J’ai une obsession dans la vie : la luminosité excessive des écrans. Alors je vous avais déjà parlé de Dimmer, un petit utilitaire qui, d’un clic de souris, assombrit l’affichage. Pratique pour ne pas se faire défoncer la rétine en soirée, quand l’éclairage de la pièce est subtil alors que le moniteur brille avec la force de mille soleils. Mais il existe une situation particulière que Dimmer ne sait pas résoudre. Imaginez : vous jouez à un beau jeu sur votre moniteur primaire, tandis que votre second moniteur reste allumé. Ne serait-il pas fort agréable de pouvoir réduire de 50 % la luminosité de cet écran, sans toucher à celle de l’affichage principal ? C’est exactement ce que sait faire PangoBright. À l’origine développé pour les PC des DJ et des light jockeys, ce petit utilitaire gratuit de 150 ko vient se loger dans le system tray de Windows et vous permet de changer indépendamment la luminosité d’un ou plusieurs écrans. Ainsi, quand je joue à Fallout 4 à deux heures du matin, la beauté colorée du Commonwealth n’est en rien altérée par la brillance excessive de mon deuxième écran. Une existence heureuse, ça tient à des petits détails comme ça.