Si le nom Fear Effect ne vous dit rien, ce n'est pas par hasard. Les deux épisodes de la série ne sont pas vraiment des réussites et, une fois sorti de leur ambiance visuelle et adulte, il ne reste pas grand-chose d'autre que deux simili-survival-horror avec leurs combats et leurs énigmes. Bref, un diptyque pas vraiment inoubliable qui a pourtant fait de l'œil au studio français Sushee (Goetia), au point de les amener à lancer un financement participatif (qui leur a rapporté 100 000 euros) afin de développer une suite spirituelle aux titres développés par Kronos Digital Entertainment. « Suite spirituelle » car, des précédents épisodes, il ne reste pas grand-chose d'autre que les héros et le décor futuristico-bladerunneresque. Pour ce qui est du gameplay, bisou au revoir les angles de caméra biscornus qui rappelaient le premier Resident Evil et bienvenue à une vue isométrique plus proche d'un XCOM. Le titre est désormais une sorte de jeu d'infiltration vu de dessus avec gestion d'escouade, combats en temps réel (et présence d'une pause tactique pour les moins dégourdis), le tout saupoudré d'énigmes. Autant dire que ça change pas mal de la recette d'origine mais pas de bol, beaucoup des nouveaux ingrédients semblent déjà un peu faisandés.