On vous en avait parlé il y a… pfiouuuuuu un bon bout de temps, maintenant (Canard PC n° 309) et depuis on attendait juste, tapi dans l’ombre, qu’il sorte pour de bon. Thumper, c’est le nouveau bébé rutilant de Drool, un jeune studio fondé par un développeur et un artiste, ex-employés chez Harmonix (Rock Band, Dance Central). Alors qu’on pourrait imaginer que Thumper serait un énième jeu musical, nos deux indépendants s’affranchissent totalement de la musique pour créer un gameplay de rythmique pure. Ne vous attendez pas à danser devant Thumper, à peine à taper du pied en dodelinant de la tête. Le petit scarabée métallique sur rail qui vous sert d’avatar n’est pas là pour guincher. Il est là pour foncer à toute berzingue dans des environnements à mi-chemin entre le trip chamanique et la coloscopie d’un androïde en pleine montée d’ayahuasca. Il est là pour taper sur les taquets qui se mettent sur son chemin, il est là pour prendre des virages tellement serrés qu’ils en deviennent coupants, il est là pour exploser chaque niveau dans un déferlement de couleurs et de sons, d’aberrations chromatiques et de métal hurlant. Thumper, ses développeurs, son scarabée, n’existent que pour vous mettre une claque à mach 27 dans la gueule. Et nom de dieu c’est efficace.