Le temps est superbe. Le soleil darde ses rayons sur ces Caraïbes cartoonisées. Amarré non loin, le Flying Duckman est un majestueux trois-mâts prêt à nous embarquer vers l’aventure. L’équipage est au complet. Monsieur ackboo charge les huit canons en prévision d’une rencontre, monsieur Lusth grimpe au poste de vigie et monsieur Sao lève l’ancre, non sans peine ni réclamer un coup de main aux autres qui, leur tâche exécutée, contemplent béatement le paysage. Quant à moi, je m’installe à la barre, prêt à mettre le cap sur notre première île au trésor. Comme je suis « celui qui s’y connaît le mieux en navigation vu que t’es breton », je donne quelques consignes. « Euh… qu’est-ce-que tu entends par "affaler les voiles", au juste ? » Pas gagnée, cette affaire…