356
Test
Contenu Premium
Accessible uniquement aux abonnés

The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Nature et découvertes

Article réservé aux abonnés S'abonner

Attention : Vous n'avez pas accès à cette partie du site

Article premium réservé aux abonnés

Inscrivez-vous

S'incrire

Faites-vous offrir des articles par vos amis abonnés ! Pas d'amis ? Chouinez pour qu'ils deviennent gratuit !

Créer un compte

Déjà inscrit ? Se connecter

Abonnez-vous

S'abonner

Accédez au contenu premium, offrez des articles à vos amis, votez pour rendre gratuits certains articles et plein d'autres choses

S'abonner

Déjà inscrit ? Se connecter

Commandez le numéro

Commander

Vous pouvez commander ce numéro de Canard PC en papier sur notre boutique et le recevoir chez vous.

Le Commander

Déjà inscrit ? Se connecter

Nos articles gratuits

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

Pendant que les grands éditeurs brûlent des fortunes pour obtenir des graphismes photoréalistes, certains studios optent pour une approche plus humble. Depuis près de cinq ans, Gabriel Santos cisèle, lettre après lettre, un jeu tout en ASCII d'une beauté surprenante, qui nous intrigue beaucoup chez Canard PC. Zieuter le projet avec incrédulité a fini par payer : le mois dernier, on a enfin réussi à poser nos pattes sur cet objet bizarre qui tente de repousser les limites du jeu de rôle en même temps que celles du tolérable pour les yeux.

Dossier

Le jeu vidéo en prison

La grande évasion

Dans une salle de spectacle où règne un silence religieux, une petite dizaine de personnes s’affrontent à tour de rôle sur Fifa 18. Entre chaque match, des observateurs se fendent d’un petit commentaire sur les tactiques des participants, d’un conseil avisé (« Prends l’Allemagne, c’est eux qui vont gagner la Coupe cette année »), d’une plaisanterie teintée de régionalisme breton (« Choisis plutôt Guingamp, allez ») ou d’un pronostic. Parfois, un cri de joie vient troubler la profonde quiétude de l’événement, qui ressemblerait finalement à n’importe quel tournoi Fifa s’il ne se déroulait pas dans le quartier socio-culturel d’une prison.

A venir

Battlefield V

Bienvenue en Scandinazie

Je ne vais pas vous mentir : depuis que je me suis interdit de relancer Arma parce qu’il bouffait toute ma vie, je suis en chien de simulateurs militaires. Rien d’étonnant, alors, à ce que je me sois jeté sur la bêta de Battlefield V comme un politicien sur un HLM vacant dans les beaux quartiers. Kahn Lusth a bien essayé de me dire que le jeu n’avait rien à voir avec un wargame, mais ta-ta-ta ! On ne me la fait pas, à moi. Avec 1 500 heures sur Arma 3, je sais repérer un simulateur d’infanterie pointu à des kilomètres.

Comment ça marche

Le ray tracing est-il l’avenir du jeu vidéo ?

Ou juste un énième terme à la mode qu’on aura enterré d’ici deux ans ?

Après le full HD, la réalité virtuelle, la 4K, le HDR et j’en passe, dites bonjour au nouveau mot magique qui fait frissonner d’extase les vendeurs de cartes graphiques : le ray tracing. Jusque-là réservée aux professionnels de l’image de synthèse et aux dessins animés Pixar, cette technologie de rendu photoréaliste pourrait bientôt débarquer dans les moteurs 3D temps réel du futur. Décortiquons-la et voyons ce qu’elle peut réellement apporter à nos jeux vidéo.

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

Pendant que les grands éditeurs brûlent des fortunes pour obtenir des graphismes photoréalistes, certains studios optent pour une approche plus humble. Depuis près de cinq ans, Gabriel Santos cisèle, lettre après lettre, un jeu tout en ASCII d'une beauté surprenante, qui nous intrigue beaucoup chez Canard PC. Zieuter le projet avec incrédulité a fini par payer : le mois dernier, on a enfin réussi à poser nos pattes sur cet objet bizarre qui tente de repousser les limites du jeu de rôle en même temps que celles du tolérable pour les yeux.

Dossier

Le jeu vidéo en prison

La grande évasion

Dans une salle de spectacle où règne un silence religieux, une petite dizaine de personnes s’affrontent à tour de rôle sur Fifa 18. Entre chaque match, des observateurs se fendent d’un petit commentaire sur les tactiques des participants, d’un conseil avisé (« Prends l’Allemagne, c’est eux qui vont gagner la Coupe cette année »), d’une plaisanterie teintée de régionalisme breton (« Choisis plutôt Guingamp, allez ») ou d’un pronostic. Parfois, un cri de joie vient troubler la profonde quiétude de l’événement, qui ressemblerait finalement à n’importe quel tournoi Fifa s’il ne se déroulait pas dans le quartier socio-culturel d’une prison.

A venir

Battlefield V

Bienvenue en Scandinazie

Je ne vais pas vous mentir : depuis que je me suis interdit de relancer Arma parce qu’il bouffait toute ma vie, je suis en chien de simulateurs militaires. Rien d’étonnant, alors, à ce que je me sois jeté sur la bêta de Battlefield V comme un politicien sur un HLM vacant dans les beaux quartiers. Kahn Lusth a bien essayé de me dire que le jeu n’avait rien à voir avec un wargame, mais ta-ta-ta ! On ne me la fait pas, à moi. Avec 1 500 heures sur Arma 3, je sais repérer un simulateur d’infanterie pointu à des kilomètres.

Comment ça marche

Le ray tracing est-il l’avenir du jeu vidéo ?

Ou juste un énième terme à la mode qu’on aura enterré d’ici deux ans ?

Après le full HD, la réalité virtuelle, la 4K, le HDR et j’en passe, dites bonjour au nouveau mot magique qui fait frissonner d’extase les vendeurs de cartes graphiques : le ray tracing. Jusque-là réservée aux professionnels de l’image de synthèse et aux dessins animés Pixar, cette technologie de rendu photoréaliste pourrait bientôt débarquer dans les moteurs 3D temps réel du futur. Décortiquons-la et voyons ce qu’elle peut réellement apporter à nos jeux vidéo.

Articles gratuits les plus récents

Gratuit cette semaine !

Gratuit cette semaine !

Test | n°392

Apex Legends

Un peu de classes dans mon Battle Royale

Gratuit pendant