Vous vous souvenez de la bataille médiatique qui eut lieu entre 2014 et 2015 aux États-Unis autour de la neutralité du Net ? L’arrêt « Open Internet Order » de 2015 avait fini par consacrer cette neutralité avec un fort soutien d’Obama contre le lobbying de certains, notamment les câblo-opérateurs. Mais Ajit Pai, le nouveau président de la Federal Communication Commission (FCC, équivalent de l’ARCEP chez nous) nommé par Trump, a bien l’intention de faire sauter ce verrou. Or, ce qui commence aux États-Unis a une fâcheuse tendance historique à débouler sous peu chez nous.