips expérimentaux quelque peu salaces, l’auteure nous invite à la découverte du plaisir toujours dans le respect de l’autre. À lire en couple ou en solo, on y déconstruit les genres et nous donne à boire et à manger sur le sujet de la sexualité grâce à des textes rigolos et des illustrations bien pensées. Bref, que vous soyez un casual ou un pro-gamer du cul, adepte du joystick, de la souris ou des « LAN parties », ce livre devrait vous intéresser. J’irais même jusqu’à le classer en livre d’utilité publique aussi important que le code de la route. Il pourrait enfin être distribué dans les collèges pour les ados en pleine découverte, aussi bien que pour agrémenter le savoir ancestral de mamie Josiane dans son EHPAD. Après tout il n’est jamais trop tard pour apprendre ou réapprendre à faire ou se faire plaisir.

Note de la SR : Oh, un Bescherelle du cul ? Bon, vu qu’on me force à donner la conjugaison du verbe savoir au plurindicatif du subjonctiviste, voilà : « Il eusse phallus que je le susse. »
J’ai épuisé mon quota de vulgarité pour l’année. Merci Toto.