8 résultats pour "speed dial 2"

Enemy Randomization
Divinity : Original Sin 2 - Jouez dès maintenant à Divinity : Original Sin 2.5

Un mod ajoute une classe de personnage tirée d'un manga. Un autre permet de contrôler jusqu'à sept héros en même temps. Un troisième donne au joueur l'intégralité des livres de sorts dans un coffre au tout début de l'aventure, histoire de bien massacrer l'équilibrage du jeu. Pas de doute : plonger dans les mods de Divinity : Original Sin 2, c'est s'aventurer dans un capharnaüm sans nom, rempli de projets qui vont du hasardeux au douteux. Pourtant, il en existe d'extrêmement utiles, qui corrigent les rares défauts du jeu ou l'améliorent sans le dénaturer. Grâce à notre sélection, Divinity : Original Sin 2 restera donc Divinity : Original Sin 2 sans se transformer en Divinity Legend : Original Tokyo Hero Shonen Sin 6.

The Longing - Le Beckett à l'air

Parfois, venu de nulle part, débarque un machin si génial qu'on se dit qu'après lui le jeu vidéo ne sera plus le même. Un titre qui repousse tellement les limites, qui redéfinit à tel point nos attentes, que tous ceux qui viendront ensuite nous sembleront des moulages en creux, des espaces négatifs où l'on ne verra que ce qui leur manque. Comment se satisfaire des dialogues d'un jeu de rôle ordinaire après Disco Elysium ? Comment apprécier un open world stérile et répétitif de 60 heures après un jeu dont le seul objectif est d'attendre 400 jours ?

La fameuse icône de la catégorie Just Chatting.
Le grand jeu - Twitch à l’heure du social game

Dans Blue Screen of Death, Alt236 explore nos représentations avec la passion d’un archéologue des mondes virtuels. Le jeu vidéo est un continent vierge où se jouent des aventures nouvelles et parfois étranges. Quels liens ces visions entretiennent-elles avec notre inconscient ? Pourquoi nous fascinent-elles autant ? Qu’est-ce qui fait qu’une image plutôt qu’une autre va luire dans la nuit de toute son inquiétante étrangeté ?

Stunfest 2018 - La Rennes Games Week

D’habitude, quand je croise des amis ou des connaissances dans un salon ou un festival, la première chose qu’ils me demandent c’est si j’ai vu des jeux intéressants, déniché une petite perle indé coincée sous un rocher. Mais pas au Stunfest (qui, pourtant, ne manquait pas de perles cette année). À Rennes, ce qu’on vous demande, c’est « tu t’es inscrit à quel tournoi ? », sous-entendu « t’es plutôt DBFZ ou SF5 ? Windjammers sinon ? ». En fait non, moi j’avais pris l’option « Endurance ».

Grille du numéro 370
La grille de Maîtresse Paule Cul

Retrouvez en kiosque le nouveau livre de Maîtresse Paule Cul : Ta tête est malade ? Parle à Maîtresse Paule Cul ! (ou l'inverse) - 20,99 euromillions (aux éditions DTC).

The Longing - 400 nuits sous l'attente

Contrairement à Ellen Replay, qui a terminé The Longing même pas un mois après sa sortie, j'avais presque oublié mon ombre. Je l'avais laissée, il y a trois de mois de ça, dans sa petite maison savamment décorée, puis j'étais parti faire autre chose, sans un mot, comme un salaud. Jusqu'à la semaine dernière, où j'ai relancé le jeu par hasard. Et là, surprise, le compteur était formel : il ne restait plus que trois jours à attendre avant le réveil du roi.

Disco Elysium - Le triomphe d’Hercule Poivrot

« Ça ne sera jamais aussi bien qu'ils le disent. » Voilà ce qu'on se répète depuis quatre ans à chaque fois que ZA/UM donne des détails sur le projet Disco Elysium. Ambitieux, intelligent, superbe, drôle, déjanté, le jeu de rôle qu'on nous décrivait était surtout trop beau pour être vrai. Personne ne croyait vraiment que des développeurs de la Baltique sans expérience du jeu vidéo allaient pondre un chef-d’œuvre, sans trop forcer, en guise de première ligne sur leur CV. Aujourd'hui, il faut pourtant se rendre à l'évidence : un collectif d'artistes estonien a créé le meilleur jeu de rôle à avoir jamais été installé sur nos PC.

Les jeux vidéo servis sur un plateau - Trente-cinq ans d'adaptations en jeux de société

Les joueurs de jeux vidéo aiment jouer, les amateurs de jeux de plateau aussi... on pourrait croire que transposer un jeu d'une manette à des figurines tomberait sous le sens. Si aujourd'hui c'est de plus en plus courant, la pratique a en réalité longtemps été assez rare, et surtout réservée aux plus gros titres.